custom-header
Les Unionitses en « classe verte »
Les Unionitses en « classe verte »

En dépit d’un terrain d’entraînement en piteux état, le coach des Saint-Gillois ne voit que des avantages dans ce séjour dans la « Perle des Ardennes ».

En préparation aux playdowns, Marc Grosjean et les siens sont en stage toute la semaine à la Fraineuse 

Football – l’Union en stage 

On le sait, les Unionistes sont en stage à Spa pendant toute cette semaine. Question de préparer au mieux les futurs playdowns qui les verront entamer la compétition, le

23 mars prochain, à Westerlo avant de recevoir Roulers, le 2 avril. D’ici là, Marc Grosjean fait le tour du propriétaire : « Je n’habite pas bien loin d’ici et je suis déjà venu à la Fraineuse à plusieurs reprises, notamment avec les équipes de Mons et de La Louvière. Voici une vingtaine d’années, déjà. Depuis, les installations n’ont fait que s’améliorer. »

Pourtant, une mauvaise surprise attendait les Bruxellois à l’occasion de leur premier entraînement « ardennais ». « Le terrain principal face au château a été longtemps gelé en profondeur puis il a énormément plu dans la région et le redoux de ces derniers temps a fait le reste », constate le mentor bruxellois. « Autrement dit, l’aire de jeu est en partie impraticable. Nous avons toutefois été prévenus à temps et nous nous sommes arrangés avec les dirigeants de Sart qui possèdent des grounds d’excellente qualité. Qu’ils soient remerciés pour leur accueil. »

Et de poursuivre : « Si ce n’est cet inconvénient de dernière minute, nous sommes placés dans des conditions idéales avec notamment une superbe salle de musculation et de soins ainsi qu’un hébergement haut de gamme à l’hôtel Olympic. Sans oublier un personnel Adeps qui se coupe en quatre pour nous faciliter la tâche et qui est habitué à satisfaire les désidératas des sportifs. Je n’entrerai pas dans le détail, mais je peux vous assurer qu’un tel séjour demeure dans des normes financières tout à fait acceptables. Le tout dans un cadre idyllique : que demander de plus ?»

Au total, ce sont 21 joueurs et 7 membres du staff qui résident actuellement dans la Perle des Ardennes. Quant à Peyre, Kindermans, Martens et Bertjens, ils sont restés dans la capitale afin de poursuivre leur revalidation.

Le mentor des « Jaune et Bleu » insiste alors sur un double paramètre. « En réunissant la quasi-totalité des éléments pendant plusieurs jours, il y a un avantage autant mental que psychologique. Nous avons la possibilité de doubler la charge de travail à certains moments mais, aussi, de partager pas mal de moments de détente. C’est ainsi que nous avons suivi les deux soirées de Ligue des champions dans une formidable ambiance tandis qu’après-demain, nous irons nous amuser aux « Thermes de Spa ». Puis, nous terminerons ce stage en affrontant, à huis clos, le RFC Liège, samedi après-midi. En venant ici, je suis persuadé que nous avons mis tous les atouts dans notre jeu au moment d’aborder la compétition qui nous attend d’ici peu. »

Bref, il ne nous étonnerait pas outre-mesure que l’Union vienne préparer le prochain championnat… dans la cité thermale.

Comme un poisson dans l’eau… de Spa

Je vis depuis tout gamin dans le
centre de Liège, je viens régulièrement
à Spa où il se passe toujours
quelque chose, pourtant je ne
connaissais pas le site de la Fraineuse
», avoue, mi-amusé, miétonné,
le souriant Ayrton. Au
milieu de ses équipiers, il fait
donc un peu figure de « régional
de l’étape ».
Celui qui constitue une des
bonnes surprises de la saison se
sent comme un poisson dans
l’eau… de Spa. « On n’imagine
pas qu’il existe des infrastructures
d’un tel niveau en Wallonie
», affirme-t-il. « Ici, tout est
réuni pour travailler dans les
meilleures conditions. En outre,
ce stage de plusieurs jours permet
de mieux découvrir ceux qui sont
arrivés lors du récent mercato hivernal.
Je suis persuadé que ce sé-
jour dans les Ardennes resserrera
les liens au sein d’un groupe qui
est déjà fort familial. » Et de
conclure : « Je ne peux que me
féliciter d’avoir signé à l’Union
où je me sens sans cesse progresser
car j’ai la confiance de l’entraîneur
: c’est essentiel pour
franchir un palier supplémentaire.
»
La joie de vivre de l’ancien Standardman
fait plaisir à voir

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER