custom-header
Le réalisme malinois a fini par payer
Le réalisme malinois a fini par payer

Privée de Niakaté, suspendu, et de Tau (problème administratif), l’Union devait s’imposer face aux Malinois si elle voulait rester dans le coup au classement de la tranche.

D’emblée, c’était pourtant le Kavé qui prenait les devants au marquoir en profitant d’une perte de balle de Ferber. Kaya déboulait sur son flanc pour centrer sur la tête de De Camargo, qui ne laissait pas passer l’aubaine. Les joueurs de la Butte ne mettaient toutefois pas longtemps à digérer ce contre-temps, Ferber étant tout

d’abord à deux doigts de se racheter. Mais son envoi filait juste à côté. Ce n’était que partie remise, car Selemani surprenait le portier visiteur d’un envoi à ras de terre.

Alors que les Malinois faisaient preuve d’une certaine nonchalance, l’Union insistait et Mehlem se faisait retourner comme une crêpe dans le rectangle adverse par Verrips, doublement chanceux sur cette action, en écopant d’un simple avertissement, alors que M. Verboomen ne sifflait qu’un coup franc au lieu du penalty qui s’imposait. En fin de première période, De Camargo loupait deux grosses occasions, mais il allait se racheter à l’heure de jeu en exploitant un centre précis de Storm. Une fois de plus, c’était une perte de balle d’un joueur offensif de l’Union, Tabekou, qui avait offert les espaces suffisants aux Malinois.

Les joueurs de Luka Elsner tentaient bien de revenir en fin de partie, mais les

dernières minutes étaient surtout marquées par l’exclusion sévère de Perdichizzi. Si les joueurs de Wouter Vrancken ont fait parler leur maturité et leur roublardise pour s’imposer, l’arbitrage aura donc, comme lors des deux confrontations précédentes entre les deux équipes, une fois de plus orienté les débats, qu’on le veuille ou non. Espérons qu’il en ira autrement lors des deux duels en Coupe.

Jean-François Delisse

union sg: Saussez; Vega, Peyre, Perdichizzi, Kis; Pinto-Borges (63e Fixelles), Besuschkow, Tabekou (83e Traoré), Selemani, Mehlem ; Ferber.

malines: Verrips ; Van Cleemput, Swinkels, Mera, Bijker; De Witte, Schoofs, Kaya (77e Tainmont), Storm (84e Corryn); Engvall, De Camargo (90e+3 Togui).

arbitre: M. Verboomen.

avertissements: Tabekou, Van Cleemput, Bijker, Ferber, Kis, Engvall.

exclusion: 88e Perdichizzi.

les buts: 4e De Camargo (0-1), 11eSelemani (1-1), 60e De Camargo (1-2).

Luka Elsner : “Je suis frustré”

 Si l’entraîneur de l’Union Luka Elsner n’a pas voulu, après coup, trop insister sur la faiblesse de l’arbitrage, à raison sans doute, il estimait que son équipe avait réalisé le match qu’il avait voulu la voir jouer. “Je suis quand même frustré car si je suis satisfait du contenu, je le suis moins par le résultat”, relate Elsner. “Vu la situation au classement de la deuxième tranche, nous devions nous imposer et, donc, prendre des risques offensivement. Et on sait qu’on s’expose

à des contres et que cette équipe de Malines n’a pas son pareil pour profiter des erreurs de l’adversaire. C’est ce qui est arrivé sur des pertes de balle de Ferber et de Tabekou, alors que nous avions pourtant l’avantage offensif, loin de notre but sur ces différentes actions. Nous avons montré pas mal de bonnes choses offensivement. Et les joueurs ont tout donné. Nous ne méritions pas de perdre.”

En attendant, la deuxième tranche s’est sans doute définitivement envolée, avec huit points de retard sur le Beerschot et le FC Malines, alors qu’une place dans les PO2 ne devrait plus échapper aux Saint-Gillois. Lesquels pourront dès lors se faire plaisir en Coupe face à ces mêmes Malinois qui, eux, devront rester concentrés à 100 % en championnat, tant le Beerschot semble bien déterminé à leur mener la vie dure jusqu’au bout.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER