custom-header
La victoire d’un collectif
La victoire d’un collectif

La victoire d’un collectif unioniste irréprochable 

Les Saint-Gillois ont renoué avec la victoire 

 A. V. H.

Kandouss avait remis les deux équipes à égalité au quart d’heure.BelgaLes Saint-Gillois ne disposent plus d’une force de frappe comparable à la saison derrière, mais ils constituent désormais un bloc redoutable et homogène.  <>

Après avoir engrangé un maigrichon deux sur neuf, les Unionistes sont donc parvenus à renouer avec la victoire sur la pelouse de Westerlo. Un succès obtenu de haute lutte, car l’opposition a tout tenté pour vaincre devant ses supporters. Et, menés au score peu après la demi-heure, les Campinois ont carrément fait le siège du camp unioniste au cours d’un deuxième acte aussi intense que le premier. Même si Adrien Saussez n’a, finalement, pas dû subir un bombardement en règle, se montrant toutefois attentif sur des frappes signées Petrov et Remmer.« Mais mes joueurs ont su se battre sur chaque ballon avec beaucoup d’abnégation en deuxième mi-temps », pointait à juste titre le coach de la RUSG, Thomas Christiansen. « Ils ont signé un très bon résultat dans ce beau stade où peu d’équipes viendront s’imposer. Les deux formations voulaient les trois points, dont ils connaissaient l’importance, vu les résultats qui avaient sanctionné les premières rencontres du week-end. Et elles ont toutes les deux développé un football attractif. Pour parvenir à leurs fins, mes joueurs ont su fournir les efforts qu’il fallait, tout en faisant preuve d’un esprit d’équipe jamais pris en défaut. Chapeau à eux d’être parvenus à inverser la tendance après avoir été menés à la marque. »Kandouss, du front sur un coup franc à la précision chirurgicale de Teuma, et Ferber, à la réception d’un centre de Tabekou, ont en effet répondu au but d’ouverture d’Abrahams. Ce fut suffisant. En déficit d’efficacité lors des trois rencontres précédentes, les joueurs de la Butte ont donc cette fois su exploiter leurs temps forts. « Oui, et je m’en réjouis », enchaînait le coach des Bruxellois. « Car nous avions raté beaucoup d’opportunités récemment. Et notre égalisation est survenue juste après le but d’ouverture. C’était bien évidemment une excellente chose. Mais je retiens avant tout que c’est collectivement que nous sommes venus nous imposer. »Même si Tabekou et Haugen, notamment, auraient pu tuer tout suspense avant le coup de sifflet final. « Certes, mais Westerlo a également eu des occasions dans ce match. Je suis surtout heureux pour Ferber à qui son but va faire beaucoup de bien. C’est idéal pour sa confiance. »L’avant-centre de la formation saint-gilloise est, effectivement, par sa taille et son jeu de tête, indispensable dans le système prôné par le technicien hispano-danois, comme on a encore pu le constater au Kuipje. Car si la RUSG possède sans doute un bloc plus homogène que la saison dernière, elle ne dispose clairement plus de la même force de frappe avec les départs conjugués de Tau, Selemani et Niakaté. Le profil de Roman est unique dans le noyau saint-gillois…

Ferber : 1 er but  

 A. V. H.

Belga<>

Ferber.L’avant-centre a sollicité son remplacement, car il souffrait légèrement du genou et avait des crampes. Mais il n’était pas inquiet en vue des prochaines échéances.Arbitrage.C’est un trio hollandais qui officiait, assisté du Belge Kevin Debeuckelaere.Janssens.Christophe, le fils de Denis, ex-joueur de la RUSG pour laquelle il a disputé 232 matches entre 1995 et 2003, n’a pas quitté le banc de Westerlo, un club qu’il a rejoint il y a un peu plus d’un an après être passé par Genk.

7 SAUSSEZ :ne peut rien faire sur le but inscrit par Abrahams mais empêche ce dernier de récidiver grâce à un joli réflexe ; très fiable sur ses autres interventions. 7 VEGA :le défenseur argentin a livré un match plein comme il en a l’habitude. 7,5 KANDOUSS :non content de régler le trafic aérien, Ismaël a inscrit un but d’autant plus important qui relançait directement les siens. 6,5 PERDICHIZZI :hormis sa petite hésitation exploitée par Abrahams, il a été très solide et également précieux à la relance. 7 KIS : prestation très consistante de la part de Kevin, qui a bien contenu son opposant, tout en proposant des solutions, lorsqu’il se portait vers l’avant. 7 MEHLEM :le médian allemand a une fois de plus impressionné par le nombre de kilomètres qu’il a parcourus et par les nombreux ballons qu’il est parvenu à récupérer. 7,5 TEUMA : Teddy a, comme son compère teuton, été omniprésent à la récupération ; en plus, il a signé l’assist sur le premier but, alors que son envoi sur la latte précède le second but des siens. 7 TABEKOU : Serge a posé beaucoup de problèmes à l’arrièregarde adverse. On lui reprochera tout au plus d’avoir gaspillé l’un ou l’autre ballon de contre en seconde période. 6,5 FIXELLES :le jeu offensif de son équipe passait le plus souvent par l’autre côté. 6,5 NIELSEN :Casper a eu moins souvent le ballon que lors des rencontres précédentes, mais il s’est mis intelligemment au service du collectif, surtout en 2e période. 7,5 FERBER : de nombreux duels aériens gagnés ainsi qu’un but inscrit de la poitrine. Roman a été très actif et précieux. REMPLAÇANTS NC HAUGEN, HAMZAOUI, VAN DER HEYDEN. –

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER