custom-header
D1A: sans doute pas de vote, ;et donc trois descendants…

 PHILIPPE DEWITTEprevnext

On sait qu’il reste une incertitude dans la formule du championnat de Jupiler Pro League qui démarrera le 23 juillet avec Standard-Genk, et elle concerne le maintien. Soit une majorité des deux tiers se prononce lors de l’AG de ce vendredi pour conserver 18 clubs en 2022-2023 et il n’y a donc, dans un an, qu’un descendant direct et un barragiste, comme la saison dernière ; soit ce vote n’a pas lieu, ou échoue, et il y a au terme de cette saison, comme prévu dans l’actuel règlement, trois descendants directs en D1B contre un seul montant, pour en revenir à une élite à 16 clubs, avec Playoffs (deux groupes de quatre ou de six, là aussi il y a débat) en 2022-2023.Dialogue de sourdsDéjà reporté à trois reprises, faute de consensus, le vote semble devoir être encore différé. Ou tout simplement annulé car la date limite pour une modification du système est le 15 juin. C’est-à-dire mardi… alors, même si certains évoquent déjà une AG de la dernière chance… lundi, les positions semblent vraiment incompatibles entre les « petits » qui craignent de descendre et les autres qui estiment, logiquement à nos yeux, que 18 clubs, c’est trop.Les « petits » espèrent toujours faire du donnant-donnant avec l’un ou l’autre des huit clubs (le G5 plus l’Antwerp, le SC Charleroi et l’OHL, qui détiennent 21 voix sur 49) rêvant de voir leurs U23 évoluer en divisions amateurs. Mais la nécessité d’en revenir à 16 clubs en D1A semble plus forte que tout, même si de nombreux coups de fil s’échangeaient encore jeudi soir, pour tenter d’inverser la tendance, probablement en vain.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur