custom-header
Mehdi Terki, la plaque tournante du RWDM
Mehdi Terki, la plaque tournante du RWDM

 S.HE.

De nombreux ballons transitent par ses pieds.

Belgaprevnext

Dimanche, le RWDM a mis un terme à son programme rythmé lors de son déplacement à Seraing. La défaite (1-0) aura confirmé que les Bruxellois sont capables de tenir la dragée haute face aux équipes de tête, mais aussi qu’ils manquent de ce petit quelque chose pour les faire chavirer. « Notre bloc était bien en place, mais nous sommes tombés face à une formation sérésienne solide et très forte offensivement », pointait Mehdi Terki, le médian des Bruxellois. « C’est au niveau de la dernière passe que le bât a blessé dans notre chef. Nous parvenons à sortir le ballon convenablement, mais manquons de justesse et de précision au moment de faire mal à l’adversaire. »Pas de quoi inquiéter l’ancien médian de La Gantoise ou de Lokeren. Bien au contraire même. « Le maintien assuré, nous pouvons d’ores et déjà travailler pour préparer la saison prochaine. Il est nécessaire d’avoir cette vision et cette optique pour permettre au club de grandir. Et cela doit aussi nous permettre de viser plus haut d’ici quelques mois. »Prolonger à Molenbeek, une possibilitéAvec Mehdi Terki au sein du vestiaire ? « Les clés sont dans le camp de la direction. Nous allons nous mettre à table puisque j’avais signé pour un an, avec une année en option. Moi, je suis prêt à poursuivre l’aventure. »Et on le comprend. Le médian franco-algérien a été l’un des plus réguliers de la saison. Titulaire indiscutable dans l’axe médian aux côtés de Nicolas Rommens, il a prouvé que son apport était indéniable. « Je prends beaucoup de plaisir à jouer. Nous avons connu deux styles de jeu différents avec deux entraîneurs aux visions opposées. Mais j’ai eu cette chance d’avoir leur confiance, faisant que ma saison fut agréable. C’est ce que je recherchais. »À Seraing, il fut d’ailleurs une nouvelle fois l’un des joueurs clés de l’équipe qui aurait pu faire tourner le match en la faveur des Bruxellois. De par sa situation géographique sur la pelouse, de nombreux ballons transitent par ses pieds lui conférant certaines responsabilités. « Je suis aussi l’un des plus âgés et j’essaie, donc, de partager mon expérience », confirmait-il. « Je fais la part de travail qui m’incombe, tout en tentant de tirer l’équipe dans mon sillage. Guider l’équipe, c’est l’une de mes forces. »Un guide sur qui le RWDM pourra dès lors compter lors des quatre dernières journées de compétition. « Alors que de nombreux joueurs sont à l’arrêt, nous avons la chance de jouer et de vivre de notre passion. Cela doit être une motivation. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur