custom-header
“L’état d’esprit général du vestiaire fait la différence”
“L’état d’esprit général du vestiaire fait la différence”

Jonas Bager est l’un des grands gagnants
de ce 3-5-2 utilisé par Felice Mazzù.

Quatorze rencontres

jouées en cham-
pionnat pour treize

victoires. Le bilan
de Jonas Bager avec l’Union

cette saison est plutôt… phé-
noménal ! Pourtant, tout n’a

pas été si rose à ses débuts.

Très peu utilisé l’an dernier –
notamment à cause d’une

blessure – avec six appari-
tions au compteur (344 mi-
nutes au total), le Danois a

également commencé l’exer-
cice 2020-2021 sur le banc.

Mais les choix tactiques de

Felice Mazzù ont tout cham-
boulé. Au grand bonheur de

toutes les parties concernées.
. Le 3-5-2 : symbole
d’un nouveau départ
La saison de Jonas Bager a
véritablement commencé le

4 octobre dernier face à Lom-
mel (victoire 4-2). Le tacticien

de l’Union changeant, pour

l’occasion, son 4-3-3 de prédi-
lection pour un dispositif

plus conforme aux forces de

. Avec Burgess à ses côtés, Jonas Bager plane dans la défense de l’Union. © BELGA

son noyau. Le défenseur ren-
tre alors dans l’équation.

“C’est un système que je con-
naissais grâce à mon club for-
mateur mais aussi qu’on utili-
sait avec l’équipe nationale U21

du Danemark. Mais je ne
l’avais jamais pratiqué sur le

long terme. Je l’apprécie beau-
coup. Il y a une très bonne con-
nexion entre chaque défenseur

et celle-ci nous permet d’être

tournés un peu plus vers l’atta-
que.”

Depuis qu’il est devenu in-
contournable dans la dé-
fense, l’Union affiche la statis-
tique saisissante de 92,85 % de

victoires. Le Carolo n’a donc
plus changé ses plans depuis

octobre et maintient ce dis-
positif qui semble taillé pour

son groupe. “C’est parce que je

suis sur le terrain (rires)”, iro-
nise le gaillard de 24 ans. “Ces

succès sont dus au fait que cha-
cun tire dans la même direc-
tion. Tout le monde contribue à

cela en dehors et sur le terrain.
Les joueurs qui se retrouvent
sur le banc ont autant d’envie
que les titulaires de remporter
le match. C’est un état d’esprit

général qui fait la différence.”

Avec Van der Heyden, le se-
rial tacleur sur la gauche,

Burgess en tour de contrôle
au milieu, puis le valeureux
Bager sur le côté droit, les

Unionistes cartonnent vérita-
blement défensivement. Le

trio, devenu complémen-
taire, et le meilleur gardien

de D1B, Anthony Moris, sem-
blent prêts à se défendre con-
tre n’importe quel adversaire

du championnat…
Sur les quatorze rencontres

disputées par Bager, la dé-
fense du matricule 10 n’a con-
cédé que neuf pions. Un bi-
lan satisfaisant qui n’est pas

anodin au pic de forme du
joueur. Le Danois, toujours
très impliqué et volontaire

dans l’effort, réalise certaine-
ment la plus belle saison de

sa carrière. À un point où il
rêve encore d’une sélection
dans le groupe de Kasper

Hjulmand dans les mois à ve-
nir. “Il faut être honnête, en

deuxième division belge, c’est
impossible d’en faire partie.
Cela reste donc un rêve pour le
moment. Si nous montons, cela
me donnera plus de chances…”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur