custom-header
Un retour mouvementé mais réussi
Un retour mouvementé mais réussi

Appelé à remplacer Héritier Luvumbu après 40 minutes, parce que ce dernier avait offert plusieurs occasions à l’adversaire via des pertes de balle stupides ou des passes en retrait suicidaires, Soufiane El Banouhi s’est directement senti comme un poisson dans l’eau sur la pelouse brugeoise, au sein d’un dispositif où Marc Grosjean lui avait demandé d’occuper le flanc droit juste devant Mboko. Un poste inhabituel pour celui dont la place de prédilection est arrière latéral droit et qui disputait ses premières minutes depuis son arrivée au sein du matricule 10. “On peut dire que j’ai joué de malchance depuis juillet”, expliquait après

coup l’intéressé. “Je me suis blessé dès les premiers jours du stage de préparation : une fracture du péroné. J’ai voulu compenser, mais mal m’en a pris. Après un entraînement à peine fin août, on constatait une déchirure à la cuisse.”

Une longue revalidation attendait à nouveau le sympathique Bruxellois.“Après deux saisons au Brussels, deux autres au White Star qui s’étaient terminées par un conflit avec John Bico, j’avais disputé une bonne campagne avec OHL. Mais le discours empreint de grinta et les valeurs prônées par Marc Grosjean m’ont convaincu d’opter pour l’Union.”

Jusqu’ici, Soufiane El Banouhi n’avait toutefois pas encore eu l’occasion de démontrer ses qualités. “Ma deuxième blessure a été particulièrement difficile à accepter. Heureusement, le club m’a envoyé me soigner au centre de revalidation de Monceau-sur-Sambre où j’ai été très bien pris en charge.”

Si Soufiane El Banouhi n’a repris les entraînements collectifs que depuis trois semaines, il était déjà dans les 18

depuis dès la semaine suivante. “Mais c’était pour faire nombre vu les nombreux blessés. Je ne m’attendais d’ailleurs pas à monter à Bruges, mais dès que le coach a fait appel à moi, j’ai eu envie de rendre quelque chose au club.”

Très à l’aise à un poste qui n’est pourtant pas le sien, Soufiane a impressionné par son aisance technique et son abattage, son culot aussi. Dommage son exclusion sévère pour un 2e carton en fin de partie. “De toute façon, je n’aurais pas commencé le prochain match. Je ne suis pas encore prêt, mais je pense que quand le coach pourra enfin aligner son équipe type, nous serons redoutables. J’ai hâte d’être début janvier, quand quasiment tout le monde sera de retour.”

À l’Union

Diawara Au 31 décembre, Samba Diawara ne sera plus coordinateur des jeunes. Il a démissionné suite à de mauvaises relations avec l’école des jeunes qui minaient sa santé. On ne peut que déplorer la perte d’un professionnel comme Samba l’est. L’Union ne sera jamais un club comme les autres…

Programme En congé ce lundi, les joueurs auront deux séances ce mardi, puis une le matin ces mercredi, jeudi et vendredi.

Lierse Pour la dernière à domicile de l’année face au Lierse samedi, Marc Grosjean espère l’appui d’un nombreux public. Les joueurs veulent rester invaincus dans la deuxième tranche.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER