custom-header
Ribeiro Costa prêt à bondir
Ribeiro Costa prêt à bondir

Capable de proposer un football intéressant, le RWDM a trop souvent manqué de concrétisation ou d’idées dans les seize mètres adverses pour faire pencher un match en sa faveur. L’arrivée du jeune Lucas Ribeiro Costa en prêt de Charleroi doit offrir, d’ici à la fin de la saison, ce petit plus en zone offensive. « J’aime toucher le cuir, marquer et faire des passes décisives », souriait l’homme de 22 ans, arrivé en fin de mercato hivernal. « Si je peux être un joueur important, alors mon passage au Machtens sera réussi. »Les 45 minutes qu’il a disputées face au KaVé Malines laissent penser que le club molenbeekois a misé juste en parvenant à l’attirer jusqu’en fin de saison. « J’aspire, avant tout, à permettre au RWDM de vivre une belle deuxième partie de saison », expliquait-il, avant d’évoquer sa situation personnelle. « Si je parviens à me montrer et que mon prêt se passe bien, je recevrai peut-être ma chance à Charleroi, en D1A, la saison prochaine. Mais à court terme, je ne peux pas me permettre de penser à cela, l’objectif, c’est de réaliser un bon match contre Westerlo. »Rarement utilisé par Karim Belhocine (NDLR : il facture à peine 100 minutes de jeu cette saison), le Brésilien accuse, fort logiquement, un certain retard au niveau du rythme. Mais du haut de ses 22 ans, cela ne l’inquiète guère. « Il était déjà important que je puisse prendre le pouls face à Malines. Cela m’a fait un bien fou de jouer, car l’envie était présente dans mon chef. Nous venons de connaître deux semaines étranges, avec le report de nos matches, mais j’estime être prêt à répondre présent sur la pelouse si on fait appel à moi. »Passé par ValenciennesSamedi soir, face à Westerlo, le feu-follet brésilien pourrait, donc, connaître ses premières minutes de la saison en D1B. Une série qu’il connaît pour avoir évolué à Virton l’an dernier. Rarement utilisé en début d’exercice, il avait ponctué l’année avec trois buts inscrits lors de ses trois dernières apparitions. « Je sais que Westerlo est un adversaire coriace, qui affiche une mentalité exemplaire dans chaque compartiment du jeu. Mais nous avons nos chances si nous nous reposons sur nos qualités. »Recalé par Charleroi et Anderlecht lors de tests effectués il y a plusieurs saisons, Lucas Ribeiro Costa avait surtout fait parler de lui à Valenciennes, où il a pu parfaire sa post-formation, avant de revenir en Belgique via Virton à l’été 2019. « Sans Valenciennes, je ne serais pas ici », glissait-il. « C’est là que j’ai appris la langue, que je me suis senti intégré et que j’ai pris de l’expérience. Car débarquer en Europe en étant jeune, ce n’est pas facile. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur