custom-header
L’Union empoche la victoire de l’espoir contre Lommel  Grâce à son succès, l’USG peut toujours rêver de la tranche
L’Union empoche la victoire de l’espoir contre Lommel Grâce à son succès, l’USG peut toujours rêver de la tranche

Ce samedi soir, l’Union a retrouvé le goût de la victoire contre Lommel grâce à un début de deuxième mi-temps de feu après un premier acte plutôt décevant. À deux matches de la fin du premier tour, les Saint-Gillois sont toujours dans la course pour le gain de la tranche et y croient dur comme fer. Mais ils savent que leur sort ne dépend pas que d’eux-mêmes.  >

L’Union a offert deux visages à ses supporters venus nombreux au stade Marien. Un bien terne avant la pause et un autre nettement plus réjouissant en seconde période, dû en grande partie à l’ajustement tactique de Thomas Christiansen durant la mi-temps. Au coup d’envoi, le coach unioniste avait décidé de se passer de ses avant-centres Haugen et Ferber, critiqués pour leur manque d’efficacité depuis le début de la saison. C’était Tabekou qui reprenait le rôle en pointe de l’attaque, soutenu par Gerard, Nielsen à droite et Hamzaoui à gauche. Cette tactique innovante ne portait pas ses fruits car les Unionistes ne parvenaient pas à se créer d’occasions franches. Pire, à la 37 e minute, Gerard commettait un penalty que s’empressait de convertir Hendrickx. L’Union était menée à la mi-temps et se devait de réagir car elle était virtuellement éliminée de la course à la tranche.« Nous savions qu’il s’agissait de la dernière opportunité que nous avions si nous voulions continuer à être dans la course », explique Thomas Christiansen. « Nous devions absolument gagner. J’avais commencé dans un système qui nous permettait d’avoir de la possession et de profiter de la vitesse de Tabekou. Mais on n’a pas créé de réelle opportunité. Je voulais une réponse des joueurs et j’ai changé de système avec l’entrée de Roman et la vitesse de Serge sur le côté, tout en conservant la possession avec Rafik. La réponse a été bonne car, en 10 minutes, on a réussi à inscrire les deux buts. »« Le plus important était de prendre les trois points »En effet, à peine sur la pelouse, l’ancien Zèbre (qui a remplacé Bager) remettait les équipes à égalité en inscrivant son deuxième but de la saison. Et quelques instants plus tard, c’était Tabekou qui sortait de sa boîte sur corner pour placer une tête puissante au fond des filets, et l’Union aux commandes de la partie. La rencontre tournait définitivement en faveur des Unionistes quelques minutes plus tard lorsque Bitsindou, le milieu de terrain de Lommel, écopait de deux cartes jaunes coup sur coup. Dans un fauteuil, l’Union gérait mais se faisait tout de même peur en fin de match. Saussez devait sortir le grand jeu sur un coup franc de Khammas pour préserver les trois points.« Après la carte rouge, on s’est relaxé », note encore Christiansen. « Ce qui est normal même si j’aurais voulu avoir plus le contrôle du match. Mais le plus important était qu’on prenne les trois points après ceux qu’on a perdus les semaines précédentes. »L’Union est donc toujours bien dans la course pour la tranche mais n’a plus du tout son sort entre les mains. Virton ayant gagné face à Roulers ce dimanche, l’USG devra croiser les doigts le week-end prochain pour que les Gaumais ne l’emportent pas face à Lokeren. Car, en cas de succès de leur part, l’Union sera sûre et certaine de ne pas empocher la tranche, même si elle gagne ses deux derniers matches contre Louvain et Westerlo. Mais même s’il est mince, l’espoir subsiste donc.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER