custom-header
Niakaté, le trésor de l’Union
Niakaté, le trésor de l’Union

Après un début de saison hésitant, l’Union connaît une période de haute conjoncture à laquelle l’exceptionnel rendement de son attaquant franco-malien Youssoufou Niakaté n’est pas étranger. Auteur des trois buts inscrits par le cercle saint-gillois sur la pelouse du voisin anderlechtois jeudi dernier, il a récidivé trois jours plus tard à Louvain, confirmant qu’il est bien la révélation de ce début de saison en D1B. “Il enchaîne les triplés comme on change de chaussures”, plaisante le portier Adrien Saussez.

Alors que Percy Tau, son compère en attaque prêté par Brighton (qui l’a acquis pour une somme se situant entre 2,5 et 3 millions d’euros), n’a pas encore inscrit le moindre but en championnat, le transfuge de… Boulogne (D3 française) bat tous les records. Il a d’ailleurs déjà dépassé, avec ses 11 réalisations en 8 rencontres à peine, le total réussi sur tout un championnat par les trois joueurs qui s’étaient partagé le titre de meilleur buteur la saison dernière (NdlR : Aguemon, Casagolda et Stevance).

“Youssoufou est un bon exemple pour tout le monde. Son histoire est celle d’un élément méconnu qui est devenu en quelques semaines un des joueurs les plus intéressants en Europe, car il dispose encore d’une réelle marge de progression, estime son coach Luka Elsner. Sa mentalité est exemplaire. Il sait rester humble et se remettre en question après un

bon match. Et aucun des buts qu’il a inscrits jusqu’ici n’a été chanceux. Même sa talonnade contre Roulers était préméditée. Et puis, le groupe sait mettre ses qualités en valeur, à l’image de Tau qui lui a déjà offert plusieurs balles de but.”

Son coéquipier Charles Morren est lui aussi sous le charme. “Notre avant-centre n’est pas qu’un buteur. En match comme à l’entraînement, il donne tout ce qu’il a, couvre énormément de terrain, libérant des espaces pour les autres. Et il accomplit sa part de boulot défensif. Mais à l’entraînement aussi, il claque des buts à la pelle, et pas seulement du pied gauche. Il marque juste moins souvent de la tête, mais il est conscient qu’il doit s’améliorer sur ce plan.”

“La question d’un départ en janvier ne se pose même pas pour nous”, assure le directeur sportif Alex Hayes,

confirmant qu’aucun contact n’a été pris jusqu’ici pour un joueur qui s’est lié pour trois saisons avec le matricule 10. “Youssoufou est suffisamment intelligent pour savoir que c’est dans son intérêt de continuer de la sorte sur un terme plus long avec nous. Il a 25 ans et est père de famille. Il a déjà vécu suffisamment de choses dans le football pour appréhender les événements avec sérénité.”

Caractère

Il reste humble malgré son insolente réussite

Youssoufou Niakaté doit tout de même avoir la tête solidement accrochée sur les épaules pour ne pas planer avec des statistiques aussi remarquables. Mais l’humilité, c’est aussi l’une de ses grandes qualités. “Cela fait deux fois en trois jours que je ramène le ballon du match à ma femme. Mais en football, tout peut aller très vite”, déclare l’intéressé qui, à 17 ans, avait failli arrêter le football. “

Je m’efforce de rester moi-même, car je suis bien conscient que c’est tout un groupe qui travaille pour qu’on progresse ensemble, mais aussi pour me servir dans des conditions idéales. Et si je serai sans doute davantage surveillé à l’avenir, je pense aussi que cela offrira plus d’espaces à mes coéquipiers. Pour le reste, je ne m’occupe pas vraiment de savoir si d’autres clubs s’intéressent à moi. Je me sens très bien à l’Union, dans un contexte où tout est fait pour nous aider à nous épanouir. Et j’évite de me poser trop de questions, même si j’ai pleinement savouré nos deux succès et mes deux triplés de ces derniers jours.”

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER