custom-header
Martens à la récupération, une option convaincante
Martens à la récupération, une option convaincante

Gertjan a parfaitement rempli son rôle au milieu et Marc Grosjean envisage de réitérer cette tentative

MICKAËL FABRI
Avec les absences de Morren et Massengo au milieu de terrain, Marc Grosjean a dû se montrer créatif au moment de composer son équipe. C’est presque à la surprise générale qu’on a vu Gertjan Martens prendre place au milieu de terrain. Un choix payant et efficace que le coach unioniste pourrait réitérer dans les prochains matches.
Une saison est souvent faite d’aléas qui forcent l’entraîneur à se montrer ingénieux. Marc Grosjean l’a expérimenté ce dimanche au moment d’accueillir le White Star. Contraint de bouleverser son équipe avec les suspensions de Massengo et Morren, l’entraîneur saint-gillois a opté pour un duo inédit à la récupération avec Martens-Neels.
Si le second cité ne s’est pas montré sous son meilleur jour, avant de finalement quitter le terrain prématurément pour une seconde jaune, Gertjan Martens a étonné l’assemblée au terme d’une prestation pleine et d’un excellent travail devant la défense dont il a l’habitude d’être l’un des piliers.
« On a travaillé ce système toute la semaine à l’entraînement », explique le principal intéressé. « Et ça n’allait pas du tout ! Mais face au White Star, je m’en suis bien sorti, j’ai fait de mon mieux. Au début, j’ai éprouvé quelques soucis à trouver mes marques mais ça a été mieux après et je pense avoir bien fait ça », poursuit Martens.
Son coach abonde dans ce sens.
« J’ai découvert une possibilité supplémentaire. Aujourd’hui, j’ai un axe défensif qui offre une grosse solidité avec Kocabas et Vandiepenbeeck. On va certainement pouvoir profiter de cette possibilité de voir Martens un cran plus haut. C’est une option supplémentaire. »
D’autant que l’ancien joueur de l’Antwerp et d’Ostende a des qualités utiles à ce poste. Outre sa détente, « il a une très bonne relance en étant capable de jouer de longs ballons », explique Marc Grosjean.
C’est une alternative qui s’est très vite mise en place puisque dès la fin du match du Cercle, Martens l’a évoqué dans le vestiaire. « Il a évoqué le fait qu’il avait déjà dépanné avec Ostende à ce poste », poursuit Grosjean.
« Ici aussi, c’était pour dépanner », précisait Martens après le match, expliquant que « ma meilleure position reste défenseur central ».
Si on lit entre les lignes, il n’est pas impensable de voir Martens jouer les prolongations comme médian récupérateur, et ce même avec les retours de Massengo et Morren.
« Morren peut très bien jouer devant ou à droite », se contente d’ajouter le coach saint-gillois qui aura désormais l’embarras du choix pour composer son milieu de terrain.
Quoi qu’il en soit, l’Union aura bien besoin de tout son effectif pour conquérir définitivement sa place dans le top 8. La victoire acquise dans la douleur face au White Star aura en tout cas eu le mérite de redonner une bonne dose de confiance à l’ensemble du groupe.
IL A RENCONTRÉ L’AMBASSADEUR BELGE À BERLIN

Jurgen Baatzsch présent au festival du film de foot

Absent ce dimanche pour la réception du White Star, Jurgen Baatzsch est actuellement à Berlin pour le festival international du film de football dont l’Union est l’un des sponsors aux côtés de clubs tels que le Herta Berlin ou Wolfsburg.
C’est aussi une occasion pour le président de l’Union de nouer des contacts avec des personnalités telles que Ghislain d’Hoop, l’Ambassadeur belge à Berlin. « J’ai déjeuné avec lui et c’était une très belle rencontre », explique Jurgen Baatzsch. «Lors de ces rencontres, nous envisageons aussi de prévoir un match amical face au club de Berlin. »
Durant plusieurs jours, le festival diffuse plusieurs films et documentaires sur le football dans trois cinémas de la ville allemande.
COUP DUR

Un montant de 175.000€ à régler

Alors que nous entrons dans une phase décisive pour l’obtention de la licence, l’Union doit désormais régler un montant de 175.000 € que lui réclame l’ONSS pour les années 2011 et 2012. Une somme évidemment très malvenue alors que le club doit encore financer sa fin de saison et surtout préparer la suivante.
Le président a d’ores et déjà pris contact avec un avocat pour évaluer les suites à donner à cette requête. Le club se dit tout de même confiant et tente de rassembler la somme le plus rapidement possible.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER