custom-header
Tubize a bien retenu la leçon
Tubize a bien retenu la leçon

Pour sa 1000 e rencontre officielle, Tubize s’est payé le scalp de l’Union Saint-Gilloise (2-0). Un mois après avoir perdu pied au stade Marien, les Sang et Or ont démontré qu’ils avaient progressé, retenant la leçon de cette terrible défaite (3-2).

Les Sang et Or laissent la lanterne rouge à Roulers 

Football – Division 1B 

Il y a un petit peu plus d’un mois, le 27 octobre dernier, Tubize était proche

de créer la sensation au parc Duden. Menant 0-2, les Sang et Or s’apprêtaient à vivre leur plus bel exploit de la saison. C’était sans compter sur l’abnégation de l’Union qui, dans le dernier quart d’heure, renversait complètement la situation pour s’imposer 3-2.

Un manque de gestion des moments clés avait alors porté préjudice aux Tubiziens qui, ce dimanche, ont démontré qu’ils avaient retenu la leçon. Menant de deux buts à l’heure de jeu, ils ont en effet fait preuve de maturité et de cohésion collective pour assurer une victoire précieuse. Thomas Henry, suite à une perte de balle de Charles Morren, profitait d’un excellent travail d’Aaron Nemane pour ouvrir le score juste avant la pause. Bien mieux en jambes, les hommes de Christian Bracconi s’offraient même le luxe de doubler la mise à l’heure de jeu. Suite à un excellent travail

de Vidémont, à peine monté au jeu, Agyiri s’offrait l’un des buts de la saison. Du gauche, il enroulait une frappe parfaite, envoyant le cuir dans la lucarne d’un Saussez médusé. « Nous nous retrouvions presque dans le même scénario qu’au stade Marien », avouait le coach des Sang et Or. « Nous n’avions, alors, pas su contenir les assauts unionistes. Ce qui fut intéressant ce dimanche, c’est de voir que ce match avait bel et bien servi en ne reproduisant pas les mêmes erreurs. Globalement, en première période, il y avait de la maîtrise dans notre chef, avec un pressing haut qui a dérangé l’Union. Au retour des vestiaires, il était important de continuer de la sorte. Et j’ai vu un groupe qui, à 2-0, a conservé son calme et son jeu, annihilant les occasions adverses. »

Et forcément, accrocher une victoire lors de la 1000 e rencontre officielle de l’histoire

du club renforce encore le sentiment de satisfaction dans les rangs brabançons wallons. « Je suis heureux que l’équipe ait pu écrire une belle page de l’histoire du club. Je trouve qu’elle fut écrite avec la plus belle plume possible. »

Un match au « sommet » face au Beerschot

Pas question cependant de s’enflammer, malgré un début de seconde période très intéressant. Avec six points sur neuf, Tubize pointe en effet à une longueur, seulement, du Beerschot, actuel leader. Et ce, à une petite semaine du duel à Anvers entre les deux formations. « Nous savons d’où nous venons et les difficultés que nous avons traversées », glissait encore Christian Bracconi. « Avec le travail, la persévérance et le talent présent dans le noyau, nous sommes capables de nous positionner dans ce championnat. »

Depuis ce week-end, les pensionnaires du stade Leburton ont d’ailleurs abandonné la lanterne rouge à Roulers grâce, notamment, à leurs trois derniers succès enregistrés à domicile. « Nous ne parlions jamais de cette dernière place que nous savions que nous ne méritions pas d’y être. Nous avons toujours conservé cet opportunisme qui, aujourd’hui, nous permet de proposer un jeu intéressant. Nous voyons aussi que le groupe ne veut pas abandonner et que tout le monde tire dans le même sens. Et face à l’Union, les joueurs ont montré qu’ils avaient trouvé le bon équilibre entre l’attaque et la défense. »

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER