custom-header
“La D1B doit rester sportivement intéressante”

Jan Mosselmans (Eleven Sports) fait le point
sur les audiences et le futur de la D1B.

Depuis ce week-end,
la D1B s’est mise en
pause, et ce, pour un
mois. Contrairement aux clubs de D1A, il n’y a
pas de Boxing Day pour les
huit pensionnaires de D1B.
Eleven Sports, le détenteur
des droits TV pour la D1B
n’était pas demandeur précise Jan Mosselmans, le chef
de production d’Eleven
Sports, et la Pro League n’en a
pas non plus fait la demande.
Il faut dire que si les clubs de
D1B devaient jouer pendant
les fêtes, ce championnat à
huit équipes prendrait déjà
fin dès le mois de mars…
Il faudra donc attendre le
week-end des 22, 23 et 24 janvier pour revoir l’Union, Seraing, le RWDM et Cie fouler à
nouveau les pelouses. Cette
pause d’un mois, c’est l’occasion de faire le point sur les
audiences de cette D1B, l’impact du Covid-19 et la future
nouvelle formule du championnat en compagnie de Jan

Mosselmans, le chef de production d’Eleven Sports.
. Des audiences
plus qu’intéressantes
Depuis des années, on entend dire que la D1B est un
mouroir pour les clubs, que
personne ne s’y intéresse. Et
pourtant, du côté d’Eleven
Sports, on se montre satisfait
des audiences. “Les chiffres des
audiences sont intéressants, avec
la présence de clubs porteurs. Il y
a des anciens de D1 qui ont toujours un certain potentiel comme
Westerlo et le Lierse, des clubs de
tradition comme l’Union et le
RWDM qui offrent quatre derbys
de la zwanze, et puis des révélations comme Seraing. Il y a de la
qualité dans cette D1B et les clubs
veulent la conserver, pour éviter
que la marche soit trop haute entre D1B et D1A.”
. L’impact… positif du
Covid-19 sur les audiences
Les matchs à huis clos pèsent lourd sur les finances
des clubs, privés des recettes
de match. Une absence de
supporters qui a un impact
positif sur les audiences des
rencontres retransmises à la
télévision. “On offre la

lité aux spectateurs et aux
abonnés qui allaient dans les
stades de voir les matchs à la télévision. Le Covid a une influence positive sur chiffres des
audiences mais cela n’attire pas
pour autant une armée d’annonceurs en plus.”
. Un nouveau format
pour la D1B dès la saison
prochaine ?
Des discussions visant à
changer le format de la D1B la
saison prochaine ont lieu actuellement du côté de la Pro
League. Si aucune formule n’a
encore été dégagée, Eleven
Sports ne se montre pas fermée au changement et notamment à l’intégration
d’équipes U23. “Pour nous, ce
qui est important, c’est que la
formule du championnat reste
sportivement intéressante. C’est
toujours compliqué de changer
les choses mais il faut se rendre
compte que la Belgique est un
pays formateur. Et dans ce contexte, l’arrivée d’équipes U23
dans les championnats inférieurs à la D1A est à prendre en
considération. Nous sommes favorables à un championnat attrayant, qualitatif et qui donne
la chance aux jeunes. Mais qui
dit plus d’équipes, dit plus de
matchs et donc de coûts de production. Et Eleven ne doit pas
supporter seule tous ces coûts.”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur