custom-header
Serge Tabekou, enfin   la saison de l’explosion
Serge Tabekou, enfin la saison de l’explosion

Auteur de 6 buts, le Camerounais réalise sa meilleure saison à l’USG 

 S.HE.

Il se sent bien dans sa peau.BelgaLibéré dans sa tête depuis l’entame de la saison, Serge Tabekou s’est érigé en titulaire indiscutable sous Thomas Christiansen.  <>

Meilleur buteur unioniste, avec six buts, l’ailier offensif a franchi un cap supplémentaire techniquement et physiquement parlant, lui offrant un statut derrière lequel il courrait depuis de nombreuses saisons. « C’est, sans aucun doute, l’une de mes meilleures saisons, si pas la meilleure », confiait-il. « Je travaille tous les jours, sur et en dehors du terrain, pour tirer le meilleur de moi-même et apporter ma pierre à l’édifice collectif. Je suis également plus posé, plus calme, tout en bénéficiant d’une meilleure structure m’entourant. Et c’est cet entourage qui, depuis plusieurs mois, me permet d’être plus performant. »Connu pour ses accélérations dévastatrices, son manque d’efficacité lui a, par le passé, toujours été reproché. S’il avait inscrit trois buts en quatorze matches en National (NDLR : France) en 2015-2016, son retour en Belgique, en Proximus League, ne fut pas un long fleuve tranquille. Auteur de deux buts en 16/17 et 17/18, il n’avait trouvé l’ouverture qu’à une reprise l’an dernier. Soit cinq maigres roses plantées en 66 matches !Décisif et impliqué« Cette saison, je suis simplement en confiance et je reçois celle du coach », glissait-il encore. « Pour un joueur comme moi, c’est important. J’ai également adapté mon jeu, tentant d’être plus incisif. Si je suis content de moi jusqu’à présent, je sais que je peux encore faire plus sur la pelouse. »Et dans un coin de sa tête, il sait où il veut arriver cette saison : planter dix buts. « C’était un pari que j’avais lancé en début de saison et personne n’y croyait », rigolait-il. « Mais je sens que je peux y parvenir. Nous avons encore sept matches de championnat, peut-être une finale de D1B et, au pire, les Playoffs 2. Mais mes objectifs personnels ne sont pas prioritaires, ceux de l’Union le sont. »La CAN au Cameroun en 2021À commencer par un déplacement au Beerschot ce samedi soir qui doit permettre d’oublier le revers essuyé le week-end dernier au parc Duden face à OH Louvain (2-3). « Ce ne fut pas facile, mais cette défaite est digérée. J’espère que nous avons tiré les leçons de cette rencontre et que nous entrerons dans notre match dès le coup d’envoi. Si nous souhaitons encore avoir un rôle à jouer en D1B cette saison, nous devons l’emporter à Anvers pour revenir dans la course à la seconde période. Chacun a eu le temps de faire son autocritique et de se remettre dans le bon sens de la marche. »D’autant qu’il le sait, une bonne saison, tant sur le plan individuel que collectif, peut lui ouvrir les portes de la Division 1. Une série qu’il a déjà connue par le passé, du côté de La Gantoise. « Oui, j’espère un jour pouvoir m’y illustrer à nouveau. Et de préférence avec l’Union ! Ce serait d’autant plus beau. »Plus beau, ce serait également une sélection en équipe nationale, avec le Cameroun (2021), pour la prochaine Coupe d’Afrique des Nations qui se disputera… au Cameroun ! « Cela reste un rêve. Et si je continue à prester, j’ai des chances d’être contacté. Tout est possible, il suffit de travailler et d’y croire. »Et pour l’Union, disposer d’un Tabekou ambitieux ne peut être qu’une bonne chose…

THOMAS CHRISTIANSEN SAIT QUE L’UNION DEVRA SORTIR UN GRAND MATCH 

« Nous n’avons plus le droit à l’erreur »  

Belga<>

Sportivement parlant, l’Union jouera l’une de ses dernières cartes ce samedi soir au Beerschot. Dans la course à la deuxième tranche, aucune équipe n’est, jusqu’à présent, parvenue à se détacher, même si les Anversois trônent actuellement en tête. D’où l’importance pour les Bruxellois de ne pas passer, une nouvelle fois, à côté de l’occasion pour se relancer. « Après la défaite face à Louvain et la belle opportunité galvaudée samedi dernier, le groupe est conscient qu’il n’a désormais plus le droit à l’erreur », pointait Thomas Christiansen.Si une remise en question a été effectuée tout au long de la semaine, c’est désormais sur le terrain que les Unionistes vont devoir répondre présents et à l’attendre -grande- de leurs fans. « Tout le monde s’est bien entraîné et a bien travaillé cette semaine. Car, nous le savons tous, il n’y a que la victoire qui compte face au Beerschot. »Si un nul ne serait pas -encore- rédhibitoire, une défaite enterrerait, quasiment, les espoirs unionistes quant au gain de la seconde tranche.

EXPRESS 

Mehlem de retour dans le groupe 

<>

Le noyau :Anders Kristiansen, Adrien Saussez, Pietro Perdichizzi, Kevin Kis, Jonas Bager, Sébastien Pocognoli, Federico Vega, Soufiane El Banouhi, Siebe Van der Heyden, Ismaël Kandouss, Casper Nielsen, Marcel Mehlem, Teddy Teuma, Roman Ferber, Serge Tabekou, Mathias Fixelles, Ibrahima Bah, Sigurd Haugen, Aron Sigurdarson.Offre :Pour les trois derniers matches à domicile en Proximus League, l’Union a décidé de gâter ses jeunes et ses étudiants.Pour 15 euros (au lieu de 30 euros), il est possible d’assister à pas moins de trois rencontres au Stade Marien. Comment en profiter ? Rendez-vous sur la billetterie en ligne du club. Cette action est valable jusqu’au samedi 25 janvier 2020, la veille du premier match face à Lommel, et est exclusivement destinée à la Tribune Est (latérale debout).


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER