custom-header
Les Unionistes partagés entre deux sentiments
Les Unionistes partagés entre deux sentiments

L’Union n’est pas passée loin d’un bel exploit face au Cercle samedi soir. Homogène et courageuse, l’équipe saint-gilloise tenait le bon bout jusqu’à l’égalisation brugeoise en fin de match. Un point acquis chèrement avec deux nouveaux suspendus la semaine prochaine.

Le point engrangé au Cercle reste précieux mais la victoire semblait à portée de crampons… 

Football – Division 1B 

Sans véritable numéro 9, Marc Grosjean avait, à nouveau, dû composer son équipe pour défier le Cercle, un candidat au titre, avec des moyens largement

supérieurs à ceux de l’Union. Mais comme face à OHL il y a une semaine, les Saint-Gillois ont fait le gros dos en équipe pour offrir une prestation collective courageuse. Au point que les joueurs étaient partagés entre la déception et la satisfaction de ne repartir qu’avec un point de Bruges.

« C’est frustrant. On parvient à mener 1-2 au Cercle, qui est un candidat au titre, et même si on savait que ce serait difficile, on avait eu par deux fois l’occasion de faire 1-3 », explique Nicaise Kudimbana, auteur de plusieurs interventions salvatrices.

« Continuer comme ça »

« C’est d’autant plus frustrant mais je suis content de ma prestation. J’ai pu garder l’équipe dans le jeu et c’est désormais à moi de continuer comme ça. Je me sens bien et je dois rester sur ce cap. »

Julien Vercauteren, aussi, s’est mis en évidence. D’abord en redonnant l’avantage à l’Union. Ensuite en étant à l’origine de plusieurs situations dangereuses.

« J’ai essayé surtout de bien défendre, de donner le maximum et de veiller à ce que l’état d’esprit soit bon », ajoute-t-il modestement.

D’autant que la situation offensivement reste compliquée avec des changements chaque semaine.

« Ce n’était pas facile », reconnaît-il. « Augusto (Da Silva) revenait de blessure et chaque semaine, les joueurs changent. On travaille aux automatismes en semaine et on essaye de s’adapter et de trouver des solutions. »

Mais l’ailier saint-gillois se félicitait surtout de l’état d’esprit global de son groupe.

« Nous avons entamé le match de la bonne manière, avec le bon état d’esprit. Nous voulions gagner et c’est parfois ce sentiment-là qui a manqué lors de la première tranche. Ici, on le retrouve et c’est dommage de ne pas avoir gagné. On n’a pas su mettre le troisième et on a dû se contenter du point. »

« Nous perdons ensemble et nous gagnons ensemble », relativise Kudimbana. « C’est le foot mais

» je suis très fier de la prestation de l’équipe. Nous nous sommes bien débrouillés avec les blessés et les suspendus. Nous devons retenir le positif. Nous sommes dans une bonne spirale et nous devons continuer comme ça.

« L’arbitre a mal géré »

Le fait de terminer à neuf risque aussi très fort de contrarier les plans des Unionistes dès la semaine prochaine.

« Heureusement qu’il ne restait que deux minutes », sourit Vercauteren. « L’arbitre n’a pas su gérer les émotions. Les supporters ont mis la pression et il a trop vite sorti les cartes. Nous devrons encore aligner une nouvelle équipe pour la prochaine rencontre. Cela fait beaucoup de cartes et nous devrons à nouveau nous adapter en conservant le même état d’esprit. »

Sans démériter, l’Union reste invaincue depuis le début du second tour. La venue du Lierse à l’Union ce samedi sera un nouveau grand défi. Surtout quand on sait que l’équipe lierroise carbure au super avec un sans-faute sur les quatre dernières rencontres..

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER