custom-header
Les trois clés du mercato unioniste
Les trois clés du mercato unioniste

Toujours en lice pour le gain de la deuxième tranche et qualifié pour les demi-finales de la Coupe de Belgique, l’Union Saint-Gilloise peut aborder sereinement ce mercato hivernal même si les dirigeants unionistes auront tout de même du pain sur la planche pour tenter de garder des joueurs qui attirent les regards de clubs plus huppés.

L’effectif saint-gillois ne devrait pas trop bouger cet hiver 

Football – Division 1B 

Le mercato hivernal a ouvert ses portes ce 1er janvier et celui-ci devrait être plutôt calme du côté du Parc Duden. Du travail attend tout de même

les têtes pensantes du club avec trois éléments clés qui vont rythmer le mercato de l’USG.

1. La priorité : une doublure pour le marathonien Federico Vega.

Avec 2088 minutes jouées sur 2100 lors des 23 matches officiels disputées par l’Union Saint-Gilloise, Federico Vega a des allures de marathonien sur ce premier tour. Après des débuts difficiles, l’Argentin est monté en puissance au fil des semaines au point de devenir un pion essentiel dans le schéma de Luka Elsner. Seulement, il ne dispose d’aucune concurrence à son poste et n’a pas encore vraiment eu le temps de souffler cette saison. « Nous allons peut-être essayer d’accentuer la concurrence à certains postes notamment au poste d’arrière-droit qui est une situation difficile», juge Luka Elsner, le T1 unioniste. Un latéral droit doit donc être une priorité pour l’Union en cas d’absence de Vega.

2. Trouver de bonnes affaires pour accroître la concurrence.

Si le poste de back

droit souffre actuellement d’un manque de concurrence, le reste du noyau est plutôt bien balancé. Néanmoins, des renforts ne seront pas de refus dans certains secteurs notamment en défense centrale où seul Moreno peut dépanner en cas de souci physique avec Peyre ou Perdichizzi. Offensivement, un joueur créatif, capable de distiller des bons ballons, pourrait également faire du bien vu l’absence prolongée de Rafik Gérard. « Nous verrons si nous pouvons faire de bonnes affaires afin d’augmenter la concurrence et continuer à grandir », ajoute Luka Elsner.

3. Conserver les joueurs courtisés par des clubs plus huppés.

En réalisant des performances de choix face à des formations de D1A en Coupe de Belgique, certains joueurs du noyau saint-gillois ont tapé dans l’œil de clubs de l’élite qui vont tenter de se renforcer cet hiver. Des joueurs tels que Youssoufou Niakaté ou encore Percy Tau, prêté par Brighton, risquent d’être fortement courtisés. Le plus gros travail de la direction unioniste

sera de convaincre ces joueurs de rester au moins six mois de plus au Stade Joseph Marien. Luka Elsner, pour sa part, ne veut pas s’inquiéter par rapport à cette situation. « Je ne m’attends pas à ce qu’il y ait des départs lors de ce mercato. Du moins, pas de départs majeurs. Nous faisons confiance au groupe que nous avons et le mercato sera calme de notre côté. »

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER