custom-header
Valette, encore au top
Valette, encore au top

Battus 2-1 à Eupen, les Virtonais évolueront officiellement en D1 amateurs la saison prochaine

STÉPHANE MARCHESANI
Samedi soir, Virton s’est logiquement incliné sur la pelouse du Kehrweg face à une équipe d’Eupen, certainement la plus impressionnante de la série. Toutefois, les circonstances de match furent difficiles, Virton a joué près d’une heure à dix. Les hommes de Frank Defays n’ont pas à rougir de cette défaite, 2-1. Si elle sonne définitivement le glas des rêves de top 8, les Gaumais sont sortis la tête haute du terrain à l’image d’un Baptiste Valette encore une fois impérial !
Durant les 45 premières minutes du match, les supporters virtonais ont certainement craint de voir leurs protégés repartir d’Eupen avec une valise. En effet, les Pandas ont multiplié les grosses occasions de but. « Rentrer au vestiaire à la mi-temps avec un score de 1-0, ça tient quasi du miracle », reconnaissait volontiers Frank Defays en conférence de presse. « Je trouve que mes joueurs étaient un peu trop spectateurs dans cette première période. Par contre, je suis très fier de ce que j’ai vu après la pause. » Et si les Virtonais ont eu du mal pendant les 45 premières minutes, ce n’est pas le cas de Baptiste Valette. Le keeper y est pour beaucoup dans le fait que les Gaumais n’ont encaissé qu’un but durant ce laps de temps. « Franchement, une équipe comme ça, c’est beau à voir », commentait après coup l’ancien portier de Saint-Étienne. « Je pense que ça doit être le match cette saison où j’ai été le plus sollicité avec celui à Deinze. » Autre similitude entre les deux matches, outre le score, Baptiste Valette a, une nouvelle fois stoppé un penalty. Taulemesse s’ajoute donc à la liste des victimes du Français qui a stoppé quatre pénos sur douze cette saison. « Et encore une fois, comme contre Deinze, l’Union ou le White Star, on perd. Je pense que l’arbitre a pris la bonne décision en sifflant le penalty. À la base, je pensais avoir le ballon et, c’est là mon erreur, il y a eu un petit temps de latence et l’adversaire (NDLR : Ocansey) touche légèrement le ballon juste avant moi. Après comme souvent, lorsque cela arrive dans notre rectangle, l’arbitre n’hésite absolument pas. Si vous me dites que c’est le 12e qu’on concède cette saison, je trouve ça tout simplement énorme. C’est la première fois dans ma carrière que mon équipe concède autant de penalties.» Malgré des circonstances défavorables, les Virtonais ont relevé la tête pour jouer leur rôle d’arbitre du championnat à merveille en faisant douter Eupen. Malheureusement, au final, ce sont les locaux qui s’imposent. « J’ai envie de dire que le scénario est habituel chez nous. Encore une fois, on encaisse le second but dans un moment où nous sommes très bien dans la rencontre. Nous devons apprendre à mieux gérer nos temps forts, à être plus vigilants. On a aussi manqué un peu d’expérience dans ce match. Lorsqu’on affronte des joueurs comme ça, il faut être capable de sortir la boîte à gifles. Il fallait leur rentrer un peu plus dedans dans les duels. »
Avec une nouvelle prestation quatre étoiles, Baptiste Valette risque bien d’attirer les regards de clubs pros pour la saison prochaine. « Je n’y pense pas pour le moment. Je veux finir la saison du mieux possible pour honorer convenablement ce club qui m’a fait confiance. Je me plais vraiment bien en Belgique, j’apprécie l’ambiance dans les stades et je trouve que le niveau de la D2 est vraiment bon. Bien entendu, je rêve de D1 comme beaucoup de joueurs mais mon option a été levée et je n’aurais aucun problème à rester un an de plus à Virton, même si c’est en D1 amateurs. »

La classe de Romey, la sacrée paire de Defays

Malgré la défaite des siens, le président Philippe Emond a apprécié ce qu’il a vu ce samedi au Kehrweg. « C’est un plaisir de voir les joueurs qui se donnent comme ça», sourit le président gaumais. « Je tiens aussi à saluer l’audace de Frank Defays ! Quand tu es à dix, à Eupen, la plus belle équipe de la série, il faut en avoir une sacrée paire pour oser jouer à trois défenseurs (rires). On ne repart pas du tout frustré de ce déplacement. Pour moi, Eupen est parti et personne ne sera capable d’aller les rechercher . » Le président virtonais tenait aussi à saluer l’attitude de Raphaël Romey. « Après sa dernière carte rouge (NDLR : face à l’Antwerp), il est venu vers Michel Georges, le secrétaire, pour lui demander de déduire l’amende infligée par l’Union belge de son salaire. C’est la première fois qu’un joueur fait une telle démarche. C’est tout simplement la classe ! »
EXPRESS

Blaise à Longlier

TRANSFERT.

Guy Blaise, le défenseur de Virton, évoluera à Longlier la saison prochaine. Le mythique capitaine gaumais a donné son accord verbal au futur club de D3 amateurs ce dimanche en début d’après-midi.

EMILIO EN ESPION.

L’entraîneur d’OHL, équipe reléguée en D 2, Emilio Ferrera, était présent ce samedi au Kehrweg.

RENAUD EMOND.

L’ancien Virtonais, Renaud Emond était présent pour soutenir ses anciennes couleurs ce samedi.

LES ESPOIRS DÉFAITS.

Vendredi soir, les hommes de Philippe Petit se sont inclinés face à leur homologue eupenois 1-2. Les jeunes virtonais ont reçu le renfort de Collin et Romey.

L’EXCLUSION D’AFIF.

À la 90e minute, Eupen a également été réduit à dix suite à la carte rouge reçue par Afif. « On se chamaille un peu », précise Jérôme Simon, impliqué dans la phase. « De mon côté, je le pousse un peu et lorsqu’il se relève il m’étrangle juste sous les yeux de l’arbitre. De mon côté, je suis resté calme car nous étions déjà à dix. Par contre, je m’attendais à ce que l’arbitre nous donne la rouge à tous les deux vu que je l’avais poussé. »

ALEXIS LAFON A PLANTÉ SON CINQUIÈME BUT DE LA SAISON

« Sans réfléchir, j’ai frappé »

S.M.

 

Principal danger pour la défense locale, Alexis Lafon a fait trembler le Kehrweg lorsqu’il a égalisé à la 54e minute.
Alexis, on a eu peur pour Virton en première période, pas vous ?
C’est Eupen, on savait que cette équipe était celle qui jouait le mieux au ballon en Division 2. Nous avions mis un schéma en place pour essayer de les gêner le plus possible et de notre côté pour opérer en contre. Cela a d’ailleurs très bien fonctionné sur notre but égalisateur.
Comment s’est passée cette action ? Réduitsà dix, nous avons réussi à avoir une situation offensive de trois contre trois. Lorsque je contrôle le ballon, je jette un coup d’œil au centre et je vois que ce sera trop compliqué de faire une passe. Je n’ai donc pas trop réfléchi et j’ai tenté la frappe. Le gardien avait anticipé le centre et c’est passé.
Dans la foulée vous auriez même pu faire 1-2…
Là, je centre et Zout (Randriambololona) glisse très bien à Mayron (De Almeida) mais le keeper fait une excellente sortie.
Vous n’en voulez pas trop à Jakolis de s’être fait exclure et de vous avoir fameusement compliqué la tâche ?
Il a fait une grosse erreur de jeunesse en faisant une main flagrante alors qu’il avait déjà une carte jaune. Il est conscient de son erreur, on le lui a également fait comprendre mais il ne faut pas rester braquer là-dessus, il faut passer à autre chose.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER