custom-header
Herbots est dans les starting-blocks
Herbots est dans les starting-blocks

 V.M.

Heureux à l’USG.

Germaniprevnext

Après un gros mois de congé, les Unionistes sont de retour au travail depuis ce début de semaine. De lundi à mercredi, ils ont passé leurs tests physiques par petits groupes avant, ce jeudi, de se retrouver tous ensemble sur le terrain.La joie et surtout l’excitation sont de mise. Car – ils le savent- d’ici six semaines, l’USG fera son grand retour au plus haut niveau du football belge, 48 ans plus tard. Un moment historique en perspective qui s’est encore un peu plus matérialisé ce mardi avec la sortie du calendrier de la Division 1A. Et, pour débuter, les Saint-Gillois seront gâtés puisqu’ils auront droit d’emblée au derby bruxellois (le dimanche 25 juillet à 18h30 au Parc Astrid). « Ce sera le match de l’année pour moi ! », s’est d’ores et déjà réjoui le défenseur Siebe Van Der Heyden, qui a passé une grande partie de sa formation à Neerpede. « J’y ai joué sept ans et ce sera un vrai derby bruxellois au plus haut niveau. D’ailleurs, un derby, ça ne se joue pas, ça se gagne. Et on a quelque chose à rectifier ! » Car il se souvient que le dernier affrontement en coupe de Belgique entre les deux équipes en février dernier ne s’était pas bien passé (l’Union s’était inclinée 0-5).Mais plus globalement, ce qui est certain, c’est que tous les joueurs saint-gillois auront à cœur de se montrer tout au long de la saison. À l’instar du jeune gardien Tibo Herbots. Arrivé à l’Union en juillet 2020 en provenance de Saint-Trond, il aura suivi depuis le banc les exploits de ses coéquipiers. En effet, il n’avait pas reçu la moindre minute de jeu en compétition. Mais qu’à cela ne tienne, il prend son mal en patience et espère recevoir sa chance. « J’attends naturellement avec impatience de disputer mes premières minutes de jeu en compétition », explique-t-il. « Chez les seniors, je n’ai d’ailleurs encore jamais eu cette chance. J’ai déjà joué des amicaux mais jamais de matches de championnat ou de coupe. Mais, à la position que j’occupe, il n’y en a qu’un seul qui peut jouer. Il faut donc attendre et saisir l’opportunité lorsqu’elle se présente. »Dans la hiérarchie des portiers, le jeune Belge de 20 ans occupait en effet la troisième place derrière Anthony Moris et Lucas Pirard (qui avait été prêté par Waasland lors des derniers mois de compétition et dont l’avenir est encore flou). À voir si la donne changera cette saison. En tout état de cause, Tibo Herbots semble s’épanouir à l’ombre de la Butte. « Je suis vraiment très content d’être ici. Le début de saison dernière était un peu bizarre pour moi car je devais m’adapter à un nouveau club. Mais la deuxième partie de saison s’est nettement mieux déroulée. Et puis, il faut dire que j’apprends beaucoup avec le staff et plus précisément Laurent Deraedt, l’entraîneur des gardiens avec qui je travaille très dur. »Un travail qui pourrait, pourquoi pas, déjà être récompensé durant cette préparation. La semaine prochaine, l’Union Saint-Gilloise disputera son premier match amical face à Mons au Tondreau. Tibo Herbots y recevra-t-il sa chance ? Réponse ce mercredi 16 juin sur le coup de 16h.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur