custom-header
La consistance et la finition ont manqué
La consistance et la finition ont manqué

Le RWDM partage l’enjeu face aux jeunes Brugeois 

De grosses occasions ratées par Ribeiro Costa.

C’est une contre-performance de choix pour le RWDM qui s’est fait surprendre à domicile face au Club NXT ce vendredi soir. Et il faut bien avouer que ce partage n’est pas du tout immérité. Car certes les Molenbeekois auraient dû plier le match avant la pause. Mais après celle-ci, ils ont évolué largement en dessous de leur niveau, se faisant bousculer par des jeunes Brugeois accrocheurs, qui ont joué sans aucun complexe.  prevnext

L’histoire a, une fois de plus, repassé les plats au RWDM qui ne sera pas parvenu, comme souvent cette saison, à afficher le même niveau de jeu du début à la fin de la rencontre. Une rencontre que les hommes de Vincent Euvrard ont bien débutée se créant plusieurs possibilités cinq étoiles. Mais Ribeiro Costa en particulier se montrait bien trop maladroit devant les cages, galvaudant quatre occasions dans la première demi-heure de jeu, dont au moins deux auraient clairement dû terminer au fond des filets. C’est finalement Claes qui déflorait le marquoir. Bien lancé par une ouverture lumineuse de Rommens, il ne tremblait pas devant Lammens au moment d’inscrire son quatrième but de la saison. On pensait alors les Molenbeekois sur du velours. Mais il n’en était rien. Car leurs efforts étaient réduits à néant, quelques minutes plus tard, par Le Joncour qui commettait un penalty évitable. De Cuyper ne se faisait pas prier pour remettre les équipes à égalité. « Le match doit être plié après 35 ou 40 minutes », déplorait le T1 molenbeekois. « Cela devait être 3-0 à la pause mais, à la place, tu rentres aux vestiaires sur un score de 1-1. Au lieu d’avoir le match en main, c’est égalité. Et ce n’est pas la première fois cette saison que cela nous arrive. Et ça, c’est très décevant. »« Sur la moindre pression, on perdait le ballon »Décevant, c’est également l’adjectif qui définissait le second acte des Bruxellois, méconnaissables après la pause et incapables de hausser leur niveau de jeu. « La deuxième mi-temps était beaucoup trop faible sur le plan technique », réagissait encore Vincent Euvrard. « Sur la moindre pression de Bruges, on perdait le ballon. On n’a jamais su calmer le jeu et déplacer celui-ci dans le camp adverse. Notre niveau était beaucoup trop inconsistant. Or, c’est justement la consistance et l’efficacité dans les deux rectangles qu’on doit parvenir à aller chercher. »Des points que le mentor molenbeekois compte donc bien travailler lors des trois derniers matches de la saison, en commençant dès vendredi prochain sur le terrain de Westerlo. « On ne peut pas dire qu’on manque de motivation pour cette fin de campagne », conclut l’ancien coach d’OHL. « Je vois à l’entraînement que c’est un groupe qui est concentré et qui se donne. On va vraiment chercher à bien finir l’année. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

CLASSEMENT D1B

Prochaine journée - RUSG

Calendrier

Meilleur buteur