custom-header
La meute lancée aux  trousses de l’Union
La meute lancée aux trousses de l’Union

Grâce à sa victoire contre Westerlo ce dimanche après-midi, sa quatrième d’affilée en championnat, l’Union prend seule la première place alors qu’il reste cinq rencontres avant la fin du premier tour qui verra le premier obtenir le droit de jouer la finale du championnat. Mais les prochains matches s’annoncent très tendus puisque les six premiers se tiennent en quatre petits points…

L’Union prend la tête mais est talonnée par 5 équipes qui peuvent encore prétendre au gain du 1 er tour  

football – division 1B 

Cette fois, ce n’était pas sur Youssoufou Niakaté que tous les projecteurs étaient braqués en fin de rencontre mais plutôt sur son compère d’attaque, Percy Tau. Pourvoyeur numéro un d’assist du Franco-malien depuis le début de la saison, l’attaquant sud-africain a cette fois décidé de se mettre lui-même mis sous les spots en marquant un magnifique but du pied gauche au terme d’un beau déboulé et en provoquant un penalty converti par Faïz Selemani.

Son but, qui est sa première réalisation en championnat (il avait par contre marqué en Coupe de Belgique contre City Pirates

Anvers), permettait de faire sauter le verrou campinois. Car jusque-là, Westerlo s’était montré très bien organisé, ne laissant pratiquement aucun espace aux quatre flèches offensives de l’Union (Tabekou, Selemani, Tau et Niakaté) qui en avaient bénéficié de beaucoup plus lors de leurs deux dernières rencontres contre Louvain et Anderlecht.

Grâce à sa prestation 5 étoiles, Percy Tau permettait à l’Union de remporter une quatrième victoire de rang, et de prendre la tête d’un championnat plus serré que jamais. En effet, avec leurs victoires respectives de ce week-end, le Beerschot, Lommel et Malines ont le même nombre de points et talonnent d’une unité les Saint-Gillois. Westerlo, de son côté, a encore une carte à jouer puisque le club campinois n’est qu’à trois points de l’Union. Enfin, Roulers est également encore dans la course car il n’est qu’à quatre points du leader.

On est content d’être en tête », déclarait Luka Elsner, le coach unioniste qui se montrait loin d’être triomphaliste pour autant. « On sait que chaque match sera un combat à couteaux tirés qu’il faudra gagner. Aujourd’hui (NDLR : ce dimanche), on a gagné une rencontre très âpre, typique d’un affrontement de haut de classement. Le gros point positif que je retire, c’est qu’on perdait ce genre de matches au début de la saison. Cela ne s’est vraiment pas joué à grand-chose mais c’est mérité. En tout cas, c’était un combat très dur. »

Et des combats très durs, l’Union sait qu’elle va en avoir quelques-uns d’ici le 9 novembre, date du dernier match du premier tour qui désignera la première équipe qui pourra prendre part à la finale du championnat (avec une montée en D1A en cas de victoire). Durant ce laps de

temps, cinq rencontres seront jouées. L’Union bénéficie d’un avantage puisqu’elle jouera trois de ses matches à domicile.

Par contre, la grosse épine dans le pied d’Elsner c’est qu’il devra se passer de deux de ses joueurs dimanche prochain contre le Beerschot. Et non des moindres puisqu’il s’agit des deux buteurs du jour : Selemani et Tau ! En effet, ils sont sélectionnés avec leur équipe nationale et joueront le samedi 13 et le mardi 16. Le Comorien affrontera deux fois le Maroc tandis que le Sud-africain aura un double affrontement face aux Seychelles.

Le coach slovène devra bricoler pour que l’Union soit toujours en tête dans une semaine. Et surtout, plus important encore, dans un mois…

Un but encaissé lors des cinq derniers matches

Si l’Union se montre très efficace offensivement depuis quelques matches, elle n’est pas en reste défensivement non plus. En effet, lors des cinq derniers matches (quatre de championnat et celui en Coupe contre Anderlecht), l’arrière-garde saint-gilloise a fait preuve d’intransigeance puisqu’elle n’a pris qu’un seul but, un penalty concédé pour une faute de main dans le rectangle de Tabekou le week-end dernier contre Louvain.

« C’est vrai qu’on est solide», explique l’un des principaux artisans de cette imperméabilité défensive, le défenseur central Thibaut Peyre. « Mais on travaille beaucoup l’aspect défensif à l’entraînement. Après, libre aux attaquants de se montrer créatifs. Et c’est ce qu’ils font en performant bien. Mais ils ne doivent pas s’enflammer. Il faut qu’ils continuent à garder la tête sur les épaules. La semaine prochaine, il y en a parmi eux qui partent en sélection. Il faudra qu’on fasse sans. On va essayer de faire quelque chose de très bien malgré leur absence. »

Thibaut Peyre, qui semble avoir gagné sa place de titulaire après un début de saison sur le banc, se montre très ambitieux pour la suite des événements.

« On sait où on veut aller et on a les capacités pour le faire. Mais le plus

. » important, c’est de garder cette solidité. Et surtout de prendre un maximum de points au parc Duden car on a la chance de jouer trois fois à domicile

Mehlem n’a pas raté sa 1re titularisation depuis son retour de blessure

7 SAUSSEZ :un arrêt décisif en
tout début de rencontre sur une
frappe croisée de Naessens. Il a
réalisé sa première clean-sheet
en championnat.
6 VEGA : bien en place défensivement,
il a réalisé un match
sobre, mettant de temps à autre
le nez à la fenêtre offensivement.
6,5 PEYRE :la paire qu’il forme
avec Perdichizzi est toujours
aussi complémentaire.
6,5 PERDICHIZZI : encore un gros
match pour celui qui portait le
brassard de capitaine. Touché
aux adducteurs, il est sorti après
10 minutes en deuxième mitemps.
6,5 IRIONDO :il n’y a pas grandchose
qui est passé de son côté. Il
a en plus amorcé plusieurs
contre-attaques.
7 MEHLEM :il a abattu un
énorme travail à la récupération.
Tout le temps en mouvement, il
s’est donné sans compter pour sa
première titularisation depuis
son retour de blessure.
5,5 BESUSCHKOW :un gros travail
au milieu du jeu mais il ne s’est
pas toujours montré très précis à
la relance et n’a pas pris beaucoup
de risques dans son jeu.
6 TABEKOU :il n’a pas bénéficié
d’autant d’espaces que lors des
rencontres précédentes mais a
fait son match.
6,5 SELEMANI :un début de
match canon où il a fait tourner
ses opposants directs en bourrique.
C’est lui qui inscrit le
penalty.
7,5 TAU :un but grâce à une
accélération meurtrière et un
penalty provoqué. C’est assurément
l’homme du match.
6 NIAKATÉ :moins en vue que
lors des rencontres précédentes.
Mais il pèse toujours autant sur
les défenses.
REMPLAÇANTS :
6 MORENO :il a bien suppléé
Perdichizzi mais n’a pas pris
beaucoup de risques à la relance.
NC FIXELLES, FERBER.

 

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER