custom-header
“Vanhaezebrouck a brisé mon rêve”
“Vanhaezebrouck a brisé mon rêve”

Arrivé un peu par hasard en Belgique à 18 ans à peine, l’offensif camerounais Serge Tabekou a très vite fait parler de lui en plantant un but à la défense du Standard durant les playoffs 1 en avril 2015, soit l’année où les Buffalos décrochèrent un sacre historique en D1 sous la houlette de Hein Vanhaezebrouck. “Ce dernier m’a permis de vivre mon rêve, mais il l’a presque aussitôt brisé. Car après, il ne m’a plus guère utilisé. Il a manqué de patience avec moi et très sincèrement, je trouve que certains joueurs qu’il a alignés depuis ne sont pas meilleurs que moi. J’espère pouvoir un jour lui prouver qu’il a eu tort de me snober.”

Le jeune joueur africain a, un temps, été prêté à Sedan, en CFA, et la saison dernière, à Louvain. “J’y ai beaucoup appris sous les ordres d’Emilio Ferrera, même si les résultats n’ont pas trop suivi”

.

Malgré quelques déceptions, il reste plus que jamais ambitieux. “Je viens d’une famille de onze enfants. Deux de mes soeurs sont déjà décédées. Nous étions pauvres et j’ai commencé à jouer au foot dans la rue et dans un club dès l’âge de sept ans. J’ai vite senti que je pouvais arriver à quelque chose et contrairement à l’un de mes frères qui avait les mêmes qualités que moi, j’ai travaillé très dur pour percer, m’infligeant en plus des entraînements collectifs que je suivais tôt le matin au sein de mon club, des séances individuelles en soirée afin de, sans cesse, m’améliorer.”

Une détermination et des qualités naturelles qui tapèrent dans l’œil d’un recruteur congolais, lequel envoya une vidéo au club gantois avec les retombées que l’on connaît. “Mon seul regret est d’avoir arrêté l’école bien trop tôt. Dans le monde actuel, être instruit permet de notamment mieux maîtriser sa communication, non seulement sur le terrain avec ses coéquipiers, mais aussi en dehors, notamment face aux médias. C’est pourquoi j’envisage de reprendre des cours dans un avenir proche.”

“Ils n’ont ni Messi ni Neymar”

On attendait beaucoup mieux des débuts en compétition de l’Union Saint-Gilloise cette saison. Car l’équipe dirigée par Marc Grosjean semblait s’être bien renforcée. Et si, en préparation, le secteur offensif avait manqué d’efficacité, ce qui s’est d’ailleurs encore confirmé au Kiel vendredi dernier, la défense n’y a, elle non plus, pas été exempte de tout reproche.

Ce qui, par contre, constituait une mauvaise surprise, car dans ce compartiment, le coach du matricule 10 dispose théoriquement de davantage de solutions. Il est dès lors légitime d’attendre des Saint-Gillois une prestation bien plus consistante collectivement au Cercle. Et ce, même si la bande à José Riga fait figure

d’épouvantail avec sa vingtaine de transferts entrants, obtenus principalement grâce aux deniers monégasques.

Comme ses coéquipiers unionistes, le percutant Serge Tabekou (20 ans) sait qu’il sera déjà attendu au tournant. “Ce sera en effet un match très important”,confirme l’intéressé. “Nous nous sommes entraînés durement toute la semaine afin de gommer les lacunes apparues vendredi dernier. Nous attendions plus de notre premier match, comme tout le monde au sein du club, et comme nos supporters, qui n’ont jamais cessé de nous soutenir malgré nos manquements à Anvers.”

Le feu follet camerounais reste confiant pour la suite, à commencer par ce déplacement périlleux au Cercle. “Que je sache, ils n’ont ni Messi ni Neymar dans leur équipe, mais beaucoup de nouveaux joueurs qui doivent encore apprendre à évoluer ensemble, un peu comme nous finalement. Ce sera peut-être notre chance. Essayons d’en profiter et de faire preuve de plus d’opportunisme en zone de vérité.”

Arrivé cet été au Parc Duden, le natif de Yaoundé entend bien faire parler de lui cette saison. “J’ai signé pour trois ans et mon objectif est de retrouver un jour le plus haut niveau. Le projet sportif proposé m’a emballé, tout comme les prestations fournies par l’équipe durant les playoffs 2 la saison passée. Enfin, quand j’ai pris connaissance des noms des joueurs qui avaient choisi de rejoindre le club avant moi, j’ai été définitivement convaincu que l’Union serait le bon choix. Maintenant, je dois absolument me montrer plus décisif en zone de finition et dans mes dernières passes.”

Droit au but

Grosjean : “Le Cercle est au-dessus du lot”

Le T1 saint-gillois Marc Grosjean a étudié minutieusement l’adversaire de ce soir. Pour lui, le Cercle est au-dessus du lot et devrait survoler la série. “Les Brugeois n’ont pas connu la défaite en préparation. Ils ont même battu Lokeren et Willem II. Et à Westerlo, pour leur premier match en championnat, il n’y avait pas photo même s’ils n’ont gagné que par un but d’écart. Mes joueurs connaissent l’ampleur de la tâche qui les attend et j’espère qu’ils montreront un autre visage qu’au Beerschot.”

Le noyau : Saussez, Kudimbana; Peyre, Martens, Perdichizzi, Kis, Neels, Mboko; Massengo, Morren, Houdret, Salah, Da Silva, Vercauteren, Tabekou; Fixelles, Ferber, Mombongo.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER