custom-header
Tubize a fait un sacré pas en avant
Tubize a fait un sacré pas en avant

Le système en 3-5-2 semble convenir aux Tubiziens 

Statu quo en bas de tableau, l’Union, Westerlo et Tubize ayant accroché un point ce week-end. Avec douze unités, les Sang et Or gardent donc un petit point de retard sur les Campinois mais affichent, semaine après semaine, un visage plus conquérant, plus consistant. Vendredi soir, face au Cercle de Bruges, les hommes de Christian Bracconi ont profité d’une bonne organisation pour mettre en difficulté l’un des favoris de la série.

« Prendre un point face au Cercle, c’est toujours une bonne opération », glissait Salomon Nirisarike.

« En première période, nous avons bien

. » négocié les duels et contrôlions le ballon. Face à une équipe qui souhaite remporter la tranche, c’est encourageant

Concentrés pendant nonante minutes, les pensionnaires du stade Leburton ont, surtout, démontré qu’ils n’avaient pas encore abdiqué et qu’ils croyaient dur comme fer en leur maintien en Division 1B.

« Dans l’organisation générale, nous avons livré une bonne rencontre. Les consignes étaient respectées et nous avons surtout su réagir très rapidement après l’ouverture du score. »

Nirisarike, impérial en défense depuis plusieurs semaines, s’est d’ailleurs mué en buteur vendredi soir en reprenant victorieusement un coup franc botté par Babic.

« Je suis content d’avoir enfin trouvé le chemin des filets », souriait-il.

« Cela me permet de gonfler mon capital confiance et de continuer à travailler sur de bonnes bases. L’an dernier, j’avais planté un but ou deux et je sais que je dois apporter plus à ce niveau-là, surtout sur phases arrêtées. Je suis

. » content de ma prestation globale et de l’attitude affichée par tout le groupe. En seconde période, sur un terrain très compliqué, nous n’avons que très rarement été mis en danger et nous avons démontré qu’il n’était pas simple de nous battre

Et ce dans un tout nouveau système puisque le tacticien français avait choisi de passer, pour la première fois de la saison, dans un système à trois défenseurs avec, comme chef d’orchestre, Salomon Nirisarike.

« Nous avions travaillé ce système pendant toute la semaine afin que ce dernier soit au point. Cela nous a permis de parfaitement cadenasser les avants du Cercle. Nos adversaires n’ont pas hérité de beaucoup d’espaces et ont eu du mal à contourner notre bloc. »

Un 3-5-2 dans lequel le défenseur axial se sent déjà bien et qu’il verrait bien être reconduit à l’avenir.

« J’ai aimé évoluer dans un tel système, même si, la première fois, c’est toujours un peu délicat. Par contre, nous serons encore plus forts lorsque nous

. » enchaînerons les rencontres avec un tel dispositif

La performance des siens ayant répondu à ses attentes, il est fort probable que Christian Bracconi garde ce plan de jeu dans un coin de sa tête pour les futures sorties de Tubize.

« Les joueurs ont démontré qu’ils étaient capables de s’adapter à plusieurs systèmes et c’est encourageant », souriait le mentor tubizien. « L’axe était parfaitement fermé et les flancs ont fait le travail pour réduire les opportunités de centres adverses. »

Dimanche prochain (16h), les Sang et Or croiseront le fer avec Louvain, leader au classement général.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER