custom-header
Jordi Condom face au double défi sérésien
Jordi Condom face au double défi sérésien

Le RFC Seraing lance sa saison avec l’arrivée du T1 

Après Eupen et Roulers, Jordi Condom est prêt pour relever un nouveau défi belge. Ce vendredi, il a paraphé son contrat de 2 saisons avec le RFC Seraing. Le coach espagnol aura non seulement pour mission de maintenir le club en D1A mais également de développer les jeunes joueurs afin d’optimiser le partenariat avec le FC Metz.  next

La saison 2020-2021 du RFC Seraing, celle de son grand retour en D1A, a réellement débuté ce vendredi avec la nomination de son nouvel entraîneur : Jordi Condom. Et c’est avec une satisfaction nullement dissimulée que le président sérésien l’a annoncé. « Nous avons fait un choix et j’espère qu’il sera le bon », lance Mario Franchi affichant un large sourire que l’on devine aisément derrière son masque. Les différents entretiens entre les parties furent fructueux, le mariage paraît idéal… comme c’est toujours le cas en pareille circonstance. « Jordi aime travailler avec les jeunes, les faire progresser. Il l’a prouvé tout au long de sa carrière et notamment au FC Barcelone. C’est une donnée très importante pour un club comme le nôtre qui mise sur la jeunesse. Dans le même temps, il jouit d’une belle expérience et d’une enviable connaissance du championnat belge. »Assis à la gauche du président, Jordi Condom se réjouit tout autant de sa nouvelle collaboration. « Seraing constituait une belle opportunité pour moi de redevenir entraîneur en Belgique », dit celui qui avait endossé le rôle de directeur sportif d’Eupen lors de la défunte saison. « Tous les ingrédients que je recherche dans un club y sont réunis. »Le projet sérésien est en effet en beaucoup de points différents de celui de la majorité des clubs de D1A. « L’objectif est évidemment d’être performant chaque semaine, mais aussi de développer des jeunes talents », intervient Philippe Gaillot, le directeur sportif du FC Metz, partenaire du club du Pairay. « Pour cela, il faut un profil particulier d’entraîneur. Un coach capable d’allier les deux objectifs. Emilio Ferrera l’a très bien fait, retrouver quelqu’un de la même veine n’était pas évident. Si notre choix s’est porté sur Jordi Condom, c’est justement parce qu’il partage cette philosophie. Il possède la même logique et sait ce que travailler avec un club partenaire signifie pour l’avoir éprouvé dans le passé. »Cette montée en D1A ne remet donc rien en question du côté du RFC Seraing, que du contraire, elle est l’occasion de franchir un nouveau cap, avec évidemment le maintien en ligne de mire. « Pour l’obtenir tout en développant les jeunes talents, il importe d’instaurer un cadre de travail, une philosophie de jeu adéquate, et d’ajouter une dose d’expérience », souligne Jordi Condom. « Certains joueurs n’ont jamais joué devant des supporters, subi la pression des médias, ni même évolué dans l’unique but de prendre des points. Il faut leur apprendre, les mettre en confiance, c’est la clé. Le travail psychologique est très important. Oui, le maintien passe par les victoires. Il faut gagner. Mais il y a aussi beaucoup d’autres choses à faire. Il faut former ! Et pour ce faire, tendre vers un jeu offensif qui est bien plus compliqué à réaliser que de jouer tout proche de son propre but. C’est une situation que je connais et je suis au bon endroit pour cela. De plus, mon travail de directeur sportif d’Eupen, la saison dernière, m’a appris une autre facette du football, elle équivaut un Master ! C’est un atout qui me permet de comprendre plus de choses et qui m’apportera en tant que coach. »Quant au staff… « Le préparateur physique reste, Olivier Werner entraînera les gardiens avec le concours de Jean Nicolay, et Jordi Condom aura un nouvel adjoint », explique le président. Un T2 qui sera Manel Exposito (ex-Eupen), mais dont l’arrivée n’est pas encore officielle. « Marc Grosjean reste lui aussi. » Et Philippe Gaillot de conclure : « Marc a une parfaite connaissance et maîtrise du projet. Il permettra à Jordi d’arriver lancé car il a déjà préparé pas mal de choses. »Tout est donc désormais en place pour la reprise des entraînements le 7 juin.

LE FUTUR NOYAU 

Avec Dietsch, Lahssaini  et Jallow 

 J.V.prevnext

Le coach est en place, il importe maintenant à Seraing de construire une équipe compétitive. Les entraînements reprennent le 7 juin et, pour l’instant, un peu plus d’une dizaine de joueurs constituent le noyau. « Nous n’attendrons pas longtemps avant d’enregistrer de nouvelles arrivées », assène Mario Franchi. « Nous allons voir avec le FC Metz les joueurs qu’il peut nous prêter puis chercherons d’autres renforts. »Des arrivées messines qui se dérouleront en plusieurs temps. « Des joueurs seront là de suite, d’autres plus tard », explique Philippe Gaillot. « Certains entameront la préparation avec Metz pour ensuite venir garnir les rangs de Seraing. Il y aura donc différents niveaux d’arrivées de jeunes joueurs, mais notamment deux ou trois éléments qui jouissent déjà d’une expérience en L1. En outre, le médian Sami Lahssaini, le gardien Guillaume Dietsch et le défenseur Rayan Djedje reviendront assurément à Seraing. » Et le président d’intervenir : « Nous sommes aussi en discussion avec l’ailier Ablie Jallow pour qu’il poursuive l’aventure et ce devrait être le cas. » Quant à Georges Mikautadze… « Il fut tellement brillant que nous pensons qu’il peut s’imposer en L1, mais rien n’est exclu… », explique le directeur sportif de Metz.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur