custom-header
L’Union doit apprendre à finir ses actions
L’Union doit apprendre à finir ses actions

Mais le club saint-gillois peut déjà compter sur le retour en forme de Jordan Massengo 

Football (Union Saint-Gilloise – Sporting Charleroi) 

Union Saint-Gilloise 0

Charlerloi 2

Les buts : 49 e Pollet ( 0-1), 65 e Bedia ( 0-2).

Union Saint-Gilloise : Saussez, Peyre, Martens (62 e Neels), Perdichizzi, Kis, Morren, Massengo (62 e Houdret), Fixelles (62 e Da Silva), Vercauteren (62 e Luvumbonzinga), Tabekou (74 e Bangoura) et Diallo (60 e Ferber).

Carte jaune : Fixelles.

L’Union n’a pas réussi à enchaîner une deuxième victoire après celle engrangée face à Al Faisaly mardi passé. Jordan Massengo, aligné d’entrée pour la première fois de la préparation, et ses coéquipiers n’ont pas su concrétiser leurs occasions face à Charleroi qui en a dès lors profité pour faire la différence en seconde période via des buts signés Bedia et Pollet avec deux assists de Mamadou Fall, l’ancienne flèche du White Star.

« Charleroi était un bon test », explique Jordan Massengo. « L’été dernier déjà, nous les avons affrontés et si nous avions gagné, nous n’avons pas eu cette chance cette fois-ci. C’était un match compliqué et nous aurons ce type de rencontres en championnat », analyse-t-il avec lucidité.

Pris par ses obligations internationales au moment ou ses coéquipiers partaient en vacances, Jordan Massengo est revenu plus tard aux entraînements, loupant le stage en Allemagne. Petit à petit, il fait donc son retour dans l’équipe.

« C’est encore un peu difficile physiquement mais ça va venir », sourit-il. « C’est dommage que la Division 1B ne tienne pas compte du calendrier FIFA… », poursuit-il, faisant référence aux journées de championnats prévues alors qu’il sera à nouveau en sélection. « Ils ont voulu une série professionnelle et plusieurs joueurs sont dans la même situation que moi. J’espère que ça changera… »

Mais le médian défensif, homme de confiance de Marc Grosjean, espère bien franchir une étape supplémentaire cette saison.

« Cela fait trois ans que je suis ici et c’est normal que je doive assumer un rôle de leader. Après avoir vécu mes voyages en sélection l’an dernier, je pense que je pourrai mieux le gérer cette année. »

Et si Jordan Massengo est conscient que ces deux dernières saisons, l’Union a manqué d’efficacité, il espère bien que cette année dérogera à la règle.

« Depuis que je suis au club, c’est un peu notre problème (sourire). Nous

» ne marquons pas assez par rapport à nos occasions. Ici, il y a de nouveaux joueurs et j’espère donc que ce sera différent.

Cet amical face à Charleroi a en tout cas le mérite de pointer quelques lacunes que le staff et les joueurs tenteront de corriger pour la reprise.

« La mauvaise nouvelle, c’est la blessure de Diallo »

Touché au genou, il a dû sortir

Au-delà de la défaite face à Charlerloi, Marc Grosjean pointait très justement la perte de Mamadou Diallo sur blessure comme mauvaise nouvelle de l’après-midi. On ignore encore la gravité de sa blessure.

En début de seconde période, Mamadou Diallo se retrouve au sol après un contact. Très vite les soigneurs saint-gillois montent sur la pelouse et lorsque l’on constate qu’il a toutes les peines du monde à rejoindre son banc, on comprend vite que sa blessure pourrait être sérieuse. « La mauvaise nouvelle aujourd’hui (lisez ce dimanche), c’est la blessure de Mamadou Diallo », pestait Marc Grosjean après la rencontre. « Il ne sait pas poser son pied à terre alors que l’impact a eu lieu sur l’extérieur de son genou. J’espère qu’il n’y a rien de grave sinon ce serait une catastrophe. » Après la rencontre, c’est même sur la civière qu’il a dû rejoindre les vestiaires. « On croise les doigts et on devra désormais attendre 48 heures pour en savoir davantage sur l’ampleur de la blessure. » Si la blessure de Diallo venait à être sérieuse, le club ne pourra en tout cas pas se permettre d’entamer les débats avec les seuls Ferber et Bangoura comme réels attaquants. « S’il y a un problème avec Diallo, on devra faire quelque chose », poursuit Marc Grosjean qui nous a confirmé qu’une solution devrait être trouvée cette semaine pour l’arrivée d’un nouveau gardien. Le sort de Héritier Luvumbonzinga, toujours testé, devrait quant à lui dépendre vraisemblablement de l’état de santé de Diallo et de la nécessité, ou non, d’aller chercher un nouvel attaquant. En attendant, le coach unioniste ne s’alarmait pas de cette défaite face au Sporting. « J’ai vu une excellente première période de la part de mes joueurs et il n’a finalement manqué que les buts. À la pause, on pouvait certainement mener de deux buts. Mais je ne m’inquiète pas. Le travail est là et ce n’est pas maintenant qu’il faut les mettre au fond », analyse Marc Grosjean qui ajoute dans la foulée « ce n’est pas le plus grave. Ce qui m’embête le plus, c’est la blessure de Diallo. Il ne faut pas qu’il soit sur le carreau. » D’autant qu’il aurait bien voulu tester le duo d’attaque FerberDiallo à Rebecq mercredi…

Amical à Rebecq ce mercredi

Programme. Après cette rencontre face au Sporting, les Saint-Gillois enchaîneront avec un nouveau match amical ce mercredi sur la pelouse de Rebecq. Les Brabançons wallons, qui évolueront en D2 amateurs cette saison, ont repris les entraînements ce lundi. Une joute qui devrait permettre à Marc Grosjean de consolider son onze tout en octroyant du temps de jeu à des éléments qui en ont besoin, comme Jordan Massengo par exemple, arrivé plus tard dans la préparation en raison de ses obligations internationales avec le Congo-Brazzaville.

Congé. Les Saint-Gillois peuvent profiter ce lundi d’un jour de congé, le deuxième seulement depuis leur retour de stage.

El Banouhi. L’arrière droit, présent à

Braine ce dimanche pour encourager ses coéquipiers, se remet doucement de sa fracture du péroné et il espère bien pouvoir revenir dans le courant du mois d’août.

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER