custom-header
Le « patron » est de retour   à l’Union
Le « patron » est de retour à l’Union

Face à Roulers, l’Union avait l’occasion, en cas de succès, de s’ouvrir les portes d’une fin de saison sans doute plus excitante avec la perspective de lutter pour le top 4. Mais une tête de Cornet en fin de rencontre a balayé cet espoir d’un revers de la main. Désormais, l’Union devra surtout éviter de s’engluer en fond de tableau. La petite éclaircie dans la grisaille vient tout de même du retour de Jordan Massengo.

Jordan Massengo était absent depuis 4 mois 

Football – Division 1B (Union Saint-Gilloise) 

Comme ses partenaires à la sortie du terrain dimanche, Jordan Massengo ne pouvait pas masquer sa légitime

déception. Face à Roulers, celui qui s’érige comme l’un des leaders de la formation saint-gilloise n’a rien pu faire pour galvaniser ses troupes et éviter la douche froide en fin de rencontre.

« C’est une rencontre que nous ne pouvions jamais perdre », regrette-t-il. « C’est une énorme déception. Même si nous sortions du match avec le nul, nous aurions été déçus… »

Un revers qui tombe au plus mauvais moment et qui pousse quasiment les Saint-Gillois à faire une croix sur une éventuelle place dans le top 4.

« Ce serait très compliqué », reconnaît Jordan Massengo. « Avoir perdu de cette face est illogique. Ce n’est pas normal. C’est limite une faute professionnelle. »

Surtout que ce n’est pas la première fois que les Roulariens procèdent de la sorte et parviennent à crucifier leur adversaire en toute fin de rencontre. L’Union en avait d’ailleurs déjà fait les frais.

« C’est un petit peu leur marque de fabrique », peste le médian. « On savait qu’ils étaient forts dans le secteur aérien.

» On était prévenu ! Et pourtant, nous concédons les deux buts sur phases arrêtées… Notre avance était logique, il n’y avait rien à dire. Maintenant, il ne reste plus que sept rencontres et ce sera difficile. C’était un match charnière qui pouvait soit nous faire regarder vers le haut, soit vers le bas.

Résultat, les Unionistes devront faire attention aux formations situées derrière eux et assurer leur survie en D1B.

Mais si la soirée était particulièrement difficile à encaisser, elle aura au moins permis de voir le costaud Congolais reprendre du service après plusieurs mois d’absence.

« Ça fait du bien de revenir. Même si je ne montais pas au jeu, j’étais content d’être dans le groupe. »

Touché à la fin du mois d’août, lors de la troisième rencontre de championnat, Jordan Massengo a dû ronger son frein très longtemps.

« C’était très difficile mais il y a plus grave dans la vie. Quand on est habitué à prester chaque semaine, c’est un

» peu frustrant. On avait d’abord essayé la méthode classique avec un peu de kiné mais ça n’allait pas. J’ai donc dû me faire opérer (en octobre dernier). J’ai peut-être perdu du temps. Si j’avais été opéré plus tôt, j’aurais sans doute pu rejouer plus rapidement.

Malgré ça, l’international congolais s’est retapé plus vite que convenu alors que sa rééducation aurait dû l’amener à être absent plus longtemps encore après son opération.

« J’ai bien bossé pour revenir et j’ai été bien encadré donc tant mieux », se réjouit-il.

Désormais, il va tenter de gagner en rythme pour rapidement reprendre une place dans l’entrejeu. Si Da Silva, et dans une moindre mesure Fixelles, ont assuré l’intérim, il paraît évident que Marc Grosjean relance son « patron » sur le terrain dès que possible. Son impact physique ne pourra de toute façon pas faire de mal.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER