custom-header
Laurent, dans le coup au meilleur moment
Laurent, dans le coup au meilleur moment

Peu titularisé en début de saison, le médian des Sang et Or vient d’enchaîner huit titularisations

S.HE. AVEC (CH.ST.)
Dimanche, tous les regards seront tournés vers le stade Roi Baudouin où l’Union et Tubize croiseront le fer pour s’arracher la quatrième place, qualificative pour les playoffs 2. En cas de succès des Sang et Or, la messe sera dite. Et les Brabançons en sont conscients, à l’image de Megan Laurent, double buteur ce week-end et qui revient dans le coup en cette fin de saison régulière.
Une semaine intense demandant une concentration de tous les instants : voilà ce qui attend l’AFC Tubize dans son entièreté jusqu’à dimanche après-midi, date d’un duel tant attendu face à l’Union Saint-Gilloise afin de valider le ticket pour les playoffs 2. Un succès tubizien mettrait fin à une bataille longue de 27 journées. Tout autre résultat repousserait d’une semaine l’épilogue de ce chapitre – la course au top 4 – qui en a tenu plus d’un en haleine.
« La pression se retrouve d’ailleurs sur les épaules saint-gilloises, pas sur les nôtres », confiait Megan Laurent à l’issue du match.
Et pour cause, les Sang et Or peuvent se reposer sur un avantage de deux points à deux journées de l’issue de la phase régulière. « On s’attend à un match très intense, d’autant que l’Union est invaincue en 2017. De plus, la formation bruxelloise n’est pas facile à bouger. »
Mais les dernières sorties proposées par les Brabançons wallons sont réconfortantes. Face à l’Antwerp et au Lierse, les hommes de Régis Brouard avaient laissé une très bonne impression lorsqu’ils étaient encore à 11 contre 11 avant de l’emporter face à Roulers ce dimanche.
« Les exclusions et les défaites qui en découlent subies contre les Anversois et les Lierrois ont été difficiles à digérer pour le groupe. Mais nous nous devions de rester calmes et de garder la tête froide. On savait aussi qu’en gardant une certaine concentration, nous avions une carte à jouer face à Roulers. »
Assurés de leur participation à la grande finale, qui offrira un ticket pour la D1 au vainqueur, les Roulariens en gardent en effet un peu sous la pédale, tout bénéfice pour Tubize.
« De notre côté, nous étions privés de nombreux joueurs. Les remplaçants ont répondu présents et cela démontre que nous pouvons compter sur tout le monde. Le coach voulait tout simplement que nous jouions et que nous osions des choses, sans avoir peur. Je pense que, sur l’ensemble du match, c’est ce que nous avons tenté de faire. »
Dans sa « finale » qui l’opposera à l’Union dimanche, l’AFC Tubize pourra d’ailleurs se reposer sur un Megan Laurent en pleine forme. Double buteur ce week-end, le médian retrouve quelque peu ses sensations ces dernières semaines. Titularisés qu’à trois reprises lors des 18 premières journées, il vient d’enchaîner huit apparitions d’affilée dans le onze de base.
« Depuis mon retour dans l’équipe, je me sens très bien. Je mets tout en œuvre pour enchaîner des bonnes prestations. La confiance du coach m’aide également à oser plus de choses sur la pelouse. »
Bien dans ses chaussettes, Megan Laurent a d’ailleurs inscrit ses 4 e et 5 ebuts de la saison face au vainqueur de la première tranche grâce à deux coups francs bien frappés.
« Normalement, Lee doit les botter. Les deux premiers n’ayant rien apporté, j’ai décidé de prendre ma chance. Et cela m’a souri ! »
Prendre ses responsabilités, c’est d’ailleurs ce qu’il sera attendu des pensionnaires du stade Leburton dimanche prochain…
Les préventes du côté tubizien se dérouleront ce mercredi de 11h à 20h à la billetterie.

Henri a débloqué son compteur but à Tubize

S.HE.
Le succès décroché ce dimanche a été marqué au fer rouge par Megan Laurent. Mais le jeune Jordan Henri a également tiré son épingle du jeu puisqu’il obtenait le coup franc menant au second but avant de planter lui-même le troisième but des siens.
« Mon premier sous la vareuse tubizienne », se réjouissait-il.
« Mon dernier but remontait à ma période louviéroise. »
D’autant qu’il doit se contenter de bribes de match depuis le début de la saison, lui qui n’a connu qu’une seule titularisation, face à Lommel, pour cinq montées au jeu.
« La concurrence est rude dans mon secteur, mais je continue à travailler pour tenter d’arracher une place dans le onze. Quand je reçois ma chance, je tente tout simplement d’aider l’équipe au maximum. Ici, j’ai reçu 35 minutes pour m’exprimer. Le terrain était compliqué et il m’a fallu un bon quart d’heure pour entrer dans mon match. Par la suite, je me suis battu sur chaque ballon. »
Avec succès pour le jeune ailier qui n’attend qu’une chose : recevoir du temps de jeu en… playoffs 2, en cas de qualification tubizienne.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER