custom-header
Il était temps que cette saison s’arrête pour l’Union…
Il était temps que cette saison s’arrête pour l’Union…

Les champions de D1B ont
failli conclure leur campagne
par un premier revers à domicile.

Face à Deinze, les hom-
mes de Felice Mazzù

ont clairement montré
qu’ils avaient besoin de
vacances. Pas forcément pour

la fatigue physique car ils ont

semblé bien affûtés ces derniè-
res semaines. Mais bien par

rapport à la fatigue mentale et
la pression qui ont rongé les
Unionistes tout au long de ce
championnat en D1B.

Impériale en première pé-
riode avec un avantage de deux

buts, l’équipe bruxelloise s’est
ensuite décomposée et a laissé
les Flandriens revenir dans le
coup. “Toute la pression de cette
saison est ressortie en deuxième
période. On s’est dit : ‘c’est bon,
c’est dans la poche à 2-0’. Il n’y
avait pas beaucoup d’entraide,
trop d’espaces donnés. On aurait
dû encore faire un dernier effort
dans les têtes car nous avions les
jambes. Tant pis. On ne peut pas
tirer de conclusion quand tout est
déjà joué. On peut tous être très
fiers de ce qu’on a accompli et,
personnellement, je suis ravi de
rentrer dans l’histoire du club. Je
m’en souviendrai toute ma vie”,
expliquait Mathias Fixelles, l’un
des incontournables de Mazzù
cette année.
. Nouvelle saison,
nouvelles ambitions
Personne ne peut leur en

vouloir d’avoir “gâché” ce der-
nier match. Il est humain d’éva-
cuer la pression à certains mo-
ments où l’on ne devrait pas.

“Je pense qu’il fallait juste clore ce
chapitre. Partir en vacances et ne

plus trop penser football. Il faut
maintenant revenir avec un esprit
frais et des jambes fraîches pour
la saison prochaine. Cela va être

un autre football, une autre inten-
sité. Il faudra s’adapter rapide-
ment à ce changement de rythme.

Il y a déjà une bonne base pour

l’année prochaine, il suffit de re-
garder ce qu’on a fait tout au long

de la saison. Il faudra juste peau-
finer certains aspects de l’équipe.

Il y aura pas mal de changements
dans l’effectif aussi”, poursuivait
le médian.

En parlant de l’année pro-
chaine, Mathias Fixelles ne sait

toujours pas de quoi son ave-
nir sera fait. En fin de contrat

en juin prochain, le milieu at-
tendait un véritable signe de la

direction pour prolonger son
bail. Pour le moment, il n’en
est rien. “Cela n’avance pas des
masses. Je ne suis pas encore
fixé. Pour le moment, on a un
mois complet off. Pas un mois où
on se tourne les pouces, il faudra
se remettre dans le bain d’ici

deux/trois semaines pour se pré-
parer tout doucement pour la

D1A.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur