custom-header
L’Union peut prendre seule la 1 re place
L’Union peut prendre seule la 1 re place

Avec le format de la Proximus League, tous les matches sont importants. Mais psychologiquement, celui de ce dimanche l’est peut-être encore un peu plus que les autres. Car, en cas de victoire dans ce match du sommet de la D1B face à Westerlo, les Unionistes lanceraient un signal clair à leurs concurrents. Ils prendraient, seuls, la tête du classement, alors que la fin du premier tour se profile tout doucement…

En cas de victoire contre Westerlo, les Unionistes seraient seuls en tête, à 5 matches de la fin du 1 er tour  

football – division 1b (Union Saint-gilloise – westerlo, ce dimanche à 16h) 

Les supporters unionistes doivent se pincer en regardant le classement actuel. À la fin du mois d’août, ils n’auraient probablement jamais pensé que leur équipe serait en tête quelques semaines plus tard. Mais grâce à trois victoires et un match nul, c’est aujourd’hui bien le cas. Et c’est une première pour l’Union depuis que la Division 1B existe. Ce dimanche, les Saint-Gillois ont même l’occasion de creuser l’écart face au co-leader, Westerlo, qu’ils avaient battu il y a un mois et demi. Lors de cette rencontre, Youssoufou Niakaté avait commencé à se faire connaître en plantant un premier triplé. La suite, on la connaît puisqu’il s’est depuis lors fait un nom dans la Belgique entière en marquant notamment à trois reprises contre Anderlecht en Coupe de Belgique.

À l’autre extrémité de terrain, on retrouvait le gardien norvégien Anders Kristiansen. Ce dernier ne sera pas présent ce dimanche car il souffre d’une déchirure au fessier depuis une dizaine de jours et il devrait encore être absent une à deux semaines.

Comme contre Anderlecht et Louvain, c’est Adrien Saussez qui devrait à nouveau prendre place dans les cages. Le sauveur de l’Union l’an dernier contre Tubize (il avait arrêté un penalty décisif en playdowns) est ravi de pouvoir regoûter à la compétition après avoir rongé son frein lors du début de saison.

« Je pense m’être mis en évidence contre Anderlecht et aussi contre Louvain», explique-t-il. « Même si je n’ai pas eu beaucoup de boulot contre les Louvanistes, il faut toujours rester concentré. Mais je sais que rien n’est acquis. Je joue car Anders est blessé. J’en profite un maximum et je prends ce qu’on me donne. Lorsque Kristiansen sera de retour, ce sera au coach de faire un choix. D’ici là, je dois essayer d’engranger un maximum de victoires et de faire le plus de clean-sheets possibles. Pour cela, j’étais un peu déçu qu’on encaisse ce penalty en fin de match contre Louvain. »

Contre Westerlo, le gardien unioniste espère que l’Union engrangera un cinquième succès d’affilée.

Mais il met toutefois en garde contre un excès de confiance. « On a un attaquant qui est sur un nuage et qui met des triplés comme s’il changeait de chemise», sourit-il. « Mais il faut rester les pieds sur terre. Il ne faut pas négliger la qualité de l’adversaire. On a un gros morceau ce week-end. Westerlo, c’est une très bonne équipe. Mais c’est clair qu’on est en confiance et qu’on a un peu l’impression que rien ne peut nous arriver. On sait qu’on a l’occasion de prendre un peu le large ce week-end. »

Une victoire permettrait à l’Union de commencer, tout doucement, à rêver d’une place pour la finale de la D1B car il ne restera que 5 matches à disputer avant la fin du premier tour. Mais d’ici au 9 novembre (date du dernier match du premier tour), beaucoup de choses peuvent encore se passer…

Westerlo, là où tout a commencé pour les Unionistes

18 août 2018 : l’Union est sous
pression après avoir perdu ses
deux premiers matches contre
Lommel et OHL. Les Unionistes
n’ont marqué qu’un but en deux
rencontres et des questions commencent
à se poser par rapport
au manque d’efficacité des attaquants.
Au Kuipje, les SaintGillois
font taire les critiques en
inscrivant trois buts (par Niakaté)
et en empochant leurs trois premiers
points. Ce match marque
déjà un petit tournant puisque,
depuis lors, les statistiques de
l’Union sont impressionnantes.
En effet, les Bruxellois ont joué
sept rencontres (Coupe de Belgique
et championnat compris)
pour cinq succès, un nul et une
défaite. Durant ces joutes, ils ont
marqué 15 buts alors qu’ils n’en
avaient inscrit qu’un seul auparavant.
Ce dimanche, l’affrontement
contre Westerlo pourrait de
nouveau être un match « pivot »
pour les Unionistes.

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER