custom-header
RWDM-UNION SAINT-GILLOISE, CE VENDREDI À 20H
RWDM-UNION SAINT-GILLOISE, CE VENDREDI À 20H

Quand la passion dépasse le sport !

La Zwanze est avant tout un match rempli de traditions pour les supporters bruxellois

LINO MARCHESI (ST.)
CE VENDREDI, LE RWDM RECEVRA SA COUSINE, L’UNION ST-GILLOISE LORS D’UN MATCH AMICAL AU SOMMET. UNE AFFICHE QUI DÉPASSE L’ASPECT FOOTBALLISTIQUE. EN EFFET, LES SUPPORTERS UNIONISTES ET MOLENBEEKOIS SONT DE VIEUX AMIS. NOUS NOUS SOMMES DONC INTÉRESSÉS À « LA ZWANZE», LE DERBY BRUXELLOIS LE PLUS CÉLÈBRE DU PAYS. UNE SOIRÉE QUI RISQUE D’ÊTRE PLEINE D’ÉMOTIONS ET DE FOLKLORE…
À LA VEILLE D’UN SIMPLE MATCH AMICAL ENTRE LES DEUX PHALANGES BRUXELLOISES, LES SUPPORTERS SONT PLUS EUPHORIQUES QUE LES JOUEURS ! EN EFFET, CETTE RENCONTRE EST DEVENUE UNE VRAIE TRADITION FESTIVE TYPIQUEMENT BRUXELLOISE, NOTAMMENT DUE À BOSSEMANS & COPPENOLLE, DEUX SACRÉS BRUSSELEIRS…
La Zwanze
LA ZWANZE, BOSSEMANS ET COPPENOLLE, VOILÀ DES TERMES QUI SONT SOUVENT FAMILIERS AUX BRUXELLOIS, PLUS PARTICULIÈREMENT AUX AMATEURS DE FOOTBALL QU’ILS SOIENT UNIONISTES OU MOLENBEEKOIS. REMETTONS DONC LES CHOSES DANS LEUR CONTEXTE. NOUS AVONS RECUEILLI LES PROPOS DE JOËL LECLERCQ, SECRÉTAIRE DU CLUB DE SUPPORTER LES « BXLBOYS’85 » (RWDM).
«BOSSEMANS ET COPPENOLLE SONT DEUX PERSONNAGES FICTIFS PRÉSENTS DANS UNE PIÈCE DE THÉÂTRE BRUXELLOISE. ELLE RACONTE L’HISTOIRE DE DEUX AMOUREUX, SORTE DE ROMÉO ET JULIETTE, QUI NE PEUVENT SORTIR ENSEMBLE CAR LEURS DEUX PÈRES RESPECTIFS SONT DES FANATIQUES, COPPENOLLE SUPPORTER DU DARING (NDLR : ANCIEN RWDM) ET BOSSEMANS, SUPPORTER UNIONISTE. C’EST DE LÀ QUE VIENT L’EXPRESSION «ZWANZER » (LA ZWANZE) QUI SIGNIFIE, EN BRUSSELEIR, PLAISANTER, CHARRIER. ON SE NARGUE ENTRE AMIS SUPPORTERS, C’EST TRÈS BON ENFANT !»
« Plus qu’un simple match »
VOILÀ LA PHRASE QUI EST REVENUE LE PLUS DANS LES PAROLES DES SUPPORTERS BRUXELLOIS. ON REMARQUE CLAIREMENT CHEZ LES FANS UN AMOUR FÉROCE POUR LE BALLON ROND, POUR LEUR CLUB, MAIS AUSSI POUR LE CLUB RIVAL. LES UNIONISTES SONT LES PRINCIPAUX « ENNEMIS » DES MOLENBEEKOIS, MAIS CE N’EST QUE PAR PRINCIPE. SELON MARC VERSTRUYFT, DIT « MARKSKE LE CARDINAL », UN DES RESPONSABLES DU CLUB DE SUPPORTERS « LES OSSEGHEMS » (RWDM), LA ZWANZE EST AUSSI UN TRÈS BON MOYEN DE FAIRE LA FÊTE À LA BRUXELLOISE.
«J’AI TOUJOURS SUPPORTÉ LE DARING, MAIS JE N’AI PAS HONTE DE DIRE QUE JE SUIS SUPPORTER DES DEUX ÉQUIPES. JOUR DE DERBY, ON A SOUVENT TENDANCE À SE REJOINDRE, APRÈS LA RENCONTRE, POUR LA TROISIÈME MI-TEMPS. ON A ALORS L’OCCASION DE REFAIRE LE MATCH, ENTRE UNIONISTES ET MOLENBEEKOIS, AUTOUR D’UN VERRE. À CE MOMENT-LÀ, CE SONT LES HOMMES QUI PARLENT, ET LES FEMMES NE PEUVENT RIEN DIRE !», PLAISANTE LE SUPPORTER BRUXELLOIS.
NOTONS AUSSI QUE LES SUPPORTERS SONT TRÈS SOLIDAIRES, EN CE QUI CONCERNE LE FOOTBALL BRUXELLOIS. MALGRÉ UNE RIVALITÉ LOGIQUE, TOUS N’ÉTAIENT PAS HEUREUX DE VOIR LE RWDM FERMER BOUTIQUE EN 2014. DIDIER DUTRIEUX, SECRÉTAIRE DU CLUB DE SUPPORTER « LES FIDÈLES » (USG), NOUS A FAIT PART DE SON RESSENTI APRÈS LA RADIATION DU CLUB
«NOUS ÉTIONS TRISTES DE VOIR CE CLUB DISPARAÎTRE. LORS DES DERBIES FACE AU RWDM, NOUS ÉTIONS À CHAQUE FOIS PLUSIEURS MILLIERS DE SUPPORTERS À ÊTRE PRÉSENTS AUX MATCHES AFIN DE METTRE LE FEU AU STADE. À L’ISSUE DE LA RENCONTRE, TOUT LE MONDE SE RETROUVAIT DANS LES BARS ET NOUS FAISIONS LA FÊTE TOUS ENSEMBLE. COMME QUI DIRAIT, C’ÉTAIT COMME LA FÊTE DU FOOTBALL BRUXELLOIS. POUR L’ANECDOTE, LORSQUE LE SPEAKER DONNAIT LES RÉSULTATS DES MATCHES À LA MI-TEMPS, NOUS SIFFLIONS LES BONS RÉSULTATS DES MAUVES (NDLR : ANDERLECHT) ALORS QUE NOUS CHANTIONS TOUS EN CHŒUR LORSQUE NOUS APPRENIONS UN BEAU RÉSULTAT DE LA PART DE NOS VOISINS DU RWDM», CONFIE LE SUPPORTER UNIONISTE.

Anthony Cabeke a le cœur multicolore !

LINO MARCHESI (ST.)
Anciennement joueur de l’Union Saint-Gilloise, Anthony Cabeke a quitté le club pour des raisons professionnelles et joue maintenant avec la vareuse du RWDM, son club de cœur.
« Notre famille était grande supportrice du Daring. Je le suis aussi, tout comme ma copine. Je suis sûr que l’ambiance sera très positive. Nous avons des supporters en or, que ce soit à l’Union comme au RWDM. Bien sûr, depuis mon départ, certains joueurs, supporters, et même mes proches, aiment me chambrer sur la rivalité des deux clubs, mais toujours avec le sourire », plaisante-t-il.
Ce match sera l’occasion d’assister à un duel particulier : Anthony (RWDM) face à son frère jumeau, Geoffrey (Union-St-Gilloise). Une chose est sûre, Anthony ne compte pas lui faire de cadeau ce vendredi, au stade Edmond Machtens.
« Bien sûr, Geoffrey est mon frère, mais sur le terrain, on n’est pas amis. Bien sûr, après le match, c’est une autre histoire. Je suis impatient de fêter le début de la trêve avec mes coéquipiers, mes proches ou les supporters, qu’ils soient Unionistes ou Molenbeekois ! »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER