custom-header
Marc Grosjean très fier de son groupe
Marc Grosjean très fier de son groupe

Grâce à leur succès obtenu sur une pelouse rendue difficile par la fine pellicule de neige qui la recouvrait, les Saint-Gillois ont effectué un petit pas supplémentaire vers un Top 4 qu’ils mériteraient peut-être d’obtenir pour leur excellent parcours accompli depuis début 2017, et d’une façon plus générale, pour l’image et les valeurs positives qu’eux et leurs supporters véhiculent depuis le début de la saison, face aux différents adversaires qu’ils rencontrent.

Après leur excellente prestation à Bruges, une de plus depuis la reprise, Marc Grosjean était forcément

rayonnant. “Je suis extrêmement heureux, en effet, du résultat, qui nous rapproche de la quatrième place finale, mais aussi de la manière. Grâce à un pressing de tous les instants, mes joueurs ont réussi à couper les vivres d’une formation du Cercle qui est capable de très bien jouer au football… quand on lui en laisse l’occasion. C’est bien simple, mon milieu de terrain avec Morren, Massengo, Da Silva et Aguemon, a gagné la bataille de l’entrejeu.”

Le coach des Saint-Gillois avait aussi trouvé la parade à l’absence, pour suspension, de l’arrière droit Mpati. “Mon adjoint Erick Rios Murillo m’avait dit que notre back gauche Geoffrey Cabeke avait déjà dépanné à droite par le passé. On s’est exercé là-dessus pendant toute la semaine et pendant le match, cela s’est très bien passé.”

Cette victoire est celle de tout un groupe. “L’objectif initial était le maintien, mais maintenant

que nous sommes si près de la quatrième place finale, ce serait dommage de ne pas y arriver. Et j’espère que mes joueurs auront le soutien qu’ils méritent lors de la venue de Tubize dimanche prochain. Nous aurons en effet besoin d’un maximum de supporters pour nous aider à venir enfin à bout de notre bête noire.”

Jean-François Delisse

cercle bruges : Nardi; Kchab, Coussement (46e Bertaccini), Diarra, Bourdin; Vincent (77e Dewaele), Beneddine, Brebels, Yagan; Naudts, Kis (64e Mboyo).

union sG : Saussez; Cabeke, Martens, Perdichizzi, Kaminiaris; Morren, Massengo, Aguemon, Da Silva; Rajsel (90e+1 Neels), Aoulad (80e Fixelles).

arbitre : M. Vanbecelaere.

avertissements : Beneddine, Coussement, Martens.

le but : 65e Perdichizzi (0-1)

Le but en or de Perdichizzi

Non content de s’être définitivement imposé dans l’axe central de l’arrière-garde unioniste, Pietro Perdichizzi est en plus devenu, à Bruges, buteur décisif pour les Jaune et bleu. “J’ai conscience d’avoir inscrit un but en or”, expliquait-il.

Avant d’ajouter : “Sur une pelouse difficile, nous avons fourni une excellente prestation collective. Et ce goal nous permet de croire encore plus en nos chances de finir dans le Top 4. Je n’ai pas eu le temps de réfléchir quand j’ai vu le ballon arriver. Je n’ai songé qu’à une chose : le mettre au fond. En revoyant

les images, je reconnais que la défense brugeoise commet une grossière erreur de marquage. Mais le plus important était de concrétiser au marquoir notre domination. En plus, nous n’avons encaissé qu’un but en six rencontres en 2017. C’est magnifique.”

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER