custom-header
L’Union peut s’en arracher les cheveux  Les Saint-Gillois pouvaient prendre la tête mais ne se sont pas montrés assez concrets face au Beerschot
L’Union peut s’en arracher les cheveux Les Saint-Gillois pouvaient prendre la tête mais ne se sont pas montrés assez concrets face au Beerschot

Casper Nielsen, à nouveau buteur, était déçu et énervé après la rencontre.Belga Ce dimanche après-midi, l’Union a partagé l’enjeu face au Beerschot au terme d’un match, et surtout d’une deuxième mi-temps, d’une grande intensité. Si les deux équipes auraient pu l’emporter, la frustration était grande du côté des Saint-Gillois, conscients d’avoir cruellement manqué de concrétisation devant les buts. > Si la première mi-temps était plutôt décevante, la seconde, elle, a tenu toutes ses promesses. Quelques minutes après la pause, Ismaël Kandouss, qui n’avait pas habitué ses supporters à ce genre d’erreur depuis le début de la saison, perdait le ballon en tant que dernier homme, ce qui permettait à Dylan Saint-Louis d’ouvrir le score pour les Anversois. Thomas Christiansen, le coach unioniste, prenait le taureau par les cornes et n’hésitait pas à faire ses trois changements avant la 65 e minute pour revenir au score. Choix payant puisqu’à la 70 e minute, Haugen, monté au jeu à la place de Ferber, récupérait le ballon et permettait à Nielsen, lancé en profondeur, de parfaitement ajuster Vanhamel. Avec son cinquième but de la saison, le Danois remettait les deux équipes à égalité. Mais interrogé à la fin de la rencontre, il était loin de s’en contenter. « J’ai vraiment un sentiment de m… », explosait le buteur, conscient que l’Union aurait pu prendre les trois points, et donc la tête du championnat. « On a fait une erreur défensive. Cela peut arriver. Mais on a raté tellement d’occasions. C’est de notre faute si nous ne prenons pas les trois points. Si on veut être en tête du championnat, on doit pouvoir gagner ce genre de matches. On devait marquer plus de buts et être beaucoup plus malin. Je suis vraiment très déçu. Personnellement, c’est toujours chouette de faire un bon match et de marquer. Mais je pense au niveau collectif et on ne prend qu’un point. » Si Casper Nielsen, la grande révélation de la saison du côté unioniste, fulminait à ce point, c’est parce que le secteur offensif ne s’est pas montré très inspiré. En effet, Haugen a hérité d’une superbe occasion alors que le score était encore de 0-1 mais n’a pas eu le geste du finisseur. Et à plusieurs reprises, les autres éléments offensifs de l’Union auraient pu faire basculer la rencontre mais ont péché dans le dernier geste. « On a vu lors des derniers matches qu’on doit toujours créer quatre, cinq voire six occasions pour marquer », déclarait pour sa part Thomas Christiansen. « C’est un ratio vraiment très pauvre. On doit trouver une solution à cette situation. Mais je retiens également que c’était un bon match, avec du beau football et que les supporters ont vu une belle rencontre. Je félicite d’ailleurs le Beerschot qui, pour le moment, est la seule équipe qui nous a battus cette saison. » 12 e match d’affilée sans défaite au Marien À défaut des trois points, l’Union a donc tout de même réussi à engranger une précieuse unité qui lui permet de rejoindre Virton, vainqueur de Westerlo samedi soir, à la deuxième place du classement, à une longueur du leader Louvain. Le week-end prochain, le programme infernal continue pour les Unionistes puisqu’ils se déplaceront à Lokeren qui a retrouvé des couleurs ces dernières semaines. En effet, les Waeslandiens viennent d’enchaîner leur quatrième match d’affilée sans défaite. Le 26 octobre prochain, l’Union retrouvera son stade Marien et tentera d’enchaîner une treizième rencontre sans défaite. Car ce dimanche, les Bruxellois ont réussi à conserver leur invincibilité à domicile pour la douzième fois d’affilée depuis le 3 mars dernier.

Le milieu de terrain de l’Union a de nouveau été très costaud

6 SAUSSEZ : malheureux sur le but anversois car il gagne d’abord son face-à-face avant que la balle n’arrive dans les pieds de SaintLouis. Match calme pour le reste. 6 VEGA : il ne s’est jamais fait surprendre et a mis le nez à la fenêtre dès qu’il a pu. 5 KANDOUSS : pas impérial avant la pause, il perd la balle sur le but du Beerschot. Mais il a ensuite tout fait pour se reprendre. 6,5 PERDICHIZZI : une tête sur la transversale sur un corner. Défensivement, il a livré un très gros match, lisant parfaitement la trajectoire de nombreux ballons. 6 KIS : solide défensivement, il a prêté main forte devant dès qu’il le pouvait. 7 MEHLEM : encore une énorme prestation de Marcel qui a abattu un immense travail dans le milieu du jeu. 7 TEUMA : comme Mehlem, il a beaucoup donné. Premier détonateur des attaques unionistes, il a parfaitement dirigé le jeu. 7 TABEKOU : il n’a eu de cesse de provoquer et est souvent passé en un-contre-un. 7,5 NIELSEN : il délivre au moins deux assists en première période, mal négociés par ses partenaires. Et il se charge lui-même de revenir le score. Une prestation étincelante. 4 YOUNG : très discret, il n’a pas osé prendre sa chance les rares fois où il en avait l’occasion. Remplacé à la pause. 4 FERBER : un gros raté suite à un débordement de Tabekou en première période. Beaucoup de mauvais contrôles et de mauvaises passes. Ce n’était pas sa soirée. REMPLAÇANTS 6,5 FIXELLES : une belle montée au jeu. Il a dynamité le côté gauche. Son apport était nettement supérieur à celui de Young. 5,5 HAUGEN : un gros raté, seul face au gardien. Mais c’est lui qui récupère le ballon au milieu du terrain sur le but de Nielsen. 6,5 GERARD : toujours aussi à l’aise techniquement. Il a apporté énormément de danger

Écrivez un message, @nom…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER