custom-header
Martens le dévoué serviteur
Martens le dévoué serviteur

Gertjan Martens, c’est le genre de joueur que tout entraîneur de Proximus League rêverait d’avoir dans son effectif : robuste, solide, intelligent et dévoué. À tel point que Marc Grosjean n’a pas hésité à le replacer en milieu de terrain lorsque Vincent Vandiepenbeeck a repris sa place en défense centrale. Et comme il le fut en défense, Martens est irréprochable en tant que n°6.

Un poste qui n’est pourtant pas sa place de prédilection. “J’y ai évolué par le passé pour dépanner mais ça remonte à quelques années déjà. Ce n’est pas ma place préférée, je me sens mieux en défense centrale, mais si le coach a besoin de moi à cette position, je ferai tout pour aider l’équipe au mieux”, avance-t-il.

Pourtant, les commentaires à son égard sont élogieux. Pour beaucoup, Martens est tout aussi efficace en milieu de terrain qu’en défense. “J’ai eu un mal lors de la première mi-temps à Virton et je dois encore me faire à ma nouvelle place sur le terrain. On dit souvent qu’un joueur a besoin de deux à trois semaines pour s’y faire, je le confirme. À l’entraînement aussi j’ai encore un peu de mal, notamment lorsque je dois jouer dos au jeu, ce à quoi je ne suis pas habitué lorsque j’évolue en défense.”

Dimanche, face à Heist, Martens devrait à nouveau être aligné en milieu de terrain, pour un match qu’il faut absolument gagner. “Comme le sont les quatre derniers matches, c’est une rencontre importante pour les joueurs, pour le staff, pour l’avenir du club. Les joueurs sont conscients de l’enjeu de cette fin de saison, tout est très serré mais nous sommes en pleine forme et concentrés.”

La pression est-elle présente ? “Toutes les équipes qui sont actuellement dans le Top 10 partagent cette pression.”

Ce qui n’est pas le cas d’une formation de Heist qui se plaît à embêter les grands en cette fin de saison. Mais l’Union ne veut pas connaître le même sort que Tubize ou le White Star qui ont récemment perdu des plumes face aux Flandriens. “Cette équipe n’a rien à perdre et elle se battra jusqu’au bout pour accrocher un bon résultat. Je les ai déjà affrontés plusieurs fois et je déteste jouer contre eux. Mais pour être dans le Top 8 , il faut gagner ce match.”

Sébastien Sterpigny

Gertjan Martens, replacé en milieu de terrain, et l’Union doivent battre Heist s’ils veulent figurer dans le Top 8 à la fin du championnat. sterpigny

Les Sports Bruxelles,
Sam. 09 avr. 2016, Page 32

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER