custom-header
L’Union est à la croisée des chemins
L’Union est à la croisée des chemins

Cette saison 2017-18, qui fut tout sauf évidente à vivre pour Marc Grosjean et ses troupes, s’est donc achevée, vendredi dernier, sur un maintien dont la perspective n’aurait jamais dû être envisagée tant le noyau façonné durant l’été 2017 était de qualité, mais dès le mois de juillet, les blessures ont handicapé un noyau qui a eu beaucoup de mérite, tout au long de ces mois, à se battre pour maintenir le matricule 10 en D1B, qui, soulignons-le, n’a jamais été en danger.

Les Jaune et Bleu vivront donc leur première saison dans

un stade Marien rénové et répondant aux normes de la D1A dès juillet prochain – les travaux, qui ont débuté en février dernier, avancent très bien ! –, mais on le voit depuis deux exercices, le club de Jürgen Baatzsch ne boxe pas dans la même catégorie que ses adversaires. En coulisses, il se chuchote que le chairman allemand, se rendant compte de ses limites financières, est depuis longtemps en pleine réflexion. On sait qu’il envisage toutes les solutions : chercher un partenaire ou même revendre ses parts.

C’est pour cette raison qu’une rumeur circule actuellement, avec plus d’insistance dans la mesure où l’avenir en D1B est à présent assuré, que Jürgen Baatzsch – qui s’est empressé de démentir la rumeur – serait en pourparlers avec un investisseur anglais dont les capacités financières pourraient permettre à l’Union de franchir un cap et de lui permettre, dans les années à venir, de jouer dans la cour des grands.

Selon nos informations, cette solution aurait rencontré l’assentiment de Charles Picqué, le président d’honneur, qui a souvent, par le passé, mis son veto sur des propositions plus rocambolesques les unes que les autres. Ce qui revient à dire que cette piste serait sérieuse. Le tout est de savoir si Jürgen Baatzsch se retirera en fin de saison ou s’il restera à la tête du club en fonction d’une revente de ses parts en tout ou en partie…

Une chose est sûre : pour se donner toutes les chances de poursuivre à l’échelon professionnel, le matricule 10 a un urgent besoin de dépoussiérer des structures quasi aussi vieilles que le club, ce qui donne plus de mérite encore à tous les acteurs depuis l’accession à la D1B !

Marc Grosjean  : “Je suis soulagé”

 “Cette saison de m… est derrière nous. Je ne suis pas heureux mais plutôt soulagé.”Telles furent les premières paroles de Marc Grosjean au moment de tirer un premier bilan. “Comme les joueurs, je ne connaissais pas le contexte des playoffs 3, mais maintenant, je peux vous dire que c’est une compétition négative à nulle autre pareille. La pression est telle que toutes les certitudes de la phase classique sont balayées. En outre, comme depuis le début de la saison,

nous n’avons pas été épargnés par les blessures. À Tubize, je ne comptais pas les joueurs obligés d’être alignés alors qu’ils étaient blessés et la présence sur le banc d’autres qui n’auraient même pas dû être là. Finalement, on ne peut qu’être satisfaits de cette conclusion positive après toutes ces difficultés. Je ne peux que féliciter tout le monde d’avoir donné le meilleur de lui-même pour faire bonne figure tout au long de ces mois de compétition. Je n’oublierai pas de souligner que nous n’avons jamais été en danger au classement, mais il est clair qu’avec des joueurs normalement aptes, nous aurions dû jouer ailleurs qu’en playoffs 3.” Les Unionistes pourront tranquillement vivre leur dernière au Heysel ce vendredi.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER