custom-header
Tout repose sur une défense solide
Tout repose sur une défense solide

Le partage blanc signé contre Louvain samedi dernier a permis aux Unionistesd’oublier quelque peu leurs soucis d’effectif. Lesquels ne sont pas réglés puisque Serge Tabekou, qui s’est vu diagnostiquer une déchirure de 2,5 cm aux ischios, ne jouera probablement plus les trois derniers matchs de 2017. Personne, au club, ne cache sa satisfaction de voir la trêve arriver afin de panser les plaies et soigner les bobos pour être prêts pour la dernière ligne droite dès janvier.

Complètement décimée sur le plan offensif, la phalange de Marc Grosjean soigne, par conséquent, ses arrières. Si elle n’a plus remporté de joutes depuis le 16 octobre et la visite au Heysel, elle n’a encaissé, depuis, que sept goals en six rencontres dont trois face au Beerschot. Mieux, au cours des trois

dernières rencontres, le bilan est encore meilleur : 1 but en 270 minutes ! Pas étonnant que l’USG présente la 3e meilleure défense de la série…

Marc Grosjean le répète depuis quelques semaines : l’Union fait le gros dos en attendant des jours meilleurs et peut s’appuyer sur de bonnes bases défensives. Au sein du secteur défensif, on retrouve un certain Pietro Perdichizzi, véritable pierre angulaire, lui qui est le seul à avoir été titulaire à chaque match.

Pour lui, la visite au Cercle ravivera un excellent souvenir. “L’an dernier, en fin de compétition classique, j’avais marqué, sur corner, l’unique but du match et avec ces trois points, nous avions pu nous qualifier pour le Top 4 et donc les playoffs 2.”

Dans les moments difficiles actuels, Pietro Perdichizzi, sur le site du matricule 10, tient à mettre en exergue “que le groupe était très compact contre Louvain. Le coach avait demandé que nous étonnions tout le monde, à commencer par nous. Collectivement, nous étions bien en place et cela a empêché Louvain de développer son

jeu. Nous devons nous inspirer de ce match au moment de mettre le cap sur Bruges. Nous avons toutes nos chances au Cercle. Le premier match là-bas, nous n’avions pas connu une réussite dans la concrétisation de nos occasions. Et chez nous, nous avions été battus sur un coup franc. Il faut y croire, et j’y crois”.

Eric de Boer

Le noyau : Kudimbana, Saussez, Mboko, Perdichizzi, Peyre, Kis, Morren, Vercauteren, Luvumbu, Da Silva, Fixelles, Hamzaoui, Houdret, Neels, Leers, Hermansson, El Banouhi, Ferber.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER