custom-header
Rendez-vous manqué
Rendez-vous manqué

Ayant quitté l’Union en toute fin de mercato en faveur du Beerschot, l’arrière latéral Ayrton Mboko savait qu’il lui faudrait du temps pour faire son trou au Kiel. “Le coach avait déjà son équipe en tête quand j’ai débarqué et je savais que je devrais patienter pour recevoir ma chance”, confirme le sympathique joueur formé au Standard et qui a disputé une vingtaine de matchs pour le compte de la RUSG sous la houlette de Marc Grosjean la saison dernière. “Quand M. Grosjean a quitté l’Union, j’ai rencontré le nouveau coach qui a eu un discours positif, mais mon agent et le nouveau directeur sportif n’ont pas trouvé un terrain d’entente. J’avais aussi le sentiment que je passerais au second plan.”

D’où son passage au Beerschot où il a signé un contrat de deux ans plus

deux autres saisons en option. “C’est un club très attachant, avec beaucoup de supporters, où tout est très pro. Pour un jeune, c’est l’idéal. J’apprends beaucoup au contact des anciens comme Messoudi ou bien sûr Losada, qui a intégré le staff technique.”

Le défenseur ne regrette rien malgré un temps de jeu réduit. “J’ai été titularisé pour la première fois contre Roulers début novembre. Mais après mon deuxième match, j’ai ressenti une douleur au niveau des ischios. Pour le moment, je prends mon mal en patience et devrai sans doute attendre jusqu’après la trêve pour être apte à 100 %.”

Ayrton va donc rater ses retrouvailles avec ses anciens coéquipiers. “J’ai gardé beaucoup de contacts avec Hamzaoui, Vercauteren, Fixelles ou Peyre, qui est comme un grand frère pour moi. Mais aussi avec certains nouveaux comme Traoré ou Gérard. Je serai présent au stade dimanche pour cette très belle affiche entre deux équipes agréables à voir jouer. J’ai l’impression que nous avons trouvé la bonne carburation après des débuts hésitants. Comme

à l’Union, il y avait chez nous beaucoup de nouveaux et jeunes joueurs qui découvraient la série. On avait besoin d’un peu de temps. Désormais, on croit en nos chances de décrocher le titre, même si Malines et l’Union sont très forts.”

Jean-François Delisse

le noyau : Saussez, Kristiansen ? ; Vega, Peyre, Moreno, Kis, Hamzaoui, Iriondo ; Morren, Pinto-Borges, Mehlem, Besuschkow, Bouekou, Tabekou ; Fixelles, Ferber, Tau, Vercauteren. Niakaté, Perdichizzi et Selemani sont suspendus. Gérard et Traoré sont blessés.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER