custom-header
“L’Union m’a lancé”
“L’Union m’a lancé”

Samedi, Esteban Casagolda reviendra pour la deuxième fois cette saison à l’Union. Un match qui lui rappellera de bons souvenirs, même si sa fin de parcours fut plutôt houleuse. “Je n’ai pas envie de revenir sur cet épisode. Cela fait partie des aléas d’une carrière. Je ne garderai que les meilleurs moments. Notamment, le fait qu’à mon retour d’Écosse (NdlR : Motherwell), les Saint-Gillois ont été les premiers à me faire confiance.”

Et les dirigeants du matricule 10 n’ont pas eu à le regretter puisqu’Esteban Casagolda a scoré à quinze reprises en 2012-2013… pour sauver le club de la descente en promotion.

“Je me souviens de ce match, de la peur contre le FC Liège. J’y ai marqué le dernier but de ma saison ce jour-là. Si elle ne fut pas glorieuse pour le club, personnellement, elle est rangée dans la boîte aux bons souvenirs de ma carrière. L’Union m’a lancé. Je ne l’oublie pas.”

Fin 2013-2014, Esteban Casagolda prenait la direction de Dender où il retrouvait un certain Marc Grosjean. Et en janvier 2016, il faillit revenir à l’Union dirigée par… Marc Grosjean depuis six mois pour pallier le départ à l’Antwerp de Cédric Fauré, mais le transfert capota du fait d’une clause libératoire à laquelle Dender tint comme à la prunelle de ses yeux. “Une fois de plus, ce sont des choses qui arrivent dans une carrière. Six mois plus tard, je quittais Dender pour rejoindre Louvain.”

C’est au cours de cette deuxième saison que l’on sent Esteban Casagolda s’épanouir véritablement. Faut-il croire qu’Emilio Ferrera et Dennis van Wijk, ses T1 précédents, n’ont pas réussi à mettre aussi bien en valeur ses qualités comme le fait aujourd’hui Nigel Pearson ?

“Notre coach actuel me donne cette confiance nécessaire à mon épanouissement. C’est un excellent coach qui n’a pas son pareil pour mettre les joueurs à leur meilleure place. Ses conseils sont précieux pour tout le monde.”

Louvain tutoie les cimes cette saison, là où son quotidien l’a mené dans les tréfonds la saison dernière. Les Louvanistes sont ambitieux. “Le recrutement fut bon et si l’on a raté le gain de la première tranche, nous allons tout faire pour remporter la seconde. Chaque semaine, c’est un combat et il faut être à 100 % à chaque match dans ce championnat qui ne tolère aucun relâchement. Et à l’Union, nous nous attendons à souffrir.”

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER