custom-header
La manière importe peu, il faut gagner
La manière importe peu, il faut gagner

Certains revers sont plus difficiles et plus durs à encaisser que d’autres. Celui essuyé par Tubize au stade Marien ce samedi (3-2) fait partie de ceux-là. En menant de deux buts à un quart d’heure du terme, les Sang et Or touchaient l’espoir d’accrocher une seconde victoire cette saison. Un espoir qui s’est finalement transformé en cauchemar, les Unionistes renversant totalement la vapeur. Un scénario trop bien connu par les hommes de Christian Bracconi. « Sur les quatre derniers matches, nous concédons des buts de manière inexplicable en fin de rencontre

», grondait Marco Weymans. « Il est primordial de transformer nos bonnes prestations sur septante minutes en nonante minutes. Il faut redoubler d’efforts, afficher une plus grande concentration, aller au charbon sur chaque ballon. On sent que l’équipe se donne à fond, mais qu’il manque un petit quelque chose. Jusqu’à présent, on ne peut pas nous reprocher notre manque de combativité, car chacun a compris qu’il devait se mouiller pour l’équipe. »

« La plus frustrante défaite de la saison »

À l’image du médian gauche qui, face à l’Union, aurait pu être le héros de la soirée. À l’origine du but contre son camp de Perdichizzi, l’Anversois doublait la mise en seconde période, croyant offrir la victoire aux siens. « Cette défaite est la plus frustrante de la saison. Malheureusement, nous nous inclinons sur trois occasions similaires, qui auraient pu tourner en notre faveur… »

Dans sa situation, Tubize aurait bien eu besoin de ces trois points. Lanterne rouge de la série, le club traverse

une période complexe depuis plus d’un an et souffre d’un fossé qui se fait de plus en plus grand avec les autres écuries. « Malgré tout, nous jouons bien. Nous avons prouvé face à l’Union que nous étions capables de jouer au football, de créer des occasions. C’est ce qui est le plus difficile à avaler. »

Dès ce mardi, les Sang et Or devront en tout cas tourner le bouton face à Malines, un autre candidat au gain de la première période. « Cela nous donne l’occasion de ne pas gamberger, de nous remettre sur de bons rails très rapidement. La récupération fut lourde, mais nous avons besoin de points. Peu importe la manière, Tubize doit décrocher un succès le plus rapidement possible. D’autant que nous affronterons Louvain dès samedi et que nous n’aurons pas le droit d’y laisser des plumes. »

Pour ce match contre Malines, Christian Bracconi a fait appel au même groupe qui s’est incliné à l’Union samedi. Henry (suspendu), Martens (ménisque) et Diawara (cheville) sont toujours absents et ne figurent pas dans la sélection.

Laisser un commentaire

CLASSEMENT D2

JOURNEE PRECEDENTE - RESULTATS

PROCHAINE JOURNEE - CALENDRIER