custom-header
Tubize est entré  dans le vif du sujet
Tubize est entré dans le vif du sujet

À Swolgen, aux Pays-Bas, l’AFC Tubize disputait sa première joute amicale d’avant-saison face à la formation grecque du PAOK Salonique. Malgré la défaite, les Sang et Or ont pu se jauger avant de partir en stage, ce mercredi, en Alsace.

Les Sang et Or ont affronté le PAOK Salonique pour leur première joute amicale de la saison 

Football – Division 1B 

Plus de deux semaines après la reprise des entraînements, les Sang et Or ont pu se jauger face à une formation de Division 1 grecque, à savoir le PAOK Salonique. Cette première joute amicale

de la saison était aussi l’occasion de voir à l’œuvre Sadio Demba et Michel De Wolf mais aussi les nouveaux venus comme Ewout Gouw, Moussa Traoré et Théo Defourny. Anthony Schuster, lui, n’a pas pris part à la rencontre en raison d’une légère blessure. Quentin Laurent, Emeric Dudouit et Ibrahima Ba sont, eux aussi, restés sur le banc afin de ne pas prendre de risque avant le stage.

Pour sa première, Sadio Demba n’a pas révolutionné le style de jeu brabançon wallon. En effet, comme Régis Brouard, il a fait confiance au 4-3-3 de la saison dernière. Il a aussi donné du temps de jeu à tout le monde afin de faire le point après deux semaines d’entraînement et constater les lacunes à travailler durant le stage.

Et même si la formation hellène semblait beaucoup plus affûtée, les Sang et Or n’ont pas démérité et ont répondu avec leurs armes. Comme lors de chaque rencontre amicale, le résultat n’a pas vraiment d’importance (ndlr. 4-0 pour le PAOK). Sadio Demba a pu se faire une idée du travail qu’il restait à accomplir.

« Prendre du plaisir »

« Ce n’est pas tous les jours que nous pouvons affronter une équipe comme le PAOK Salonique. C’est pourquoi j’ai dit à mes joueurs de prendre du plaisir sur le terrain. Et je dois dire qu’ils ont répondu présents physiquement. À ce niveau-là je suis rassuré car cela montre que nous avons déjà bien travaillé ces deux dernières semaines », confie l’entraîneur tubizien. « L’important était de revoir tout le monde et de tester le groupe face à un adversaire coriace qui dispute tout de même l’Europa League. Le résultat m’importait donc peu. Nous avons pu nous rendre compte du travail à accomplir en vue du début de la compétition qui, je le rappelle, est dans un mois jour pour jour. »

Pour ce qui est du physique on ne peut qu’être d’accord avec Sadio Demba mais c’est au niveau tactique et des automatismes qu’il faudra travailler.

« J’ai essayé le 4-3-3 et le 4-4-2 mais je ne me fige pas encore sur une tactique. Nous sommes en préparation et nous irons crescendo au fil des entraînements et des joutes amicales. »

« Des joueurs nous rejoindront en stage »

Et maintenant le stage et Metz 

Dès ce mercredi, les Sang et Or prendront la direction de l’Alsace, lieu de stage pour les prochains jours avec, en point d’orgue, une nouvelle joute amicale face au FC Metz dans le stade d’Homécourt, en Meurthe et Moselle. Les Tubiziens ont donc une semaine pour remettre l’église au milieu du village comme l’a souligné Sadio Demba à l’issue de la rencontre.

« Je suis un éternel insatisfait. Je suis convaincu que l’on peut toujours mieux faire. Aujourd’hui, j’ai vu de bonnes choses mais aussi des erreurs individuelles qui ne peuvent pas

» se produire en compétition ni en match amical. C’est pourquoi, nous allons continuer à travailler dans ce sens en essayant de faire comprendre aux joueurs ce que je recherche.

Si trois joueurs étaient en test ce mardi (ndlr. voir ci-contre), d’autres pourraient rejoindre le noyau brabançon wallon dans les prochaines heures.

« Vous savez, je ne presse pas et je ne suis pas inquiet. Pour le moment, je me concentre sur mon groupe. Comme je l’ai déjà dit, d’autres joueurs sont sur la route et devraient nous rejoindre en stage. »

Face à Metz, les Sang et Or retrouveront par ailleurs un visage connu en la personne de Quentin Beunardeau. Le portier titulaire la saison dernière a en effet rejoint le club lorrain. De quoi promettre un beau rendez-vous.

Gilles Denayer (ex-Anderlecht) est actuellement en test

Trois joueurs en test accompagnaient les Tubiziens du côté de Swolgen pour y affronter le PAOK Salonique. Un attaquant slovène prénommé Lukas, un défenseur central brésilien, Eduardo, arrivé grâce à Alan Pires et enfin Gilles Denayer au back gauche.

Ce dernier n’est pas inconnu dans le football belge puisqu’il a été formé à Neerpede. Il a fait toutes ses classes au Sporting d’Anderlecht mais n’a jamais reçu sa chance en équipe première. Pourtant, il était perçu comme un espoir mauve. Il espère donc impressionner

Sadio Demba et son staff pour revenir à Tubize d’où il est originaire. Si Eduardo est resté sur la pelouse toute la rencontre, Gilles Denayer est sorti à la pause avant de remonter au back droit.

Ils sont arrivés peu avant la reprise et ont déjà quelques entraînements dans les jambes. Ils devraient accompagner le groupe en stage.

 

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER