custom-header
Le 1er choc de la saison pour l’USG Les Unionistes ont l’occasion de réaliser un neuf sur neuf
Le 1er choc de la saison pour l’USG Les Unionistes ont l’occasion de réaliser un neuf sur neuf

Alors que l’Union vit des moments agités au niveau interne, sportivement parlant, les hommes de Thomas Christiansen ont par contre l’occasion de faire une très belle affaire. En cas de victoire contre Lokeren dimanche, ils pourraient prendre seuls la tête du championnat.

Alors que l’« affaire » Selemani tient tous les suiveurs de l’Union en haleine, on en oublierait presque que le club saint-gillois a un match très important en perspective à jouer ce dimanche. En cas de victoire face à Lokeren, les Jaune et Bleu compteraient le maximum de points après trois rencontres, avant une minitrève de deux semaines vu que l’Union est « bye » en Coupe de Belgique le week-end prochain. Afin de rafler à nouveau les trois points, les joueurs comptent se baser sur leurs deux premières performances de la saison qui avaient été très consistantes. « Le match à domicile face à Roulers avait été très bien géré », se rappelle le back gauche Anas Hamzaoui. « On avait marqué très vite, ce qui nous avait facilité les choses. On a vraiment une équipe très compétitive dans laquelle tout le monde se bat pour tout le monde. On l’a d’ailleurs vu à Virton. Même si c’était un match très compliqué le weekend dernier, c’est plus grâce à l’esprit d’équipe que nous l’avions emporté là-bas que grâce à notre jeu. » Un esprit d’équipe solide qui devra à nouveau être affiché ce dimanche puisque le Parc Duden sera le théâtre du premier gros test pour l’Union cette saison face à Lokeren. « C’est une très bonne équipe qui redescend de Division 1A », note encore le joueur bruxellois. « De plus, elle a signé quelques renforts de grande qualité. Même si les Waeslandiens n’ont pris qu’un point sur les six en jeu, c’est un match qu’on ne devra surtout pas prendre à la légère. Pour nous, c’est le premier choc de la saison. Surtout que je pense que ce sera un concurrent direct cette année. Mais peu importe, on est là pour gagner, pour prendre les trois points et ainsi arracher un neuf sur neuf. Ce sera assurément une très bonne rencontre. » Une rencontre qu’Anas Hamzaoui espère bien débuter à nouveau dans la peau d’un titulaire, lui qui a reçu la confiance du nouveau coach, Thomas Christiansen, lors des deux premières rencontres, reléguant par la même occasion Kevin Kis et Urtzi Iriondo sur le banc. « Cela fait plaisir d’être titulaire car on travaille tous dur pour y arriver. Quand le coach te fait confiance, cela fait du bien. Maintenant, mon ambition au niveau personnel est de jouer le plus de matches possible. Cela fait trois ans que je suis dans le championnat. Jusqu’à présent, je n’ai joué à chaque fois que quelques rencontres. Mais là, c’est le bon moment pour faire une saison pleine. » En cas de victoire, l’Union pourrait prendre seule les commandes du championnat. Il faudra alors que Westerlo ne gagne pas face à Roulers ce samedi soir. –

Dans le dossier Selemani, c’est   le silence-radio

Ni la direction ni le joueur ne s’expriment 

Ce vendredi vers 12h30, Faïz Selemani a rencontré son avocat, Fabrice Vinclaire, afin de donner une suite aux événements survenus mercredi. Mais à l’heure de boucler ces pages,

rien n’avait filtré de cet entretien. Pour rappel, le joueur avait été interdit de s’entraîner par des gardes de sécurité et l’avait fait savoir, vidéos à l’appui. L’Union avait réagi plus tard dans la journée en signifiant au Franco-comorien qu’il était provisoirement placé dans le noyau B, remettant en cause son « attitude lors de ces derniers jours ».

Son avocat avait fait savoir qu’une des options envisagées était de notifier la rupture de contrat du joueur pour faute grave de la part de la direction de l’Union. Si le joueur passe à l’acte, et qu’il

obtient gain de cause, cela signifie qu’il pourrait bien se retrouver libre de tout contrat, et donc libre de s’engager où bon lui semble !

Mais aucune information n’est donc sortie de la réunion entre le joueur et son avocat (ceux-ci n’ont pas répondu à nos sollicitations). Cela ne veut pas pour autant dire qu’ils ne vont pas passer à l’acte. En effet, ils ont encore jusqu’à mardi soir pour notifier par courrier recommandé la rupture de contrat pour faute grave, ce qui n’a donc pas été fait ce vendredi. Des contacts auraient même eu lieu entre le joueur et la direction

mais la teneur de ceux-ci n’a pas été divulguée.

Concernant la rencontre de ce dimanche, Faïz Selemani pourrait dès lors très bien être sélectionné par Thomas Christiansen (la sélection sera dévoilée ce samedi). Ce qui constituerait assurément la surprise du chef.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER