custom-header
Pour Marc Grosjean, Geoffrey a fait une saison « exceptionnelle »
Pour Marc Grosjean, Geoffrey a fait une saison « exceptionnelle »

« Cabeke le plus régulier »

UNE PAGE DE MICKAËL FABRI
Fidèle au poste, Marc Grosjean travaille déjà d’arrache-pied pour préparer le prochain exercice. Le coach saint-gillois est tout de même revenu avec nous sur ses satisfactions de la saison et aborde déjà le mercato. Et non, pas (encore) de vacances pour lui…
C’est dans son bureau, au stade, que Marc Grosjean a tiré le bilan de sa formation au terme d’un exercice qu’il juge « très réussi» avec « un objectif atteint ». Celui de finir dans les huit premiers, évidemment.
« Et tout cela avec d’énormes changements à l’aube de la saison », se réjouit le coach unioniste. « Nous avons réalisé une performance de très haut niveau et ce qui me fait le plus plaisir, c’est que nous avons développé une identité de jeu. Je pense que notre niveau en a surpris plus d’un. »
C’est la preuve également que le travail de recrutement au mercato estival dernier a été efficace. « Le casting a effectivement été bon. Nous avons transféré des joueurs qui correspondaient aux caractéristiques que l’on souhaitait et qui avaient une mentalité pour s’intégrer au groupe », poursuit Marc Grosjean.
Alors qu’il considère que ce succès est celui d’un groupe, le coach unioniste a tout de même accepté de se prêter au jeu et de pointer les grandes satisfactions de la saison.
« Tracy Mpati par exemple, c’est un garçon qui était finalement assez peu connu hormis lors de son passage au White Star. Et quelle saison il nous a sortie ! Il est devenu l’un des meilleurs arrière-droits de D2. Je pense qu’il restera avec nous l’an prochain et qu’il progressera encore. En restant ici, il aura une certaine garantie de jouer alors que le championnat sera très compétitif », analyse le coach.
« RAJSEL VA PROGRESSER »
Forcément, Nicolas Rajsel s’est aussi illustré.
« Il a fait une première moitié de championnat exceptionnelle. Il fait partie de ces joueurs qui savent faire la différence. Son passage à vide au début du second tour n’est pas tellement surprenant. N’oublions pas qu’il vient aussi de D3. Cette saison, il a corrigé et élargi son jeu. Même dans sa période délicate, il a amélioré son jeu sans ballon, ce qu’il ne savait pas faire avant. »
Pour lui aussi, le coach estime qu’une année supplémentaire pourrait lui être bénéfique. Et pourtant, cela ne sonnait pas comme une évidence il y a quelques semaines…
« Dans un championnat traditionnel, ça aurait été plus délicat pour lui de progresser. Mais dans la formule qui va nous occuper la saison prochaine, il peut encore s’aguerrir. Il y aura de la rivalité sportive et je suis persuadé qu’il ne perdra pas son temps. »
À condition bien sûr de le conserver l’an prochain.
« Je lui souhaite le meilleur. S’il a une possibilité et que les trois parties s’y retrouvent, cela fait partie du jeu. Mais pour l’instant, il n’y a rien. »
D’autres aussi ont réussi à se mettre évidence. Comme Gertjan Martens, en défense, ou Morren, au milieu. Deux joueurs qui seront encore des pièces importantes l’an prochain.
« Le conte de fées continue pour Charles. Il a bien progressé dans la vitesse des enchaînements, qualité des premiers ballons, etc. Il a gommé une partie de ses lacunes. Pour Gertjan, pour en avoir parlé avec des gens qui l’ont suivi par le passé, il n’avait jamais atteint un tel niveau. Dans la qualité et la régularité. Mais le joueur dont on n’a pas trop parlé mais qui a fait une saison exceptionnelle c’est Geoffrey Cabeke. Je le connais depuis longtemps, travaillé ensemble au Brussels. Pour moi, il a fait une saison très bonne dans la qualité et la régularité. Je crois que de manière assez paradoxale, alors qu’il a une super frappe, c’est sa qualité de dernière passe, son centre qu’il doit améliorer. Il a encore trop de déchets et je ne sais pas pourquoi. Geoffrey a été le joueur le plus régulier de l’Union. Pour moi, c’est même le meilleur arrière-gauche de D2. »
Voilà les bons bulletins. Tâche à tout ce petit monde de récidiver l’an prochain dans un championnat très certainement disputé.
UN MERCATO CIBLÉ

« Nos priorités : renouveler Kitmbala et Kocabas »

Il y a un an, staff et direction devaient bâtir quasiment une nouvelle équipe pour avoir un maximum de chance de réussir en Division 2. Douze mois plus tard, la donne est différente. Le club entend passer un mercato relativement calme et serein avec un noyau qui devrait rester identique « à 80 ou 90 % ».
Marc Grosjean est d’ailleurs assez clair à ce sujet. « Je souhaite deux gardiens, dont un jeune. Pour remplacer Chalon et Mandiangu qui ne seront pas conservés. Sadin a fait une bonne saison où il a découvert une nouvelle division. Il n’avait jamais joué en D2 et il peut encore progresser. Mais il ne pourra le faire qu’avec une saine concurrence. Et puis, le club doit aussi avoir une alternative s’il venait à y avoir un problème avec Anthony en cours de route. »
Le club saint-gillois s’est aussi mis en quête d’un médian qui « doit être capable d’orienter le jeu, d’apporter du jeu long, ce qui nous a manqué cette année, et qui doit pouvoir tirer les phases arrêtées. Cette année, nos stats en la matière sont très insuffisantes », pointe Marc Grosjean. Il reste encore à éclaircir si le coach pensait à Pierre-Baptiste Baherlé (cf. notre édition de ce samedi où nous vous annoncions son arrivée) pour répondre à ce profil où s’il s’agissait plutôt d’une belle opportunité pour étoffer l’effectif.
Devant aussi, il devrait y avoir du mouvement. « Notre priorité est le renouvellement de Kitambala. Nous souhaitons aussi dénicher un vrai numéro 9. Une sorte de Fauré bis. Par contre, si nous ne réussissons pas à prolonger Kitambala, nous devrons aller chercher un autre attaquant », explique Grosjean qui précise que Dani Morais fera bien partie de l’effectif la saison prochaine.« Son prêt a été une réussite. Il fera partie du noyau, il sera notre 3 e attaquant et il aura sa chance. »
AMENER DES JEUNES
Pour encore étoffer davantage son groupe, le coach saint-gillois attend aussi deux jeunes supplémentaires. « Un en défense et l’autre au milieu. »
Le club va aussi se mettre à table pour prolonger le contrat de Fazli Kocabas, «une valeur sûre en D2 », souligne son coach.
Le club entend aussi remplacer tout éventuel départ supplémentaire. On rappellera que les Zitte, Cocchiere, Antoine-Curier et autre Coutinho ne seront soit pas prolongés soit peuvent se trouver un autre club.

L’Union doit réussir son passage en tant que club pro

L’an prochain, l’Union confirmera sa mutation en club professionnel en faisant partie des 24 équipes pros en Belgique. Pourtant, le coach saint-gillois n’annonce aucun tremblement de terre en matière d’organisation.
« Nous conserverons grosso modo nos habitudes de cette année. Nous aurons régulièrement un entraînement le matin avec les joueurs professionnels et une séance collective l’après-midi. Les horaires resteront sensiblement les mêmes. »
Et si l’Union va jouer ses rencontres de championnat au stade Roi Baudouin, cela libère le stade Marien pour… les entraînements. « On s’y entraînera le temps que les travaux du stade le permettent. Ce sera idéal. »
Le coach a d’ailleurs eu plusieurs réunions pour faire démarrer des travaux essentiels à ses yeux.
« Nous ne pouvions pas recommencer la prochaine saison dans les mêmes conditions que nous avons terminé la précédente. Il faut impérativement améliorer la condition de vie des joueurs», précise-t-il.
Actuellement, la rénovation des vestiaires est en cours et le coach a bon espoir que tout cela se concrétise d’ici la reprise fixée au 20 juin.
« J’aimerais que les joueurs puissent disposer d’une salle de fitness, d’une salle de repos, détente et d’une sorte de réfectoire. Le lieu de vie doit être au stade et c’est important. »
À côté de tout cela, le club doit également penser à la rénovation de son stade pour la rendre conforme aux exigences de la Commission des Licences.
CALENDRIER

Le programme de la reprise  se précise

Alors que les joueurs sont actuellement en vacances, la reprise est déjà programmée et se rapproche doucement. Les joueurs reprendront en effet les entraînements dès le 20 juin prochain.
« D’abord par trois jours de tests médicaux », précise le coach.
Ensuite, deux séances collectives sont prévues les 23 et 24 juin au stade Marien avant de partir en stage une semaine en Allemagne (Barsinghausen).
VOICI LE PROGRAMME DES MATCHES AMICAUX :
28/06 : U23 Dortmund (stage).
2/07 : TSV Halelse (stage).
9/07 : à Eupen.
13/07 : contre Malines au stade Marien ou à Mouscron si le club ne peut pas héberger la rencontre.
15/07 : à Rebecq.
20/07 : l’Union voulait accueillir le FC Bruges mais ce n’est pas possible donc le club cherche un autre adversaire.
23/07 : à Dusseldorf.
30/07 : à déterminer.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur