custom-header
L’Union peut tirer un trait sur la 1 re tranche
L’Union peut tirer un trait sur la 1 re tranche

À moins d’un miracle vendredi sur le terrain de Malines, les Bruxellois ne remporteront pas la première tranche. Il leur fallait en effet absolument gagner contre Lommel ce dimanche après-midi pour s’offrir une « vraie » finale face aux Malinois. Ce ne fut pas le cas malgré pas moins de 19 tentatives au but ! L’égalisation très tardive de Thibaut Peyre aura toutefois le mérite de permettre aux Unionistes d’enchaîner un dixième match sans défaite.

Les Saint-Gillois doivent gagner par 5 buts d’écart contre Malines pour remporter le premier tour… 

football – division 1B 

Si l’Union pouvait se montrer heureuse d’avoir empoché les trois points lors de ses deux dernières rencontres face au Beerschot et à Tubize, elle peut par contre nourrir de grands regrets au vu de sa prestation face à Lommel. Car des occasions, elle en a eu un paquet. Mais par manque de lucidité dans le dernier geste et d’un brin de malchance, les Unionistes n’ont su marquer qu’un seul but. Et ce n’est pas un joueur offensif qui l’a inscrit mais le défenseur central Thibaut Peyre qui s’est chargé, de la tête, d’égaliser à la 92 e minute de jeu.

Avant cela, les Unionistes ont couru derrière le score (sur un but de Vermijl consécutif à une astucieuse combinaison sur corner) durant une heure. Niakaté, pour une fois, était le héros malheureux de cette rencontre puisqu’il bénéficiait de quatre belles occasions mais ne parvenait pas à en mettre une seule au fond. Sur les deux premières, il se retrouvait complètement seul face au gardien adverse mais tirait deux fois sur lui. Par la suite, Coucke, le portier limbourgeois, avait un beau réflexe sur un tir au ras-du-sol. Enfin, sa déviation

d’un centre venu de la droite touchait le poteau.

Résultat des courses : l’Union ne prenait qu’un point et remettait son sort entre les mains de Malines qui jouait ce dimanche également face à Westerlo. Au courant du résultat forgé par le club bruxellois, les Malinois n’ont pas laissé passer cette occasion et ont pris la mesure des Campinois (0-3).

Il faudrait un miracle contre Malines

Cela signifie que Malines a trois points en plus que l’Union avec une victoire supplémentaire au compteur. L’Union pourrait revenir à égalité de points, et de victoires, en cas de succès face aux Malinois ce vendredi. Mais ce serait alors le goal-average qui départagerait les deux équipes. Et à ce jeu-là, avec +19, c’est l’équipe flamande qui a un net avantage sur l’Union et son +10… Pour remporter la tranche, l’Union devra donc s’imposer par cinq buts d’écart. Autant dire que les carottes sont pratiquement cuites…

« Sur les deux derniers matches, nos victoires n’étaient pas spécialement méritées

», déclarait Luka Elsner, le coach de l’Union après la rencontre. « Maintenant, c’est l’inverse car on pouvait prétendre à plus vu le paquet d’occasions qu’on s’est créées. En théorie, quatre ou cinq possibilités auraient dû suffire. En plus, on n’a pas laissé grand-chose à notre adversaire, mis à part ce corner. Mais, si on nous avait dit après la deuxième ou troisième journée de championnat qu’on vivrait ce genre de rencontre et qu’on procurerait de telles émotions à nos supporters, on aurait été très content. »

Si l’Union a, plus que probablement, laissé échapper la première tranche sur le fil, le championnat est loin d’être fini pour autant car une épée de Damoclès plane au-dessus de Malines qui pourrait être sanctionné suite au « footgate ». Ce championnat un peu fou réserve en tout cas encore probablement son lot de surprises…

Des retours

Retours. Le gardien Kristiansen devrait être du voyage à Malines vendredi. Iriondo devrait revenir d’ici moins de deux semaines. Gérard, lui, sera de retour après la rencontre de Malines. Quant à Traoré, il reprend l’entraînement ce lundi.

Suspension. Selemani passe en commission des litiges ce mardi suite à son mauvais geste sur Vidémont contre Tubize. Il pourrait donc être suspendu à Malines.

« Mon but ne change hélas pas notre destin »

Thibaut Peyre a inscrit son premier but de la saison, sauvant l’Union d’une défaite dont elle n’a plus connu le goût depuis dix matches, toutes compétitions confondues (c’était le 31 août dernier contre le Beerschot). Mais le défenseur français n’avait pas le cœur à se réjouir après la rencontre. « Malheureusement, ce but ne change pas notre destin », déclarait-il. « Car on savait que si on perdait ou qu’on faisait match nul, on n’aurait plus notre sort entre les mains. Il fallait absolument gagner. Mais marquer et ne pas perdre, c’est bien pour le moral. Cela donne

. » un boost et je pense que si le match durait cinq minutes en plus, on aurait renversé la vapeur comme face à Tubize

Mais ce ne fut pas le cas et l’Union va désormais, plus que probablement, devoir placer ses espoirs dans le second tour. « Par rapport à ce premier tour, il n’y a pas vraiment de regret à avoir mis à part sur les 4 premiers matches où on n’en gagne qu’un seul », poursuit Peyre. « Mais quand on voit la saison dernière par rapport à celle-ci, on ne peut être que satisfait de ce qui est en train de se passer. Ce qui est sûr, c’est qu’on est encore affamé et qu’on sera bien plus satisfait encore si on arrive à remporter cette deuxième tranche. »

Pour leur première titularisation, Ferber et Hamzaoui s’en sont bien sortis

6 SAUSSEZ : il aurait peut-être
pu faire mieux sur le but de
Lommel mais à sa décharge, la
balle arrive vite et il a la vue
masquée. Un magnifique arrêt
en seconde période sur une tête
croisée de Henkens.
6,5 VEGA : impeccable défensivement,
il a également délivré
quelques beaux centres.
6,5 PEYRE : un beau retour en
tacle glissé en fin de match et
surtout un important but de la
tête en fin de rencontre qui évite
la défaite à l’Union.
6 PERDICHIZZI : sobre et efficace
comme à son habitude.
6 HAMZAOUI : pour une première
titularisation, cette rencontre
n’était pas un cadeau
mais il s’est parfaitement fondu
dans le collectif.
5 MEHLEM : comme à son habitude,
il n’a pas compté ses efforts
mais il a rarement réussi à amener
le ballon vers l’avant de
manière efficace.
5,5 MORREN : le capitaine en
voulait et a arraché quelques
ballons intéressants au milieu de
terrain mais il n’a pas eu de
grosse influence sur le jeu.
5,5 SELEMANI : il a beaucoup
tenté mais était moins en réussite
que face au Beerschot. On le
sentait également très nerveux
en fin de rencontre.
6,5 TAU : encore un gros match. À
chaque fois que la balle transite
par ses pieds, un frisson traverse
le stade.
6 FERBER : précieux dans son
rôle de pivot. Il a pesé sur l’arrière-garde
de Lommel. Seul
bémol, il n’a pas toujours été très
précis dans sa dernière passe.
4,5 NIAKATÉ : un match à oublier
au plus vite pour Youssoufou. Il
rate deux face-à-face avec le
gardien, touche le poteau et bute
une quatrième fois sur Coucke
en fin de rencontre.
REMPLAÇANTS
NC TABEKOU, BESUSCHKOW, VERCAUTEREN.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER