custom-header
Les travaux du stade Marien ont débuté
Les travaux du stade Marien ont débuté

Les travaux de rénovation du stade Joseph Marien, stade historique de l’Union Saint-Gilloise ont débuté en février. Le chantier qui vise à moderniser et à agrandir les infrastructures devrait se terminer à la fin du mois de juin, pour le plus grand plaisir du club, de ses supporters et de l’École des Jeunes.

L’Union retrouvera son terrain en juin 

Saint-Gilles 

Les travaux de rénovation

du stade Joseph Marien, le stade qu’occupe l’Union depuis déjà 100 ans, ont débuté officiellement le 2 février dernier. La commune de Saint-Gilles avait obtenu mi-janvier le permis d’urbanisme, les ouvriers sont à présent à l’œuvre afin d’assurer que l’Union Saint-Gilloise et ses supporters puissent regagner leurs « murs » pour la saison prochaine. L’inauguration du stade rénové devrait avoir lieu cet été.

« La mise aux normes, la modernisation et la rénovation d’une telle infrastructure sportive publique est évidemment une nécessité pour l’Union Saint-Gilloise et la sécurité des supporters, mais aussi et surtout pour la commune et son École des Jeunes qui accueille chaque année plus de 400 jeunes», assure le bourgmestre de Saint-Gilles, Charles Picqué (PS).

L’accession au statut professionnel du club suite à son maintien en D1B, cumulée à

une révision des normes de l’Union belge de football, ont rendu nécessaire des travaux de mise en conformité du stade.

Ce projet a été pensé et sera conçu afin de respecter le cadre historique et classé du site, tout se conformant aux normes de la D1. Le projet permettra d’agrandir la capacité du stade, de créer des nouveaux sanitaires, mais aussi des locaux pour la police et les services de secours.

Le budget total s’élève à 4,2 millions d’euros. Le coût des travaux est supporté par la Région à raison de 2,4 millions d’euros. Le reste à savoir 1,73 millions d’euros sont à charge de la commune de Saint-Gilles qui a bénéficié d’un prêt de la Donation Royale.

Le club ravit

L’Union Saint-Gilloise qui joue depuis deux

saisons au stade Roi Baudouin se réjouit de voir le chantier enfin sur les rails. « Nous sommes très enchantés, c’est important pour nous de retrouver notre stade », nous confie Jürgen Baatzsch, le président de l’Union Saint-Gilloise. Il est vrai que le club a souffert d’une baisse de la fréquentation depuis qu’il est forcé de jouer au stade Roi Baudouin. « Le noyau dur reste mais les supporters n’ont pas accroché », nous explique-t-il. Avec ce nouveau stade, l’Union aborde la saison prochaine pleine d’ambitions. « Il y a pas mal de choses qui vont bouger à l’Union et nous allons retrouver notre 12 e homme », se réjouit le président. Un premier match de gala serait en préparation pour le mois de juillet au stade Marien.

Le chantier a commencé par une première phase de déblaiement et de préparation des tribunes Nord et Sud.

Les éléments en béton préfabriqués sont actuellement réalisés sur place. Une fois que les premiers éléments auront atteint une résistance suffisante, ils seront placés dans les tribunes Sud au début du mois d’avril, ensuite sur les tribunes Nord .

Le stade s’agrandit avec une capacité de 8.000 places

L’Union disposera donc bientôt d’un stade avec une capacité de 8.000 places, dont 5.000 assises, d’un éclairage conforme, d’un bâtiment pour les secours, de davantage de sanitaires, du remplacement de la pelouse et d’un nouveau système de drainage. Menés par les bureaux associés Delens&Cerau, ces travaux prévoient la construction de deux tribunes, derrière chacun des deux buts et qui seront bâties sur le relief actuel.

On précisera qu’aucun toit n’est prévu à ce jour mais les structures pourraient permettre, à terme, d’en ajouter. Le club qui n’est pas propriétaire du stade pourra, s’il le souhaite, réaliser quelques petits travaux d’aménagement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur