custom-header
Opération rachat pour l’Union au Cercle
Opération rachat pour l’Union au Cercle

Une semaine après ses débuts ratés en Division 1B, l’Union a l’occasion d’effacer sa déception en se déplaçant à Bruges ce vendredi soir. Gertjan Martens, forcément déçu de la déconvenue au Beerschot, aborde ce rendez-vous en étant confiant. Même si le Cercle s’érige en mastodonte de la série…

Après le faux départ au Beerschot la semaine passée, Martens et les Saint-Gillois veulent rectifier le tir 

Football – Division 1B (Cercle Bruges – Union Saint-Gilloise, ce vendredi à 20h30) 

Sonnés au moment de quitter la pelouse du Beerschot il y a une semaine,

les Saint-Gillois ont digéré la déception et surtout longuement analysé les nombreuses failles dans leur prestation. Dès le dimanche matin, Marc Grosjean et son staff ont pointé les lacunes aperçues sur la pelouse du Kiel.

« On n’a pas vu le vrai visage de l’Union», concède Gertjan Martens. « Ce n’était pas celle qui se battait jusqu’au bout, avec un groupe compact. Il y a naturellement encore des réglages à faire. Nous nous préparons depuis six semaines mais c’était notre premier match en compétition. On a pu voir le boulot qu’il nous restait à faire. Ce sera à nous de réagir. »

Et les Unionistes devront le faire sur la pelouse du Cercle, un adversaire qui s’érige d’ores et déjà comme l’ogre de la série comme en atteste encore le récent transfert de Dylan De Belder.

« Ce sera forcément difficile », explique Gertjan Martens. « Nous ne pouvons y aller comme des touristes. Ils sont très forts, surtout offensivement. Ils peuvent compter sur des joueurs qui viennent de Ligue 1 ou qui ont été formés dans de grands clubs comme Lyon ou Monaco. »

Si le constat est clair, cela n’empêche pas le défenseur central saint-gillois d’être convaincu que l’Union peut y réaliser un résultat.

« Il y a toujours moyen de faire quelque chose. À nous d’essayer de le faire. »

En attendant, il faudra montrer que les leçons du match du Beerschot sont bien retenues et que le groupe tend à corriger ses manquements.

« Nous avons perdu Cabeke et Mpati et nous nous cherchons encore un peu. Nous avons bien travaillé sur le plan tactique toute la semaine et je reste confiant. L’an dernier, nous pouvions compter sur un collectif très solide. Cette année, nous devons encore le former et c’est le plus difficile à avoir. Le coach est exigeant et souhaite que nous jouions différemment des autres. Les nouveaux doivent encore trouver leurs repères mais je ne m’inquiète pas. Ils ont tous de l’expérience et ont beaucoup de qualité.»

Pour aller chercher un résultat au Cercle, l’Union devra faire preuve de concentration et de consistance,

deux aspects qui avaient cruellement manqué il y a une semaine.

« Le Cercle est l’hyper-favori de la série »

Après la déception du Beerschot, vous avez forcément attiré l’attention de vos joueurs sur leurs manquements tactiques. Comment s’est passée la semaine ?

Nous avons fait une analyse claire sur la prestation du Beerschot. Nous avons aussi analysé le Cercle et nous avons travaillé sur toute une série de choses à prévoir pour cette rencontre. Nous avons vu en détail nos carences mais aussi pointé quelques satisfactions de notre match au Beerschot.

Le Cercle est évidemment un solide morceau quand on jette un œil à son mercato…

On va défier l’équipe hyper-favorite de la série. C’est du très costaud. Il suffit de voir le transfert de De Belder pour confirmer son ambition. Et d’après mes informations, son mercato n’est pas terminé.

L’Union peut-elle espérer ramener quelque chose de ce second déplacement ?

Ce sera une rencontre très compliquée mais il y a toujours quelque chose à faire. Si le Cercle a un potentiel exceptionnel, on peut lui poser des problèmes. Il faudra saisir notre chance, ne pas faire d’erreur et avoir une organisation sans faille. Mais de manière générale, je m’attends à avoir encore des difficultés quelques semaines le temps que le collectif se forme et que les absents reviennent.

Nouveau joueur

Le noyau. Saussez, Kudimbana,
Peyre, Martens, Perdichizzi,
Neels, Kis, Mboko, Massengo,
Morren, Houdret, Da Silva,
Fixelles, Tabekou, Vercauteren,
Salah Ferber, Mombongo et ?.

> El Banouhi.

Soufiane poursuit
son retour. Il devrait bientôt
pouvoir retoucher le ballon.

> Luvumbu.

Héritier Luvumbu,
qui en test depuis presque 2
mois, a un accord avec l’Union.
Son transfert devrait bientôt
être officialisé auprès de la
Fédération. –

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER