custom-header
l’USG se repose sur un bloc défensif compact (+bulletins)
l’USG se repose sur un bloc défensif compact (+bulletins)

Le brevet d’invincibilité de l’Union s’est prolongé ce samedi soir, la bande à Christiansen ayant remporté son match à six points face à Virton. Malgré l’ouverture du score rapide des visiteurs, les Bruxellois ont su trouver les ressources pour inverser la tendance, notamment grâce à un bloc défensif compact. L’Union Saint-Gilloise aura passé un peu plus de quatre heures en tête du championnat samedi mais la victoire d’OHL au Beerschot en soirée lui a permis aux Louvanistes de récupérer la place de leader. Qu’à cela ne tienne, le club bruxellois continue d’impressionner les observateurs de cette Proximus League. Après le succès à Westerlo, les Jaune et Bleu ont à nouveau été solides mentalement pour retourner le match à leur avantage après un but encaissé en début de match. « Cela n’a pas été facile car nous avons été menés très tôt dans la partie. Les garçons ont réussi à reprendre le dessus et n’ont pas été déstabilisés. Ils se sont surtout dépassés lors du second acte pour réaliser une belle performance », résumait l’entraîneur unioniste, Thomas Christiansen. « Il a fallu corriger pas mal de choses par rapport à la première mi-temps, peut-être était-ce de ma faute ? On a su profiter des espaces qui s’offraient à nous en seconde période. On a été plus agressifs ce qui nous a permis d’inscrire le second but. » Trois précieux points Pourtant, les Bruxellois ont longtemps péché à la finition et dans le dernier geste, les nombreuses opportunités qui se présentaient à Tabekou n’ont jamais accouché d’un but même si le penalty égalisateur est arrivé en grande partie grâce à lui. Ferber a également buté sur un excellent Moris qui a longtemps retardé le but de la victoire unioniste. C’est Nielsen, auteur d’une prestation aboutie (voir les bulletins), qui, à la limite du hors-jeu, a libéré tout un stade. « Nielsen est un très bon joueur, et son but nous a permis de l’emporter mais nous avons eu d’autres belles occasions et au final, ce qui compte surtout, c’est la victoire », commentait Christiansen. Mais la grande force de cette Union réside dans son bloc défensif qui n’a que très peu concédé à son adversaire. La paire centrale composée de Kandouss et Perdichizzi n’a jamais été inquiétée après le but tombé à la 4e minute. Quant au milieu Teuma/Mehlem, il a permis à tout un bloc de rester compact et d’empêcher un déséquilibre entre l’attaque et la défense, permettant à Saussez de passer une soirée relativement tranquille. « À la mi-temps, on s’est dit que si on ne faisait pas les efforts à fond, on allait tomber sur plus fort que nous et qu’on n’allait pas s’en sortir. On a fait preuve de plus de détermination, ce qui nous a permis de faire la différence », analysait Teuma, omniprésent dans l’entrejeu et probablement l’homme de cette partie. « Quand on est solidaire comme ça, il y a peu d’équipes qui peuvent nous mettre en difficulté », glissait pour sa part Pietro Perdichizzi. « Nous défendons très bien, et c’est vrai qu’il est difficile de nous battre. Personne n’a encore réussi à gagner au Stade Marien et on espère bien prolonger cette invincibilité la semaine prochaine face au Beerschot », a conclu Christiansen. AISSA AMKOUY Les bulletins: Teuma était dans tous les bons coups 6,5 Saussez : fort peu sollicité, il se montre néanmoins très propre dans son jeu au pied et ses sorties aériennes. 7 Vega : combine énormément avec Tabekou sur le flanc gauche, il prend clairement le dessus sur son vis-à-vis. 7,5 Kandouss : propre dans la relance, intercepte quelques centres qui auraient pu être dangereux. Il dévie malencontreusement la frappe de Turpel. 7 Perdichizzi : avec Kandouss, il forme une défense de fer qui laisse peu d’espaces aux offensifs virtonnais. 5,5 Kis : moins de présence que son vis-à-vis sur le flanc, il demeure par moments introuvable par les milieux unionistes. 6 Mehlem : régule bien le jeu et s’insère entre les lignes pour créer des décalages. 8 Teuma : son toucher de balle n’est plus à démontrer, il effectue un travail à la récupération remarquable. Il inscrit le but égalisateur et délivre l’assist sur le second but. 7,5 Nielsen : déséquilibre la défense virtonnaise par ses incursions dans le rectangle. Il marque le but de la victoire. 5 Fixelles : peu en vue contrairement à Tabekou ou Ferber. 6,5 Tabekou : énormément d’appels sur son flanc, il provoque le penalty et amène le danger sur chacun de ses déplacements. Il manque néanmoins de réalisme dans le dernier geste. 6 Ferber : s’offre une occasion cinq étoiles en première mi-temps, il est ensuite plus discret jusqu’à sa sortie sur blessure. Remplaçants 6 Young : s’illustre dès sa montée au jeu. Sa vitesse de percussion a fait mal à Virton. NC Hamzaoui, Haugen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER