custom-header
Vercauteren est décisif toutes les 133 minutes

Cela fait plusieurs semaines que le secteur offensif de l’Union est décrié. Avec les absences forcées, le manque d’inspiration devant le but et une irrégularité handicapante, les Saint-Gillois partagent la 3 e moins bonne attaque de la série avec Roulers. Individuellement, pourtant, les titulaires habituels limitent la casse.

L’Union attend le retour en forme de son médian. Mohamed Messoudi joueur le plus décisif de la série 

Football – Division 1B (Union Saint-Gilloise – OH Louvain, ce samedi à 17h) 

Quand on jette un rapide coup d’œil sur le classement, on s’aperçoit très

vite que si l’Union tient une défense plutôt solide, soit la troisième meilleure défense de la série avec 19 buts encaissés en 16 matches, c’est surtout offensivement que la différence se fait avec les autres formations. Une stat’ (18 buts marqués) qui traduit assez bien le manque d’inspiration devant les cages de la part des Saint-Gillois. Pourtant, et assez paradoxalement, les joueurs offensifs peuvent se targuer d’avoir des statistiques individuelles, si pas transcendantes, au moins acceptables.

À ce petit jeu, c’est Julien Vercauteren qui s’en sort le mieux. Le médian de l’Union a planté six goals en délivrant trois assists. Concrètement, il s’est avéré être décisif toutes les 133 minutes. Un ratio qui le place dans la moyenne des meilleurs joueurs de la série.

En tête du classement des joueurs les plus décisifs, on retrouve, non pas Yannick Aguemon, actuel meilleur buteur du championnat, mais bien Mohamed Messoudi. Par rapport à ses 800 minutes jouées avec le Beerschot, l’ailier a déjà marqué à six reprises et a délivré cinq assists. Un rendement

qui lui permet d’être décisif toutes les 73 minutes de jeu !

Juste derrière lui, Erwin Hoffer, son coéquipier au Beerschot, suit la cadence avec quatre buts et trois assists en 575 minutes, soit un ratio d’une action décisive toutes les 83 minutes de jeu.

L’ancien joueur de l’Union, Yannick Aguemon, peut quant à lui se targuer d’être décisif toutes les 90 minutes avec ses neuf buts et trois assists en 1084 minutes de jeu.

Derrière ce trio, c’est beaucoup plus équilibré et les Unionistes se placent dans ce peloton. Parfois pointé pour sa nonchalance, Roman Ferber limite la casse avec trois buts et un assist en 615 minutes de jeu. Avec ses statistiques, il se montre décisif toutes les 154 minutes de jeu.

Si Mamadou Diallo n’a pas eu la chance d’entrer dans ce classement, Serge Tabekou, surtout, et Christophe Bertjens ont eu l’occasion de se mettre en évidence. Mais si on est en droit d’attendre bien mieux de la part de Serge Tabekou, décisif toutes les

250 minutes de jeu seulement (deux buts et trois assists actuellement), l’ancien joueur de Westerlo, lui, réussit à assurer le minimum syndical avec ses deux buts et un assist en 478 minutes, soit une action décisive toutes les 159 minutes.

Tout cela ne reste bien sûr que des chiffres et au vu du parcours des Saint-Gillois jusqu’à présent, on peut légitiment pointer leur faculté à profiter de leurs jours de grâce pour faire la différence et soigner les apparences, comme ce fut le cas face à Westerlo (à deux reprises 3-0) et face à Roulers (4-0). C’est donc principalement l’irrégularité chronique qui fait défaut aux hommes de Marc Grosjean. D’autant plus quand on sait que l’équipe saint-gilloise a pu se ménager des actions jusqu’aux trente derniers mètres avant de manquer les derniers gestes. Un sentiment de frustration qui devra être gommé dans ce second tour pour éviter de lutter, la peur au ventre, pour le maintien.

« Compliqué »

0 Marc, il faudra à nouveau
se passer d’attaquant…
Nous n’avons pas beaucoup de
solutions offensivement. On a
essayé, pendant la semaine,
d’améliorer les repères des
éléments offensifs. Tabekou
jouera à nouveau devant.
Nous n’avons pas d’autres
solutions. La semaine dernière,
nous avons dû improviser. Il
faut laisser du crédit à Mathias
(Fixelles) et Serge (Tabekou)
qui n’avaient jamais joué
ensemble à ces postes-là. Nous
ne pouvons pas tout le temps
changer, il faut conserver un
peu de sérénité.
0 Tout cela alors que
l’Union accueille OHL, un
sacré morceau.
C’est très compliqué. Mais je
n’oublie pas que lors de nos
derniers affrontements, nous
méritions mieux. Ici, la donne
est évidemment différente
dans notre chance. Aux remplaçants
à saisir l’occasion de
se montrer et de faire leur
match. –

> Le noyau. Saussez, Kudimbana,
Mboko, Leers, Martens,
Perdichizzi, Kis, Hamzaoui,
Neels, Morren, Houdret, Da
Silva, Tabekou, Vercauteren,
Luvumbu, Fixelles, El Banouhi,
Hermansson.
> Blessés. Diallo (qui sera opéré
des ligaments croisés cette semaine),
Bertjens (il doit consulter
un spécialiste du genou la
semaine prochaine), Ferber.
> Suspendu. Peyre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER