custom-header
L’heure des retrouvailles en seizièmes de finale !
L’heure des retrouvailles en seizièmes de finale !

Qualifiés sans forcer leur talent pour les seizièmes de finale -en prenant respectivement la mesure de Rochefort (1-8) et de Heist (4-0) –, le RWDM et l’Union SG savent à quoi s’en tenir. Le tirage au sort réalisé ce lundi soir a en effet offert un séduisant déplacement à Malines pour les Molenbeekois et la réception de Mouscron pour l’Union.Sur papier, les deux matricules bruxellois auront une belle carte à jouer et peuvent caresser l’espoir de se hisser en huitièmes de finale. Si Malines, qui sera fort probablement privé d’une bonne partie de ses supporters le 15, 16 ou 17 décembre prochain (NDLR : les dates prévues pour ces seizièmes de finale), demeure un sérieux client, les Molenbeekois auront, là, l’occasion de se mettre en évidence. L’Union, pour sa part, croisera la route de Mouscron, une formation qui traverse une sérieuse période de doutes et qui est à la portée des protégés de Felice Mazzù. Un tirage au sort qui ne ravira pas tout le monde, les Saint-Gillois préférant se farcir un gros client, à l’image d’Anders Kristiansen, le portier qui défend le goal de l’Union en coupe depuis deux saisons. « Qui je veux jouer ? Espérons une belle équipe… On verra, mais à domicile pour nos fans dans cette période difficile. Ça fera plaisir ! »Vanderbiest dans les rangs malinoisQu’à cela ne tienne, les deux rencontres proposeront de sérieuses retrouvailles ! Pour le RWDM, tout d’abord, avec Fred Vanderbiest. L’assistant-coach de Malines était en effet le coach des Molenbeekois à l’aube de la saison 2019-2020, avant de plier ses bagages et de revenir à ses premiers amours malinois. Si la direction molenbeekoise avait rapidement trouvé une solution, en intronisant Fred Stilmant comme T1, les fans n’ont, eux, pas oublié ce camouflet et aspireront, donc, à voir leurs protégés faire mordre la poussière à Vanderbiest. Au sein de l’effectif, peu de joueurs ont, cependant, côtoyé « Fredje » au Machtens.Du côté saint-gillois, c’est le retour de Serge Tabekou au stade Marien qui sera épié. L’ailier camerounais, qui a quitté le navire bruxellois durant le mercato d’été, joue (NDLR : 557 minutes disputées en huit matches), mais peine à être décisif. Comme il l’avait été la saison dernière, à l’Union, d’ailleurs…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur