custom-header
L’Union va devoir  convaincre Grosjean
L’Union va devoir convaincre Grosjean

Le coach unioniste est en fin de contrat et il souhaite des garanties avant d’envisager prolonger

M.FA.
Les Saint-Gillois connaissent une saison passionnante sur le plan sportif, avec la perspective de pouvoir toujours jouer les playoffs 2. Cela conforte évidemment la direction de discuter et négocier avec Marc Grosjean pour tenter de prolonger le bail de son coach à succès qui arrive en fin de contrat. S’il a une option supplémentaire, les deux parties devront se mettre d’accord et plusieurs clubs viennent déjà aux nouvelles…
Dimanche, les Saint-Gillois joueront le match le plus important de leur saison en accueillant Tubize. Personne, ou presque, n’imaginait à l’aube de la saison voir le matricule 10 à pareille fête à cette époque de l’année. Le maintien, s’il n’est pas mathématiquement assuré, est en bonne voie. Et les hommes de Marc Grosjean ont donc la possibilité d’ajouter une belle cerise sur le gâteau en participant aux playoffs 2. Un scénario complètement inespéré qui met en exergue le travail de fond qui est réalisé depuis le début de la saison. Par les joueurs et le staff mais donc aussi forcément par leur coach, Marc Grosjean. Le tacticien liégeois a réussi, en deux ans, à bâtir un groupe homogène, volontaire et qui a développé un esprit conquérant. Cela fait d’ailleurs des années que l’Union n’a pas eu la chance de vivre de telles saisons alors que le chantier était (et reste toujours d’ailleurs) immense. Si l’apport de Guy Brison dans le recrutement et la négociation des contrats a été précieux, tout comme évidemment l’apport financier de Jurgen Baatzsch, le travail de terrain entrepris par Marc Grosjean attise forcément les convoitises.
Lors de l’été dernier, le mentor saint-gillois avait déjà reçu quelques propositions. Assez intéressantes pour le faire réfléchir mais pas encore suffisantes au point de lui faire abandonner un projet qui lui tient à cœur. Il a donc décliné gentiment. En cours de saison, l’Antwerp, via Patrick Decuyper, est venu aux nouvelles lorsque Fred Vanderbiest a été remercié. Là encore, Marc Grosjean n’a pas donné suite à cet appel du pied et est resté concentré sur son travail à l’ombre de la butte. À l’approche du mercato hivernal, les intérêts grandissaient. Au point même qu’un club de Division 1A se montrait insistant et souhaitait le rencontrer pour lui soumettre une ébauche de proposition. Là encore, Marc Grosjean a décliné.
Il ne fait donc pas l’ombre d’un doute que le travail réalisé par le coach de l’Union est suivi de près et qu’encore aujourd’hui, plusieurs formations (de D1 ou de l’étranger) gardent un œil sur son profil en vue de la saison prochaine.
La direction saint-gilloise n’est certainement pas dupe et souhaite d’ores et déjà consolider le contrat de son coach à succès. Celui-ci, lorsqu’il est arrivé à l’Union, avait paraphé un contrat de deux ans assorti d’une année supplémentaire. Mais pour lever l’option, les deux parties doivent être d’accord. À ce jour, ce n’est pas le cas. Et ce pour plusieurs raisons.
D’abord, Marc Grosjean souhaiterait être entouré d’un staff professionnel (aujourd’hui, seul Fred De Meyer, le préparateur physique, bénéficie d’un contrat) tout en ayant l’occasion de pouvoir s’inscrire durablement à l’Union. Ensuite, avoir des garanties sur les conditions d’entraînement la saison prochaine. Pour l’heure, l’équipe première s’entraîne au stade Marien mais une fois que l’Union aura retrouvé son stade, les joueurs devront à nouveau s’entraîner soit au Barca soit au Bempt… L’avenir du stade, justement, reste aussi un point d’interrogation. Alors que les travaux devaient déjà débuter, la situation est toujours au point mort et cela devrait le rester encore plusieurs mois… Reste enfin la situation financière du club et donc l’ambition qu’aura le club la saison prochaine. Voilà autant de critères qui auront leur importance au moment de parapher, ou non, un nouveau contrat.
La direction a déjà exprimé son souhait de voir son coach rester et s’estime même confiante de boucler le dossier pour envoyer un signal fort à ses supporters. Les contacts vont naturellement se multiplier dans les prochains jours et les prochaines semaines. L’objectif est d’aboutir le plus rapidement possible à un accord et de pouvoir préparer la prochaine saison. Le noyau entier est en chantier puisque bon nombre de joueurs sont arrivés la même année que Marc Grosjean et ont signé le même contrat, soit deux ans avec une option d’un an. Les négociations démarreront dès la fin de la phase régulière afin de se vider la tête à l’aube des playdowns ou des playoffs. Et surtout pour permettre à chacun d’y voir plus clair pour l’année prochaine…

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER