custom-header
L’Union mise sur un coach slovène

Le club saint-gillois tient son nouvel entraîneur. Il s’agit du Slovène Luka Elsner. Si son nom n’est pas très connu en Belgique, il l’est par contre beaucoup plus en Slovénie où il a joué et entraîné et en France à Nice où il a grandi et débuté sa carrière. A bientôt 36 ans, il entame sa quatrième expérience professionnelle comme entraîneur.

Luka Elsner débarque comme T1 

football – division 1B 

Les supporters saint-gillois attendaient le nom du nouvel entraîneur de leur équipe avec impatience. Celui-ci a été dévoilé ce mercredi après-midi. Et ils sont probablement peu nombreux à en avoir déjà entendu parler puisqu’il s’agit du Slovène Luka Elsner.

Pourtant, celui-ci s’est déjà forgé un nom dans le monde du football mais plutôt du côté de son pays natal (il est né à Ljubljana en 1982). En effet, il a joué entre 2004 et 2010 au NK Domzale. Avec ce club, il a remporté à deux reprises le championnat (en 2007 et 2008), marquant son histoire puisqu’il s’agit là des deux seuls titres de Domzale. Ses bonnes performances sous le maillot jaune et bleu (il ne sera donc pas dépaysé à l’Union) lui ont ouvert les portes de l’équipe nationale slovène avec laquelle il sera sélectionné à une douzaine de reprises

mais ne rentrera au jeu qu’une seule fois, en mai 2008, lors d’un match amical contre la Suède (une dizaine de minutes).

S’en suivront ensuite des passages, sans grand succès, à l’Austria Kärnten (Autriche) et à Al-Muharraq (Bahrein) avant de revenir à Domzale en 2010. Deux ans et une coupe et une supercoupe gagnées plus tard, à seulement 31 ans, il devient entraîneur-adjoint. L’ascension se poursuit rapidement puisqu’il devient ensuite entraîneur principal. Il restera à Domzale jusqu’en 2016. Il parviendra à plusieurs reprises à qualifier son équipe pour les tours préliminaires de l’Europa League. Son plus grand fait d’armes au niveau européen restera une victoire contre West Ham au match aller du troisième tour préliminaire de l’Europa League en 2016 (Domzale sera finalement éliminé).

En septembre 2016, il rejoint ensuite

l’Olimpija Ljubjana, autre club slovène, où il restera jusqu’en mars 2017. Cette année-là, le club terminera 3e.

Cette saison-ci, il entraînait au Pafos FC à Chypre jusqu’en janvier. Depuis lors, il était sans club.

Il parle français

Celui-ci, outre ses compétences de technicien, remplit une condition que les dirigeants unionistes avaient posées : parler français. En effet, Luka Elsner s’exprime parfaitement dans la langue de Molière puisqu’il est passé a grandi à Nice, et y a joué lorsqu’il était jeune. Il a également joué à l’US Cagnes de ses 18 à ses 22 ans avant de débarquer à Domzale.

Par contre, on ne risque pas de l’entendre à l’interview de sitôt puisque l’Union indique qu’il ne s’exprimera pas avant « au moins un mois ».

Par communiqué
« Très fier »

Si Luka Elsner ne s’est pas exprimé
à la presse, il a tout de
même précisé par communiqué
: « Je suis extrêmement fier
de rejoindre un club historique
comme l’Union Saint-Gilloise et
je suis conquis par son histoire
footballistique. J’ai hâte de me
mettre au travail pour construire
une équipe compétitive et pour
préparer la saison qui
s’annonce. »
De son côté, le président Jurgen
Baatzsch a tenu à rectifier une
information qui aurait été mal
communiquée par l’Union.
« Ce ne sont pas 20 ou 25 joueurs
qui vont débarquer. Il n’y a pas
de chiffre précis d’arrivées. Le
recrutement se fera surtout en
symbiose entre le directeur sportif
(ndlr. Alex Hayes) et le nouvel
entraîneur. »

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER