custom-header
Mathias Fixelles saisit sa chance des deux mains
Mathias Fixelles saisit sa chance des deux mains

Un des hommes en forme du côté de l’Union se nomme Mathias Fixelles. Le jeune Belge de 23 ans s’est déjà montré décisif à deux reprises depuis le début de la saison en délivrant un assist à Casper Nielsen face à Virton

il y a deux semaines et en plantant le premier goal saint-gillois contre Lokeren dimanche dernier. Remplacé, alors, à l’heure de jeu par Bouekou, c’est sous un tonnerre d’applaudissements qu’il a quitté la pelouse, ovationné par tout le stade Marien. « Je commence ma quatrième saison à l’Union », expliquait-il, fier de son début de saison réussi. « Ce n’est pas la première fois que je sors sous les applaudissements et j’espère que ce ne sera pas la dernière. Cela fait en tout cas toujours plaisir que le public soit aussi reconnaissant. »

Titulaire depuis le début de la saison, Mathias Fixelles saisit actuellement pleinement la chance que lui donne Thomas

Christiansen, son entraîneur. « Tant que je pourrai jouer pour l’Union, j’essayerai de reproduire ce genre de prestation, comme je le fais depuis les premiers jours où je porte ces couleurs-là. Malheureusement, j’ai eu une grosse blessure l’année passée qui m’a tenu éloigné des terrains durant le début de saison. Pendant ce temps-là, l’équipe tournait bien et faisait pas mal de bons résultats. J’ai eu un peu de mal à revenir dans le noyau mais j’ai tout de même reçu ma chance et j’ai réalisé quelques bonnes prestations qui m’ont permis d’obtenir une prolongation de contrat. Aujourd’hui, le coach me donne sa confiance et j’essaye de la lui rendre du mieux que je peux. »

« Ne pas s’en contenter »

Une confiance insufflée à toute l’équipe qui a permis à l’Union de réaliser un début de saison parfait avec trois victoires en autant de matches. « Mais on ne doit pas se contenter de cela », lance Mathias Fixelles. « On doit continuer à reproduire cela pendant toute la saison. On a bien vu l’année dernière que les trois premiers matches ne veulent rien dire. Regardez par exemple Lommel qui avait fait un 7 sur 9 et finalement n’était pas du tout dans le haut de classement en fin de saison. »

L’Union profite désormais d’une semaine de repos et tentera de poursuivre sur sa lancée ce vendredi sur la pelouse au

Beerschot. « C’est un peu dommage d’avoir cette pause et de ne pas pouvoir continuer sur notre lancée. Mais on ne peut pas toujours avoir tout ce qu’on veut quand on le veut. C’est dans ce genre de moments qu’on doit montrer qu’on est prêt à affronter tous les aléas qui se présenteront à nous durant cette saison. »

Leader de la série, les Unionistes auront en tout cas un bon coup à jouer face aux Anversois.

L’Union au tribunal le 8 octobre

L’Union Saint-Gilloise s’est vue notifier une une citation à comparaître devant le tribunal du travail de Bruxelles le 8 octobre 2019 dans le dossier Faïz Selemani. Le club a indiqué ne plus vouloir faire de commentaire d’ici à cette datelà afin de préserver les droits de la défense.

Une arrivée dans le staff. Ce week-end, le club a également communiqué l’arrivée d’Eric Dehaeseleer comme préparateur physique. Le Bruxellois de 52 ans vient de WaaslandBeveren et a signé un contrat de trois ans à l’Union. –

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER