custom-header
Pour accéder à la D1A, il faudra s’accrocher
Pour accéder à la D1A, il faudra s’accrocher

Vendredi, la D1B reprend ses droits. Tour d’horizon des objectifs et principaux transferts des 8 clubs 

Le Beerschot (re)part à l’abordage de la D1A 

S’il croyait bien pouvoir prendre la place de Malines en D1A, le Beerschot sera, finalement, bel et bien au coup d’envoi de la D1B avec l’ambition d’enfin faire le saut au plus haut niveau. Finaliste malheureux des deux dernières saisons (battu par le Cercle en 2017-2018 et par Malines en 2018-2019), la formation anversoise sera, sans aucun doute, le favori tout au long de la saison.

Méfiance tout de même, Stijn Vreven a perdu Vanzeir, Van Den Bergh et Van Hyfte, trois valeurs sûres du noyau. Des pertes compensées, notamment, par les mises sous contrat de Saint-Louis, Reda Halaimia et Holzhauser. Malgré la longue bataille juridique lancée pour se hisser en D1A, il semble que l’esprit et la combativité soient au rendez-vous au Kiel. Premiers éléments de réponse ce vendredi, face à Lokeren, en ouverture du championnat.

L’Union a les armes pour venir titiller les grands favoris

Véritable vent de fraîcheur sur le football belge la saison dernière, avec une élimination en demi-finale de la Coupe et une belle saison en D1B et en Playoffs 2, l’Union Saint-Gilloise aura, cette année encore, une belle carte à jouer. Le revers de la médaille aura cependant frappé cet été avec les départs de Luka Elsner, le coach,

pour Amiens et, surtout, de Youssoufou Niakaté, le buteur providentiel, pour Al-Wahda. Percy Tau, véritable poison pour les défenses, ne poursuivra pour sa part pas son prêt à la Butte (Bruges) forçant la direction à trouver de nouvelles perles rares. Jonas Bager (Randers FC), Casper Nielsen (Odense), Isaiah Young (Werder Bremen), Siebe Van der Heyden (KV Oostende), Nik Lorbek (NS Mura) et Antonio Romero (Zamora) ont donc l’ambition de devenir les nouvelles surprises de la série sous la houlette de Thomas Christiansen, un coach avec un bagage intéressant. Avec comme ambition de faire au moins aussi bien que l’an dernier en championnat et de conserver les autres valeurs sûres, à l’instar de Selemani…

Lokeren ne compte pas faire de vieux os 

Habitué à défendre ses chances en D1A, Lokeren découvrira un tout nouveau championnat et une nouvelle formule cette saison en D1B. Ce qui n’enlève rien aux ambitions du club : retrouver le plus haut échelon. Et le mercato, avec les arrivées de Théo Defourny (Tubize), meilleur portier de D1B la saison dernière, Jimmy De Jonghe (Beerschot), très solide en deuxième partie de saison,

et Jelle Van Damme (Antwerp), un homme d’expérience, le club n’a rien laissé au hasard afin de ne pas faire de vieux os en D1B. Reste à savoir si Glen De Boeck parviendra à mettre tout cela en musique. Il pourra compter, entre autres, sur les prolongations d’Overmeire et Verhulst, deux de ses cadres. Vendredi, le choc face au Beerschot vaudra en tout cas le détour.

Louvain : répondre à l’attente et jouer les premiers rôles

 

Véritable déception de la défunte saison, avec une participation aux Playoffs 3, remportés assez facilement, OH Louvain ambitionne, cette fois, de jouer les premiers rôles et de se mêler au gain des tranches. Les arrivées de Tom Van Hyfte, titulaire

indiscutable au Beerschot l’an dernier, et de Xavier Mercier, élu meilleur joueur de D1B en 2018, lorsqu’il décrochait la montée avec le Cercle. Des renforts ciblés qui doivent combler les départs d’anciens, tels que Gorius ou Dequevy.

À la tête de l’équipe première, le duo formé par Vincent Euvrard et Franky Vercauteren dispose d’une certaine expérience, un atout supplémentaire pour un groupe qui doit encore se renforcer s’il veut pouvoir tenir tête aux grosses écuries de la série. Mais une chose est certaine : les Louvanistes seront, cette année, au rendez-vous et prêts à en découdre.

Vetokele, l’homme qui doit tirer Westerlo

Depuis l’arrivée de Bob Peeters à sa tête, Westerlo a retrouvé une certaine quiétude, parvenant à déranger de nombreuses formations la saison dernière et à se hisser à la quatrième place, disputant les Playoffs 2. Une ambition qui n’a pas changé et l’arrivée d’Igor Vetokele, un pur centre-avant qui doit permettre de combler les problèmes de finition, démontre que les Campinois veulent, cette année encore, jouer un rôle en vue. Reste à savoir si les départs de Rommens, Alessandro ou Naessens, qui ont été des joueurs-clés l’an dernier, resteront sans conséquence.

Les pensionnaires du Kuipje ont quoi qu’il arrive une carte à jouer cette saison et pourraient bien venir mettre le petit grain de sel dans la course à la D1A.

Lommel démarre une nouvelle vie sans Rocha, parti à Eupen

Promu il y a douze mois, Lommel n’avait qu’une seule ambition : parvenir à sauver sa peau afin de ne pas retrouver la D1 amateurs. Un objectif rempli au terme d’une saison en deux temps. Très en verve au premier tour (4e), les Limbourgeois ont connu plus de difficultés lors de la seconde période, avec seulement neuf petits points. Malgré tout, le maintien était au bout des PO3, donnant le sourire aux Verts. Son maintien, Lommel le devait en grande partir à son meilleur buteur, Rocha, transféré cet été du côté d’Eupen. Une perte qui devra être compensée par d’autres atouts offensifs (De Kuyffer, Naudts), et par l’expérimenté Ricardo Ippel (Maastricht et Willem II), un médian de très bonne facture.

Dès lors, le maintien sera, cette saison encore, l’ambition première du noyau et des nouveaux investisseurs du club.

Le flou total à Roulers

Du pain sur la planche, voilà ce qui attend Roulers qui, jusqu’à présent, s’est montré très calme sur le marché des transferts. Et pourtant, le début de la saison n’est plus qu’à un jet de pierre, confirmant que les Roulariens devront être très méfiants s’ils ne veulent pas basculer à l’échelon inférieur. Cependant, la direction dispose encore d’un bon mois pour densifier son noyau et ne pas lancer les quelques jeunes greffés au groupe dans la gueule du loup. Le mois d’août sera donc déterminant si les pensionnaires du Schiervelde ne veulent pas vivre un exercice 2019-2020 stressant. À l’heure actuelle, cela semble pourtant l’équipe la moins armée.

Virton prêt à se battre

Très actif sur le marché des transferts, en recrutant de nombreux éléments débarqués du championnat luxembourgeois, Virton va rapidement devoir faire prendre la mayonnaise afin de ne pas connaître un faux-départ. La Division 1B n’attend généralement pas et les Gaumais auront tout intérêt à se mettre rapidement au niveau au terme d’une saison faite de hauts et de bas en Division 1 amateurs. L’expérience de son noyau devrait, en tout cas, être l’un des atouts dans la course au maintien qui sera, dans un premier temps, l’objectif principal de Virton. Et, qui sait, même parvenir à faire mieux que se défendre…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER